Jordi Tixier contraint de reporter ses débuts en MXGP

jordi-tixier

Le Belge Clément Desalle sera le seul représentant du Monster Energy Kawasaki Racing Team sur les deux premiers GP 2016, son équipier Jordi Tixier ayant dû être opéré d’un poignet cette semaine.

Tixier, ex-champion du monde MX2 2014, a dû monter en classe MXGP cet hiver, ayant atteint la limite d’âge en 250. A 23 ans, le Francilien, dont la campagne 2015 en tant que membre du Monster Energy Kawasaki MX2 Racing Team avait été interrompue après un crash au GP de Lombardie, a signé un contrat de deux ans avec le KRT très tôt l’été dernier pour entamer ce nouvel épisode, très excitant, de sa carrière.

Ayant guéri de sa blessure au poignet de Mantova, Jordi avait pu démarrer les tests avec son nouveau team en novembre, et d’entrée, il s’était montré à l’aise sur la Kawasaki KX 450F-SR. Il avait bossé sa condition physique durant l’hiver, mais il a constaté qu’il souffrait toujours de son poignet, que la douleur n’avait pas complètement disparu. Des examens complémentaires ont montré des dommages ligamentaires et l’ont forcé à se faire à nouveau opérer à Paris par le Professeur Mathoulin, l’un des meilleurs spécialistes de l’articulation de la main. L’intervention s’est très bien déroulée et Jordi doit maintenant observer un temps de repos avant de reprendre la compétition. 

Le Professeur Mathoulin m’a déconseillé de rouler sous infiltration, m’expliquant que les conséquences pourraient être désastreuses, je n’avais donc pas le choix

Jordi Tixier : « Bien sûr c’est très décevant de rater les épreuves d’ouverture de la saison MXGP, mais il n’y avait pas d’autre solution. Les derniers examens ont montré que mon poignet était encore abîmé malgré l’opération de l’été dernier. Et le Professeur Mathoulin m’a déconseillé de rouler sous infiltration, m’expliquant que les conséquences pourraient être désastreuses, je n’avais donc pas le choix. Heureusement, il n’a pas eu à fixer de vis ou de plaque, il a juste réparé le ligament et remis des os en place. Je dois porter un léger plâtre pendant une semaine, ensuite je lui rendrai visite à nouveau pour un check-up et je suivrai ses conseils. C’est très triste que l’on ait réagi si tard : j’avais encore mal sur la moto, mais tous les docteurs disaient que c’était normal après une telle blessure… Je veux remercier le team et les sponsors, personne ne m’a mis de pression inutile, et bien entendu j’ai vraiment hâte de revenir à la compétition car la moto est fantastique, et l’équipe tellement professionnelle ! C’est une période compliquée pour moi, mais je reviendrai plus fort que jamais dès que je serai en possession de tous mes moyens physiques ! ».

François Lemariey (KRT Team-Manager) : « Evidemment c’était une décision difficile pour Jordi, vu le début de saison imminent, mais le team ne veut pas que ses pilotes roulent blessés. Jordi et nous sommes tous très déçus, mais nous connaissons le motocross, tout comme nos sponsors qui ont compris la situation. Nous avions pu constater, durant les séances de testing, le solide potentiel de Jordi sur la 450 et nous désirons qu’il fasse ses débuts dans cette catégorie nouvelle pour lui, parfaitement préparé et au top de sa forme physique. Se faire opérer était la bonne décision : nous lui souhaitons un prompt rétablissement et nous sommes tous convaincus qu’il reviendra plus fort ». 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password