Les départs grillagés, première réaction !

py2g1047_-_2000

L’info annonçant l’arrivée de lignes de départ grillagées pour 2017 est sortie de la bouche de Giuseppe Luongo à l’occasion de la SMX Cup disputée le mois dernier. Finis les séances de jardinage des pilotes pour préparer leurs traces derrière les grilles. Désormais, les pilotes devront prendre leur envol d’une zone plâne recouverte d’un grillage qui limitera la glisse des pneus. Le patron de Youthstream a été clair dans ses explications :”la compétition est si relevée de nos jours qu’il est impensable d’accepter le fait qu’un pilote capable de gagner perde toutes ses chances de victoire par la faute d’un départ manqué.” On en pense ce qu’on veut, mais immédiatement, cette nouvelle disposition a reçu un accueil positif des pilotes de GP et de plusieurs teams qui ont d’ores et déjà prévu de travailler sur ce grand changement dans leurs programmes hivernaux.

.

 

C’est le cas du HRC qui a confirmé qu’une demande officielle avait été envoyée aux clubs afin de prévoir ce changement testé en Allemagne, lors du Supermotocross. Une occasion en or pour les teams de constater les réactions de la moto, et notamment la traction du pneu arrière. De la même façon, côté manufacturier, tout le monde s’est empressé de contrôler l’état des pneus…

Côté pilote, la première réaction est venue d’Evgeny Bobryshev lors du salon de Milan. Le Russe s’est déclaré ouvertement favorable à ce changement. “Je pense que c’est une avancée positive : cela évitera de voir des pilotes se battre pour les places derrière la grille. C’est une bonne chose que de ne pas avoir besoin de travailler sa trace et de s’inquiéter de savoir si l’on va se la faire piquer. Ça peut être obsédant ! A Valkenswaard, le sable était si humide et lourd que ça créait des gros désavantages. Maintenant, lorsqu’on ira sur une course, on saura que les conditions resteront les même au niveau du départ et l’on aura pas à se préoccuper de savoir si c’est trop mou ou trop dur. Après, il est clair que pour cette saison, il nous faudra comprendre comment réagit la moto : à la fois sur la grille et lorsqu’on posera notre roue arrière sur les premiers centimètres de la piste.” Une première déclaration qui permet de se faire un premier avis sur la question, mais comptez sur nous pour pousser un peu plus les investigations sur cette question cruciale qui, quelque part, modifie la donne, et bouleverse une tradition hautement appréciée des médias ! 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password