Pauls Jonass de retour

pauls-jonass-2016

Voici le pilote letton de KTM Red Bull enfin de retour ! Stoppé par un terrible crash à Loket alors qu’il menait la première manche MX2, victime d’une forte commotion cérébrale et absent de la scène mondiale depuis lors (il a ainsi raté les cinq derniers GP de la saison), Pauls Jonass a repris le guidon et entamé sa préparation pour 2017.

Le pilote KTM vient donc de remonter sur la moto. « Pour sûr, ça a été plus long que prévu ! J’ai eu l’impression d’être capable de reprendre deux semaines après la chute, mais dès que je me suis retrouvé sur la moto, j’ai vite compris que ça ne le faisait pas. En vérité je me sentais très vaseux, mes mouvements n’étaient absolument pas coordonnés et ça n’allait pas du tout. Je suis donc allé voir un très bon neurologiste, qui m’a expliqué que je devais prendre au moins un mois de repos complet avant toute chose et, comme la saison s’achevait, j’ai choisi de rester tranquille jusqu’au mois d’octobre. Ce qui je crois a été la bonne décision, car aujourd’hui je me sens en pleine forme et je peux commencer à reconstruire ».

J’ai eu l’impression d’être capable de reprendre deux semaines après la chute, mais dès que je me suis retrouvé sur la moto, j’ai vite compris que ça ne le faisait pas. En vérité je me sentais très vaseux, mes mouvements n’étaient absolument pas coordonnés et ça n’allait pas du tout.

Jonass travaille désormais avec l’ancien vainqueur de Grands Prix néerlandais Marc De Reuver, aussi bien au niveau de l’entraînement et de la préparation que du suivi en bord de piste. Un vrai coach. « Avec Marc j’ai trouvé la pièce qui manquait au puzzle, je pense », dit le jeune garçon de 19 ans. « J’apprends de lui à chaque entraînement, ce qui me plaît beaucoup. Il a été le roi du sable et il me montre sans cesse des  trucs auxquels je n’aurais jamais pensé ! ».

Pauls Jonass va être le pilote numéro un du team Red Bull KTM en MX2 la saison prochaine aux côtés du rookie espagnol Jorge Prado sur de redoutables machines d’usine. Il avait terminé sur le podium à cinq reprises cette saison avant son accident et avait lutté pour le titre contre Tim Gajser l’année précédente alors qu’il effectuait sa première année complète en GP. L’ancien champion d’Europe 125 va devoir retrouver son meilleur niveau s’il veut se montrer à la hauteur de l’équipe qu’il va mener au combat, comme l’ont fait avant lui les Rattray, Musquin, Roczen et Herlings (sans oublier Jordi Tixier !) depuis 2008. « Il me reste pas mal de temps d’ici l’ouverture au Qatar pour progresser : la confiance va revenir avec le temps, je ne me fais aucun souci à ce niveau ! ».  

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password