Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Où ira Valentin Guillod en 2017 ? – Mx2k

Où ira Valentin Guillod en 2017 ?

azyorr2s8zs48h2xlu2i

Ex-champion d’Europe et vainqueur de plusieurs Grands Prix l’an dernier en MX2, Valentin Guillod a commenté sa belle progression à l’heure actuelle en tant que rookie en catégorie MXGP, ainsi que son récent top-5 en manche, expliquant qu’il avait bénéficié, entre autres, de quelques améliorations techniques sur sa 450 YZF YRRD, notamment au niveau du comportement moteur.

Le pilote suisse, âgé de 23 ans, a scoré trois top-7 lors des six dernières manches et s’est ainsi rapproché du groupe de tête, plusieurs des principaux protagonistes de la catégorie MXGP reconnaissant volontiers qu’il avait été très compétitif ces derniers temps. 

“Je sais que mes premiers Grands Prix n’ont pas été formidables, mais en fait c’est très dur d’entrer dans le top-ten en catégorie reine ! J’ai dû cravacher ferme pour obtenir ce type de position et je suis content de la tournure des événements, mais je reconnais que j’ai eu du mal au début. Il me fallait apprendre, m’adapter à la moto et trouver les bons réglages. Puis ces dernières semaines nous avons opéré quelques changements au niveau de la cartographie moteur, vers davantage de puissance à bas regimes, avec plus de souplesse mais aussi moins d’agressivité au niveau de la façon dont les chevaux sont délivrés”.

 Guillod fera partie du programme Yamaha en 450 en 2017 pour une seconde année consécutive, c’est une certitude. Il pourrait bien rejoindre le team de Michele Rinaldi. Cela uniquement si Jeremy Van Horebeek se décide, comme on l’évoque dans le paddock, à accepter l’offre que lui a faite le team Suzuki. Le numéro 92 aurait pu être integré à l’équipe de Michele Rinaldi dès cette année, après s’être fâché avec le team Wilvo Standing Construct. Vu son contrat avec Yamaha Motor Europe, il fallait bien le caser quelque part mais, apparemment, quelque malentendu avec Romain Febvre lui a barré la route de l’équipe Factory et il a donc atterri chez Kemea. Mais ces derniers temps les relations semblent sur la voie de la détente entre l’Helvète et le team du champion du monde… 

“Je ne sais pas encore où je serai la saison prochaine. Ce que je sais, c’est que Febvre ne m’aimait pas beaucoup et que c’est en effet l’une des raisons pour lesquelles je suis allé chez Kemea, et non chez Rinaldi. On va voir s’il a changé d’avis à mon égard : nous allons en parler dans les prochaines semaines. En tous cas dès à present nous avons vraiment une super bonne moto et un bon team, donc on verra bien !”.

Valentin Guillod a également été approché par d’autres marques, il a admis avoir notamment reçu une offre de Suzuki, avec qui il avait négocié jusqu’à un stade très avancé l’année dernière. Avant, finalement, de se décider à poursuivre avec Yamaha…

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password