MXGP USA : Champions ! Jeffrey Herlings enfin ! Tim Gajser déjà !

monster_gajser_mxgp_2016_r17_rx_2948

Nickel, les Grands Prix sur une seule journée ! Il a fallu que le MXGP circus se balade de l’autre côté de l’océan et essuie une tempête pour qu’il se mette vraiment à l’heure US, avec un programme concentré sur une seule journée, comme l’outdoor local… Trêve de plaisanterie, dès les premières manches sur le circuit artificiel tracé sur la piste de dirt-track de l’immense complexe du Charlotte Motor Speedway, le Néerlandais a vaincu la malédiction et enfin conquis cette troisième couronne MX2 après laquelle il a si longtemps couru. Quant à Tim Gajser, il n’ a pas traîné en route, lui : champion MX2 en titre, il signe un doublé inédit depuis la création des championnats MXGP et MX2. Le tout alors que le Slovène n’a pas encore 20 ans (ce sera pour jeudi, le 8 septembre) !

Côté MX2, si Austin Forkner a signé le holeshot en première manche, il a commis une erreur à mi-course et perdu deux positions face à Cooper Webb et Jeffrey Herlings. Et, dans la foulée, le Néerlandais a pris le meilleur sur le champion US, il s’est imposé pour être sacré champion du monde, Jeremy Seewer ne terminant que dixième. En seconde manche, à nouveau le rookie du Missouri s’est retrouvé leader, devant Herlings. Webb, très mal parti (19ème !) est remonté à mille à l’heure, il est vite revenu trois. A trois tours de la fin, la Yamaha reprenant la KTM Red Bull l’a doublée, puis la Kawasaki Pro Circuit ! Coop’ (3/1) a ainsi remporté le GP devant Herlings (1/3) qui, ayant nettement « décompressé », n’a pas réussi à déborder, malgré un beau forcing final, le Farm Boy. Celui-ci (3/2) est donc monté sur le podium de son premier GP. Et Cooper Webb a achevé, pour le plus grand plaisir du public qui n’a cessé de l’encourager, sa carrière en 250 sur un succès « at home ». « Ma plus belle course », a-t-il dit de sa seconde manche. En effet…

Thomas Covington (4/4) a pris la quatrième place du GP, devant Calvin Vlaanderen (5/8) et Jeremy Seewer (10/5). Un peu anonyme (11/6), Benoît Paturel a fini neuvième, un cheveu derrière Max Anstie (6/10). Ce qui permet tout de même au Français de conserver la troisième place au championnat, pour douze points, devant l’Anglais.

La catégorie MXGP a été survolée de bout en bout par un Eli Tomac (1/1) au-dessus du lot. Qui a confié « S’être bien amusé ». Justin Barcia (2/-) a fait fort en première manche, mais il s’est vite retiré après un second départ calamiteux.

Faillite complète d’Antonio Cairoli (13/14) ce samedi et donc couronnement logique pour Tim Gajser (4/2) qui entre de plain pied dans l’histoire du MX mondial. Excellent en seconde manche, totalement libéré, la jeune star slovène a même donné un peu de fil à retordre à ET3. Il a fini second au général du jour, devant un solide Jeremy Van Horebeek (3/5), qui a signé un beau podium. Glenn Coldenhoff (6/3) s’est superbement battu, mais n’a rien pu pour aider de quelque façon que ce fut son coéquipier sicilien… Clément Desalle (5/7), Evgeny Bobryshev (11/4), Romain Febvre (9/6) et Jordi Tixier (7/8) ont montré de belles choses… quoique un peu trop sur courant alternatif pour vraiment convaincre.

Eh bien voilà, suite et fin des championnats dimanche prochain en Californie : maintenant que les élus sont connus (et l’un comme l’autre ont tous deux fait honneur à leur standing sur cette piste de Charlotte), les Euros dans leur ensemble vont devoir réagir à Glen Helen face aux Américains, auteurs d’un cinglant doublé en Caroline du Nord…

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password