Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Max Nagl : sentiments contrastés – Mx2k

Max Nagl : sentiments contrastés

max_nagl_podium_valkenswaard_2016

Assurément l’un des plus rapides en piste à Valkenswaard tout au long du week-end, Max Nagl a brillé (2/4) et logiquement accédé au podium : de quoi se montrer satisfait de sa prestation aux Pays-Bas. Mais l’as allemand est passé tout près de la victoire et, à chaud, en descendant du podium, il n’a pu se retenir d’exprimer une certaine déception…

C’est l’éternelle histoire du verre à moitié plein, ou à moitié vide… D’un côté, le pilote du team Ice One a remporté la course qualif’ le dimanche et il est monté sur la seconde marche du podium à l’issue du GP d’Europe disputé le lundi de Pâques, ce qui a représenté un sérieux pas en avant par rapport aux perfs assez médiocres enregistrées outre-mer lors de l’ouverture du championnat. Mais justement, au vu des progrès accomplis par la FC 450 Factory dernière mouture, en performance pure comme au point de vue du ressenti de la part du pilote ainsi que de l’ensemble du team, il semble bien que, sans ce second départ raté, Max et l’Husky n°12 auraient pu/dû être le ticket gagnant de ce round numéro trois du championnat 2016…

Il y a un an, Nagl survolait l’entame du millésime précédent (trois succès en quatre GP), en parfaite osmose avec sa machine préparée par le service-course de l’usine à partir d’une FC modèle 2015. A tel point qu’il n’avait pas voulu essayer avant la fin de saison le nouveau modèle pourtant mis à sa disposition, tant il se sentait bien sur l’ancien. Aujourd’hui, après une entame difficile (12/6, DNF/3 au Qatar puis en Thaïlande), l’Allemand semble avoir retrouvé son meilleur niveau, à titre personnel, sur une moto 2016 apparemment compétitive à l’extrême elle aussi.

« Je suis vraiment content, pour moi comme pour l’équipe, mais d’un autre côté on a laissé passer une belle occasion de gagner, à cause d’un incident au départ de la seconde manche. Il faut analyser ce qui s’est passé exactement. En tous cas je suis parti quinzième et je suis remonté jusqu’en quatrième position – ce qui est véritablement satisfaisant, c’est vrai – mais si j’avais réussi mon envolée nous pouvions envisager de jouer la victoire. Enfin bref, nous dirons qu’un pas en avant très net a déjà été effectué par rapport au début de saison ».

« Les premiers GP sont toujours porteurs d’une grande quantité d’informations qui nous servent à progresser par la suite », a ajouté le team-manager Antti Pyrhonen. « La vitesse est nettement plus élevée en Grand Prix que sur n’importe quelle course de pré-saison et les circuits évoluent également très différemment. Le vrai test, c’est quand la grille du premier GP s’abaisse ! Et c’est à partir de cette considérable somme d’infos récoltées que nous avons pu nous mettre au boulot en vue de faire avancer les choses chaque week-end ».

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password