Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
GP d’Allemagne MX2 : Jeffrey Herlings malade mais toujours invaincu – Mx2k

GP d’Allemagne MX2 : Jeffrey Herlings malade mais toujours invaincu

herlings_mxgp_2016_r07_49x2328

Pour une fois, on a eu du suspense en catégorie 250 cc ! En Allemagne comme ailleurs, Jeffrey Herlings s’est certes imposé lors de ce septième round du championnat mais cette fois ce ne fut pas sans mal, en seconde manche en particulier. Pas question de rejeter ses concurrents les plus valeureux à trente secondes ou plus, ce n’est qu’à l’avant-dernier tour que le Néerlandais a pris l’avantage !

Arrivé malade en Allemagne, le pilote KTM Red Bull n’a pas dominé comme il en avait pris l’habitude cette saison. Déjà sur le circuit de Teutschenthal ses départs n’ont pas été merveilleux malgré sa pole-position. Ensuite il s’est montré plus prudent qu’à l’accoutumée sur une piste il faut dire très piégeuse, l’ex-double champion du monde mettant quelques tours à se débarrasser des pilotes partis devant lui, en l’occurrence en première manche le Français Dylan Ferrandis et son coéquipier Pauls Jonass. Il remportait toutefois cette première course avec la confortable avance de quatorze secondes sur le pilote Kawasaki, en train de retrouver la grande forme, et Max Anstie, troisième devant Jeremy Seewer mal parti et Jonass.

En deuxième manche ce fut nettement plus compliqué pour Herlings et l’on a même longtemps cru qu’il allait devoir dire adieu à son projet de grand chelem, lui qui veut remporter toutes les manches du championnat cette saison. En effet, Jonass ayant chuté juste après avoir signé le holeshot, c’est Anstie qui s’installait en tête devant Ferrandis à nouveau très bien parti, Benoît Paturel et Jeremy Seewer, auteur d’une bien meilleure envolée qu’en première manche. On attendait le déclenchement du turbo de la part du Hollandais, mais les tours passaient et celui-ci se maintenait plutôt étrangement au cinquième rang. A plusieurs reprises il se rapprochait bien de la Suzuki du Suisse mais ce dernier résistait avec brio et autorité, toujours devant la KTM officielle.

Un quart d’heure de course, puis vingt minutes et les positions ne variaient pas, jusqu’à ce que, toujours de concert, Seewer et Herlings prennent le meilleur sur Paturel qui perdait donc deux places d’un coup. Puis Anstie chutait, assez inexplicablement, à la réception d’un saut : l’Anglais repartait cinquième, derrière Paturel, il devait dire adieu aux espoirs d’un premier succès de manche cette année, voire à la victoire au général du GP. Le duo helvéto-néerlandais fondait alors sur Ferrandis, un peu court encore physiquement parlant et, si Herlings semblait très énervé, il devait continuer à composer avec un Seewer super déterminé, en progrès constants. Et l’on arrivait à la fin du temps imparti ! Finalement, à peine plus d’un tour avant les damiers, la KTM finissait par prendre l’avantage : l’orgueil du champion avait parlé. Sept GP, quatorze manches, Herlings reste donc invaincu, mais comme ce fut chaud !

C’est Ferrandis (2/3) qui montait sur la seconde marche du podium, devant Seewer (4/2) qui décidément les collectionne, les honneurs cette saison…  Anstie (3/5) prenait la quatrième place devant Paturel (7/4), resté bloqué par la herse au premier départ et auteur par la suite d’une folle remontée. A noter encore la treizième place au général de David Herbreteau (15/14), troisième Français en lice.

Dylan Ferrandis chez Star Racing Yamaha aux USA !

Pour terminer, sachez que l’on a eu à Teutschenthal la confirmation du départ de Dylan Ferrandis vers les USA l’an prochain. C’était prévu, mais ce qui l’était moins, c’est que le Français changera de couleurs : il a en effet signé un contrat avec le team Star Racing Yamaha, celui-là même qui fait rouler cette saison Jeremy Martin et Cooper Webb, deux garçons qui en 2017 monteront en 450 cc… Autrement dit une équipe qui gagne, yes !

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password