Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Conrad Mewse ravi d’avoir brillé en MX2 « at home » – Mx2k

Conrad Mewse ravi d’avoir brillé en MX2 « at home »

conrad_mewse_husqvarna

Il a fait le bonheur des fans britanniques à Matterley Basin : les trente sept mille spectateurs présents ont tous vibré comme un seul homme en assistant à la superbe envolée du rookie anglais en première manche.

Bien sûr, tous ont cru quelques secondes durant que cette Husqvarna qui s’élançait aux avant-postes au départ de la première manche MX2, juste aux basques des deux KTM Red Bull de Pauls Jonass et Jeffrey Herlings, était emmenée par le chouchou du public, Max Anstie, brillant vainqueur de la course qualif’ la veille… Mais non, il ne s’agissait pas, à bien y regarder, du n°99, mais du 426 : une autre FC 250 officielle, parfaitement identique, aux couleurs du team Rockstar Energy Factory Racing de Jacky Martens, un autre « local boy », mais pas celui qu’on attendait ! Anstie ayant loupé son envolée, un autre espoir made in England avait pris le relais, c’était Conrad Mewse…

Le jeune Brit’ a créé la surprise, décollant dans les trois premiers avant de se caler en cinquième position et de s’y maintenir jusqu‘aux damiers, puis de terminer neuvième en seconde manche pour une magnifique septième place au général du GP. Une première pour le rookie qui découvrait toute la « fièvre » engendrée par une perf’ « à la maison » lors de son Grand Prix national. « Huitième le samedi lors de la course qualificative, j’égalais déjà mon meilleur résultat depuis mes débuts en MX2, ce qui m’a donné une confiance énorme pour la suite. Quant à cet envol en première manche, euh, eh bien c’est exactement ce que j’attendais depuis des semaines ! Je suis parti en compagnie des meilleurs et je me suis retrouvé à rouler avec eux, tout simplement. Bon, par la suite j’étais un peu crevé, je l’avoue, je n’ai pas l’habitude de tenir aussi longtemps un tel rythme. Ce n’est pas tout à fait la même chose de rouler pour finir trentième… ou pour faire cinq ! Mais bon, j’ai réussi à garder la cadence jusqu’au bout ».

« Je tiens d’abord à remercier les fans : sans eux je n’aurais pas réussi une aussi bonne manche. Ça les a rendus complètement dingues de me voir rouler devant et leur soutien a été crucial, j’en ai oublié la fatigue ! Je ne les remercierai jamais assez, c’était génial de me trouver là car d’habitude je cours rarement en Angleterre, comme je ne participe pas au championnat britannique, par exemple ».

Mewse était initialement programmé pour effectuer le championnat EMX 250 pour le compte du team Husqvarna, il avait d’ailleurs largement dominé l’épreuve d’ouverture à Valkenswaard. Mais suite à la blessure et à l’absence prolongée de Thomas Covington, l’équipe de Jacky Martens a décidé de le transférer sine die à l’étage supérieur, aussi le jeune Anglais a-t-il rejoint son compatriote Anstie en catégorie MX2 dès le sixième round du championnat, en Lettonie, au retour de la grande tournée d’ouverture outre-mer. Ce qui n’a pas manqué de faire jaser à l’époque, nombre d’observateurs ne saisissant pas comment les responsables de la firme Husqvarna avaient pu se priver d’un probable trophée en championnat d’Europe, quand au surplus leur poulain n’avait pas encore, semblait-il, le niveau mondial… Car l‘adaptation n’a pas été facile, loin de là : Mewse a eu du mal à franchir le pas et ce n’est qu’au GP de France qu’il a enfin pu montrer une partie de son potentiel (8/18), avant d’exploser sur ses terres à Matterley…

« Le team et moi n’avons jamais douté, en ce qui concerne mon passage en MX2. J’ai toujours su que je ne devais pas tarder à sauter le pas si je voulais nourrir un jour des ambitions au niveau mondial. L’équipe croit en moi et je ne les en remercierai jamais assez. Moi aussi je crois en moi, j’ai confiance, je sais que ça va le faire, je vais y arriver, j’en suis persuadé ! ». 

Au GP de Lombardie le week-end dernier Mewse n’a pas complètement confirmé l’embellie de Matterley (16/9). Il a cependant pris quelques gros points à Mantova, prouvant qu’il est définitivement sur la bonne voie, celle du long chemin de l’apprentissage du métier de pilote de Grands Prix…

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password