MXGP : Départs grillagés : Stop ou encore ?

Jordi est pour !

Jordi Tixier

Giuseppe Luongo l’a annoncé à l’occasion du Supermotocross début octobre. En 2017, les lignes de départ des Grands-Prix évolueront. Finie cette zone naturelle derrière la grille que les pilotes jardinent avec métier et attention pour se préparer une trace propice au holeshot. Désormais, les lignes de départ du championnat du Monde seront recouvertes d’un grillage métallique afin de permettre une plus grande équité entre pilotes. Un changement qui amène son lot de bouleversements et, évidemment, suscite adhésion ou rejet. Ce sont ces sentiments que nous allons tenter de cerner en appelant pendant un mois, chaque mercredi, des pilotes de niveaux différents. Cette semaine, c’est Jordi Tixier, pilote officiel Kawasaki, qui juge ce changement.

” Pour moi, c’est quelque chose de positif. Ça va niveler les départs : tout le monde partira avec le même grip alors que c’est loin d’être le cas actuellement. Et puis j’aime l’idée de ne plus avoir à préparer ma trace pendant 20 minutes avant une manche. C’est toujours très long et stressant. C’est le moment le plus stressant d’une journée de course ! L’année prochaine,, on arrivera tous seulement 5 minutes avant le départ, on sautera sur nos motos et basta, la course partira. On change la tradition, certes, mais comme je n’aimais pas cet instant !

Lors du Supermotocross où j’ai pu prendre mon premier départ sur une zone grillagée, je n’ai pas été complètement perdu. On ne savait pas à quoi s’attendre, mais finalement, ça ressemble à un départ sur une zone avec du grip. Ça tracte de la même façon. Il faut y aller mollo sur les gaz, mais comme un circuit meuble finalement. On sera prêts en tout cas, on a déjà commencé les tests avec le team.”

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password