Cairoli toujours en recherche de vitesse en MXGP

145994_tony_cairoli_ktm_450_sx-f_saint_jean_d_angely_2016

Après deux victoires en Allemagne et en Italy, il semblait que le pilote KTM Red Bull Tony Cairoli commençait à faire sentir sa présence en championnat du monde MXGP. Mais une succession de mauvais départs ou de chutes en Espagne et en France ces quinze derniers jours ont touchés l’ancien multiple champion du monde toujours en recherche de compétitivité.

Cairoli a mené la première manche à St Jean d’Angély dimanche dernier mais s’est fait passer par Romain Febvre et Tim Gajser après qu’ils aient imposés leur rythme . Le seul pilote a avoir gouté à une victoire de Grand prix cette année était à plus de 30 secondes du duo lorsqu’il a franchi la ligne d’arrivée en première manche.

“En ce moment, je n’ai pas la vitesse pour suivre les deux premiers pilotes devant, mais si je prend un bon départ je peux prendre un rythme soutenu et le tenir. Pourtant, ça fait deux grand-prix maintenant où je ne suis pas monté sur le podium” raconte le Sicilien

Cairoli a eu besoin de plus d’une moitié de saison pour se remettre de ses crashs de pre-saison qui ont affecté son cou, son dos, ses côtes, et des lésions nerveuses autour de son épaule ce qui s’est traduit par un lent retour en forme.

“Ma condition physique est bonne en ce moment et je suis de plus en fort” dit-il “ j’ai juste manqué d’agréssivité et de confiance en moi en début de manche au GP de France. J’ai besoin d’avoir le même rythme que Gajser et Febvre dès le début de manche. J’ai eu aussi du mal pendant les essais chrono pour faire un bon tour. Je suis toujours en dehors du top 10 et ça m’aide pas pour les courses. J’ai besoin de travailler un peu plus ma vitesse et c’est important de trouver la confiance pendant les essais chrono”

Avec 8 grand-prix, 16 manches à venir et des terrains que Tony affectionne particulièrement tel que Lommel , Assen et un terrain comme Montova qui est son “home GP”, Tony veut montrer qu’il n’est pas encore totalement en dehors de la course au titre. Il reste à 60 poinst derrière le “rookie” Tim Gajser qui a manqué seulement un podium de grand-prix cette saison.

“ Ce n’est pas comme ça qu’on gagne un titre” remarque Tony à propos de ses résultats inconstants (quelque chose qui avait été le fondement de ses six courones mondiale en catégorie Mxgp/MX1) “ mais le plus important pour moi et de retrouver ma vitese d’antant et le bon rythme. Je ne pense pas au championnat en ce moment.” Il conclut: “C’est dommage parce que je commençais à revenir de plus en plus fort et maintenant j’ai de nouveau réperdu des points, mais il y a toujours des courses a venir”

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password