Max Nagl décortique sa perf’ au Qatar

max-nagl

Il y a un an, de cela, Max Nagl célébrait avec son team Ice One représentant officiellement l’usine Husqvarna leur première victoire commune en MXGP au soir du Grand Prix du Qatar 2015. Le week-end dernier l’Allemand n’a terminé que dixième au général (12/6) : rien à voir, même si l’on peut considérer sa seconde manche comme encourageante.

N’étant pas a priori perturbé par des blessures comme ont pu l’être Romain Febvre ou Antonio Cairoli, voire Clément Desalle, comment Nagl, 28 ans, a-t-il accepté cette baisse de résultats ?
« Mon principal problème a été les départs, plutôt décevants. Je n’avais pas connu ce genre de souci lors des courses préparatoires ou à l’entraînement, on n’avait donc pas spécialement travaillé ce type de phase de course avant de venir ici. La piste était très mono-trajectoire, tout le monde tenait ses intérieurs, il était très difficile de dépasser. Bon, en fait je n’ai pas bien roulé du tout en première manche, et ça c’est ma faute, mais en seconde manche ça allait bien mieux et j’ai pu réaliser de bons chronos ».

Mon principal problème a été les départs, plutôt décevants. Je n’avais pas connu ce genre de souci lors des courses préparatoires ou à l’entraînement, on n’avait donc pas spécialement travaillé ce type de phase de course avant de venir ici.

Interrogé sur le circuit, de nombreux pilotes ayant déploré un sol nettement plus dur et un tracé plus rapide mais très défoncé, avec des trous aux bords raides comme des trottoirs, Nagl a répondu : « L’an passé le circuit était bien meilleur, pour moi en tous cas, il avait été  hersé et arrosé, aujourd’hui il était plat et sec, très dur. C’est là à mon avis qu’il faut chercher la principale différence avec l’année dernière » (comprenez : dans ses résultats).

Le pilote utilisait une FC 450 2015 l’an passé et il insiste sur le fait que le modèle 2016 répond complètement à ses vœux. Comme d’habitude il a fait « abaisser » sa machine selon son goût et il assure qu’elle lui va très bien ainsi. « Je me sens très bien dessus, je l’aime beaucoup, aucun souci de ce côté-là. D’ailleurs nous n’avons plus de séances de testing au programme dans l’immédiat. Tout va bien ! ».

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password