Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
MX2 : Davy Pootjes “rétrogradé” chez HSF Logistics Motorsport – Mx2k

MX2 : Davy Pootjes “rétrogradé” chez HSF Logistics Motorsport

142164_davy_pootjes_neuquen_2016

On sait bien que HSF Logistics Motorsport, team satellite KTM en MX2, dispose de bonnes motos et le patron, d’un compte en banque bien garni (il faut voir la taille impressionnante de la structure de GP), n’empêche on ne peut s’empêcher de penser que Davy Pootjes, ex-star du championnat d’Europe 125, a fait les frais d’une saison plus que moyenne cette année avec cette nouvelle qui annonce son intégration à la structure flamande pour 2017. Fini le team officiel. Sérieusement blessé au poignet (deux opérations), à l’épaule (deux opérations itou) et en dedans les quelques fois où il parvenait à se glisser dans le groupe de tête en course, le Hollandais n’a pas franchement convaincu les pontes de l’usine autrichienne pour sa deuxième saison de MX2. Ce qui explique son placement dans cette structure hollandaise déjà fort achalandée en bataves puisqu’elle fait rouler Calvin Vlanderen et Brian Bogers, deux spécialistes es silice. Interrogé par le site MX Vice sur ce transfert, celui que l’on voyait marcher sur les traces de Jeffrey Herlings ne s’est pas privé d’expliquer ce qu’il pensait de ce changement d’employeur.

 A propos de sa saison 2016

« Ce fut une saison difficile. Ma vitesse était bonne mais j’ai eu pas mal de crashs, pas de ma responsabilité généralement. Je ne me sentais pas chez moi dans cette équipe Red Bull KTM. C’est l’une des meilleures du paddock, mais le team HSF est hollandais et j’aime les gens qui la composent. C’est mieux que j’aille chez HSF… »

 A propos de son ancien team

« Je n’ai pas de critique particulière à formuler à l’encontre du team. Jeffrey était le pilote numéro et c’est normal, il a gagné le championnat. Le team a tenté de m’aider, ils ont tout fait, mais j’ai tout de même senti qu’ils étaient plus préoccupés par Jeffrey que moi. »

 A propos de sa future machine

« Je ne sais quelle moto j’utiliserai, la machine d’usine ou celle du team. Je vais bientôt attaquer le testing. En tout cas, je crois qu’ils ont de bonnes motos, sans doute meilleures que celles de l’équipe officielle.

 A propos de ses futurs coéquipiers

« Chez HSF, Calvin et Brian sont traités sur le même pied d’égalité. Chez KTM, encore une fois, ils en faisaient plus pour Jeffrey, même si je peux le comprendre. »

 A propos de la pression

« Rouler pour un team usine, ça signifie que vous devez faire un top 5, ou un podium. Il y avait beaucoup de pression sur mes épaules chez Red Bull KTM. HSF devrait ne pas me faire supporter cela. Mais évidemment, ils ne veulent pas me voir rouler autour de la 13e place. Je sais que je peux faire un top 5. »

 A propos de Jorge Prado qui l’a remplacé chez RedBull KTM

« Quand je l’ai vu sur le podium d’Assen, ça a été dur à encaisser. Rien que le fait de devoir rester sur la touche pour cette course était difficile, mais en plus, le voir signer un tel résultat alors que je le battais à toutes les courses que nous avons disputé cette saison, c’était affreux. Même si c’est un pilote talentueux… »

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password