Max Anstie va mieux

max-anstie

Son terrible accident lors des essais du MX des Nations à Ernée avait horrifié les fans et toute la communauté du motocross : heureusement, l’Anglais s’en était très bien tiré (par rapport à la violence du choc s’entend !) avec une omoplate et deux vertèbres fracturées « seulement ». A l’heure d’aujourd’hui le voici déjà en très bonne voie sur le chemin de la guérison.

On se souvient que le pilote Kawasaki Dixon représentant le Royaume-Uni s’était fait littéralement sauter dessus du haut de la grande descente du circuit mayennais. L’Autrichien Pascal Rauchenecker (et non pas Pauls Jonass comme on l’a cru un instant, ce dernier s’étant crashé très brutalement de son côté juste au même moment) n’avait pu voir la moto du Britannique quasi à l’arrêt et il avait enquillé le triple comme de rien n’était…

L’Anglais, 22 ans, a confié qu’après avoir passé quelques jours à l’hôpital suite au choc, la rééducation suivait son cours comme prévu et qu’il pouvait déjà se mouvoir presque sans aucune gêne. « Tout considéré, je m’en tire vraiment bien. Je vais devoir encore patienter trois ou quatre semaines que les os se ressoudent comme il faut, mais il n’y a pas de problème particulier, je n’ai plus qu’à attendre que ça se passe. Mon épaule me fait encore un petit peu souffrir, mais je n’ai plus mal au dos, ni au cou. Ce ne sera plus très long maintenant… ».

Après deux saisons passées chez Steve Dixon sur des Yamaha puis des Kawasaki, Max Anstie va encore changer de couleurs cet hiver puisqu’il va rejoindre les rangs de la structure de Jacky Martens basée à Lommel en Belgique. Et donc piloter une 250 Husqvarna d’usine lors de ce qui sera sa dernière année en MX2. L’annonce officielle n’a pas encore eu lieu, car il semble qu’il subsiste quelques petites complications au niveau du sponsoring de l’équipe représentant directement la marque HVA : en effet, celle-ci devrait, dans une volonté de parfaite harmonie avec son homologue US, changer de partenaire titre, c’est à dire en fait de marque de boisson énergétique…

De son côté, Steve Dixon, qui peut compter sur son deal avec Kawasaki et son propre contrat avec Monster Energy, n’a pas non plus dévoilé ses projets pour 2016, mais il semble proche d’un accord avec Tommy Searle en MXGP et avec le Russe Vsevolod Brylyakov en MX2.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password