Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Valentin Guillod chez Honda en MXGP ? – Mx2k

Valentin Guillod chez Honda en MXGP ?

valentin-guillod

C’est un peu le feuilleton qui aura animé le paddock en cette fin de saison : quelle va donc être la destination de Valentin Guillod en vue de 2017 ?

Meilleur rookie de la catégorie (euh, non, pardon : second meilleur rookie derrière Tim Gajser, bien sûr !), le Suisse a terminé le championnat MXGP au neuvième rang final. Ce qui n’a pas empêché Yamaha de lever l’option qui liait la marque japonaise au pilote, la firme aux diapasons se considérant déjà suffisamment pourvue en bons éléments l’an prochain dans la catégorie reine avec son Team Factory (Febvre-Van Horebeek) d’une part, et la nouvelle entité Wilvo Standing Construct (Simpson-Tonkov) par ailleurs…

Il y a un an de cela déjà, caser Guillod avait posé quelques problèmes au constructeur japonais qui avait fini par lui trouver une place chez Kemea, structure normalement dédiée au championnat MX2 only. La plupart des bons guidons pour l’an prochain étant déjà tous attribués, le Suisse est parti aux USA disputer les deux ultimes GP, à Charlotte puis à Glen Helen, avec l’idée de rencontrer différents décideurs américains et de leur proposer ses services. Peut-être même en 250 cc…

Mais, semble-t-il, ces contacts outre-Atlantique n’ont pas donné grand chose puisque la tendance, au soir du GP des USA, serait plutôt au statu quo, en ce qui concerne le terrain de jeu tout du moins, celui-ci devant rester le vieux continent et la catégorie MXGP. Car on évoque très sérieusement un rapprochement avec Honda Europe…

Ces dernières saisons Honda a fait confiance, en tant que team satellite, à la structure 24 MX. Mais, vu l’absence quasi-permanente de Ken De Dijcker et de Matiss Karro, blessés, celle-ci ayant disparu des radars en 2016, elle perdrait le soutien de la filiale continentale du premier constructeur mondial. Aux dernières nouvelles, c’est l’équipe italienne Assomotor qui hériterait du drapeau et, le Nippon Kei Yamamoto rentrant au pays natal, elle alignerait… Valentin Guillod en 2017 sur la nouvelle 450 CRF. CQFD ! A suivre…

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password