Jeffrey Herlings dément tout contact avec le HRC !

145961_mechanic_jeffrey_herlings_ktm_250_sx-f_saint_jean_d_angely_2016

En marge du Grand Prix de France, alors qu’on a passé le cap de la mi-saison, les rumeurs allaient bon train dans le paddock à propos de transferts, c’est la saison qui veut ça ! Romain Febvre ayant officiellement lancé le jeu des chaises musicales en confirmant sa fidélité à Yamaha, Honda n’a donc pas encore progressé sur l’échiquier. Mais quid de l’autre “piste” suivie en priorité par le HRC, celle concernant Jeffrey Herlings ? On sait que le Néerlandais est en passe de franchir enfin l‘échelon vers le MXGP en fin d’année, s’il arrache enfin ce troisième titre mondial après lequel il court depuis trois saisons. Mais aussi qu’il est lié à KTM jusqu’à fin 2017. Le double (et sans doute bientôt triple) champion du monde MX2 devra bien prendre une décision quant à son futur plan de carrière, un jour ou l’autre… Même si rien ne presse. Cependant il semble que les constructeurs soient déjà tous en train de courtiser le prodige hollandais, évidemment ! Un Herlings qui a toujours été vêtu du orange KTM depuis qu’il a quitté les rangs des 85 cc pour passer pro.

Questionné sur sa disponibilité et sa valeur sur le marché en constante augmentation – le prochain deal signé par Herlings sera forcément l’un des plus faramineux de l’histoire des Grands Prix ! – “JH 84”, 21 ans, qui négocie “lui-même personnellement” tous ses contrats, s’est montré catégorique à ce point de vue : à l’heure actuelle il n’est pas en négociation avec quelque constructeur que ce soit !

« Pour le moment, je ne suis en discussion avec aucune autre marque », a-t-il asséné. « Il y a toujours des rumeurs, bien sûr, les gens parlent et essaient de deviner ce qu’il peut en être, mais il est beaucoup trop tôt pour ça : j’ai encore un an et demi devant moi pour y penser ! Je suis vraiment heureux chez KTM pour l’instant et je ne peux pas dire aujourd’hui si je resterai avec eux ou si je changerai de marque. Pour moi, actuellement, là n’est pas l’important !”.

Après deux années marquées par des blessures qui l’ont contraint à laisser échapper deux couronnes mondiales, Herlings est attendu en MXGP l’an prochain, catégorie qu’il ne rejoindra qu’à condition qu’il remporte un troisième titre MX2 en fin de saison. Si le Néerlandais y parvient, cela signifie que KTM alignera en 2017 une sacrée dream team avec Tony Cairoli, Glenn Coldenhoff et donc Jeffrey Herlings en MXGP, Pauls Jonass, Davy Pootjes et Jorge Prado en MX2. De quoi jouer les premiers rôles !

 

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password