MXGP ANGLETERRE : Jeffrey Herlings et Tim Gajser « as usual »

mxgp-uk

Grand Prix de Grande Bretagne à Matterley Basin
Eh bien, c’est râpé ! Sans doute Romain Febvre ne conservera-t-il pas sa couronne mondiale MXGP : suite à sa chute hier en course qualificative, le Vosgien, victime d’une commotion cérébrale, est rentré à la maison dès ce dimanche matin. Forfait cet après-midi et certainement la semaine prochaine à Mantova, il a perdu a priori toute chance de s’imposer en fin de saison, même s’il va encore rester six GP à disputer après l’épreuve lombarde le 26 juin…

MXGP : Tim Gajser sans rival

Febvre absent, ses rivaux allaient sans attendre prendre la poudre d’escampette : en tous cas Tim Gajser n’a pas laissé passer l’occasion de faire (définitivement, sans doute) le break : double vainqueur en Angleterre, le champion MX2 compte ce soir quelque soixante-dix sept points d’avance (soit l’équivalent de trois victoires !) sur Antonio Cairoli, devenu son « dauphin » au championnat, même si le Sicilien n’a quant à lui pas encore dépassé Febvre au classement… Impérial, le Slovène a donc effectué un nouveau sans-faute après avoir pris, sans trop d’effort apparemment, le meilleur sur Max Nagl, auteur des deux holeshots. L’Allemand n’a pas complètement profité de ses super envolées mais, malgré une erreur en première manche (7/2), c’est lui qui est monté sur la seconde marche du podium. Encadré de deux officiels Honda puisque le troisième homme a été de nouveau Gautier Paulin, malheureux la veille en qualif’ mais auteur de deux courses très solides (5/3). Et le troisième représentant du HRC, Evgeny Bobryshev (4/5), a superbement complété le succès du constructeur japonais en prenant la quatrième place au général.
Antonio Cairoli, excellent second en première manche a été handicapé par un second départ calamiteux (2/10). De même Valentin Guillod, d’abord troisième, a été moins en réussite en deuxième manche (3/7). Au contraire les deux pilotes du KRT, Clément Desalle (17/4) et Jordi Tixier (9/6), ont accompli de bonnes secondes manches. Le Français réalise à Matterley Basin sa meilleure perf’ depuis son arrivée dans la catégorie.
Côté Français encore, Milko Potisek a été lui aussi plus performant lors de la deuxième course (-/11), à l’inverse de Christophe Charlier (12/-). Enfin, un mot du « touriste » Chad Reed (14/17), dont tout le monde attendait sans doute une prestation plus convaincante, un top-ten a minima. L’Australien a eu du mal à trouver le rythme : nul doute qu’il fera mieux dimanche prochain en Italie…

MX2 : Jeffrey Herlings sans souci

Battu ici même l’an dernier par Valentin Guillod, Jeffrey Herlings était absent lors de l’édition 2013 du British GP. OK, il avait gagné l’année suivante, n’empêche Matterley Basin était l’un de ces rares circuits sur lesquels il n’avait pas totalement la pancarte de dominateur invincible. L’affront (ou simili-affront) est réparé : le Néerlandais s’est offert les deux victoires sans trop forcer son talent. Comme il l’a précisé en descendant du podium, il était plutôt content de lui, en constatant qu’il respecte à la lettre son tableau de marche… 
C’est Dylan Ferrandis qui est allé chercher le premier accessit (2/2), devant Pauls Jonass (4/3), Jeremy Seewer (3/5) et Max Anstie, l’Anglais ayant raté sa première manche (8/4). Mais il avait été très bien suppléé, au pied levé, par son jeune coéquipier et compatriote Conrad Mewse, auteur d’une envolée magistrale et dans la foulée d’une super première manche (5/9), signant à la clé son meilleur résultat en MX2. Si Ferrandis a tenu son rang, on était déçu dans le camp tricolore : victime d’un violent crash en première manche, Benoît Paturel avait abandonné et a mis un terme à sa journée. Décidément ce n’était pas le week-end des pilotes français, dans le clan Yamaha !
Au championnat, Herlings approche des cent cinquante points d’avance sur son premier poursuivant, Seewer, tandis que Ferrandis, sixième, fond à toute allure sur les deux garçons qui le précèdent, Paturel (à vingt points) et Aleksandr Tonkov (à vingt-cinq). Prochain stop le week-end prochain à Mantova ! 

PS : Notez en EMX 250, le succès du local Steven Clarke (HVA, 2/1) devant l’Américain de Bud Racing, Darian Sanayei (1/2).  Thomas Olsen (HVA, 3/3) reste leader. Nicolas Dercourt (KTM, 5/4) et Mathys Boisramé (7/10) ont terminé dans le top-ten. Au classement provisoire, à trois épreuves du but, Olsen possède un énorme avantage (56 points) sur Sanayei, Dercourt est classé huitième et Boisramé treizième.

En EMX 125, succès de Stephen Rubini (2/1) devant Jago Geerts (1/3) et Pierre Goupillon (4/4). Zach Pichon (10/5) a fini sixième, Brian Moreau (6/-) quatorzième. Si Rubini, aux aguets, ne pointe qu’à onze points de Geerts, Goupillon est troisième, Pichon cinq et Moreau dix.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password