Romain Febvre 2017 : en bleu, ou non ?

romain-febvre-arco

On espère voir Romain Febvre gicler hors de la grille avec toute l’efficacité voulue le week-end prochain au Grand Prix d’Espagne à Talavera de la Reina, aux commandes d’une YZ 450FM améliorée, le team Yamaha ayant effectué deux jours de tests la semaine dernière en Italie dans le but de permettre à son champion du monde de meilleures envolées.

C’est sur ce circuit typé méditerranéen que l’an dernier le Français avait conquis son premier podium en catégorie reine, en route vers la couronne mondiale dès sa première saison en 450 cc. Febvre avait renouvelé peu après, à Maggiora, son contrat avec Yamaha (pour une année supplémentaire) et il vient de confier qu’il était ces jours-ci sur le point d’en dire plus très bientôt à propos de 2017…

« Juste avant Arco nous avions déjà travaillé sur la moto en vue de mieux réussir nos départs, mais nous n’avions pu y consacrer qu’assez peu de temps. Cela avait tout de même fonctionné dans la mesure où j’étais parti second en première manche… jusqu’à ma chute au deuxième virage ! Après le GP nous sommes restés en Italie jusqu’au jeudi, ce qui nous a permis de travailler deux jours durant sur le caractère moteur, testant différentes pièces mécaniques, et il est clair que nous avons progressé ».

Je ne peux pas dire exactement quand, on discute encore, mais les choses avancent et je pourrai en dire plus très bientôt… Après l’Espagne, je pense

A propos de certaines rumeurs l’envoyant chez Honda, voire vers d’autres usines, l’an prochain, Romain n’a pas botté en touche : « Mon contrat se termine à la fin de la saison et, un peu comme tout le monde, j’ai reçu des offres de la part d’autres équipes, mais je n’ai encore rien signé. Je ne peux pas dire exactement quand, on discute encore, mais les choses avancent et je pourrai en dire plus très bientôt… Après l’Espagne, je pense ».

Même si différents bruits l’affirment et si lui-même évoque librement la possibilité de changer de couleurs, il semblerait que Romain ait de grandes chances de passer une troisième saison successive au sein de la scuderia dirigée par Michele Rinaldi. RF 461 a assuré, lorsqu’on lui a posé la question à ce sujet, que son altercation avec son coéquipier Jeremy Van Horebeek au GP d’Allemagne n’avait eu absolument aucune influence sur son avenir chez Yamaha. « La conduite de Jeremy ne m’a pas plu, c’est certain, mais maintenant c’est comme ça, ce qui est fait est fait. Je crois qu’en réalité il en a plus souffert que moi au final, car ça s’est passé devant tout le monde, les médias, etc. En tous cas ça ne m’inquiète pas trop et surtout je n’y ai pas pensé une seule seconde au moment où j’ai dû prendre ma décision, faire mon choix pour le futur »

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password