Ken De Dicker : l’adieu à KTM

105791-dedycker-mxgp-2015-r02-rx-2494-1024

Le team KTM-Red Bull devrait enfin retrouver toutes ses cartouches pour les ultimes courses de la saison.

Antonio Cairoli a repris le guidon de sa 450 SX-F ce mardi, après de longues semaines d’absence pour réparer son bras gauche, afin d’être à coup sûr au départ du Grand Prix des USA à Glen Helen le 20 septembre. Voire, une semaine plus tôt à Leon au Mexique si tout se passe bien lors des jours qui viennent, si le Sicilien retrouve rapidement toutes ses sensations aux commandes de sa machine…

Ses blessures aux côtes aujourd’hui guéries, Tommy Searle vient de même de remettre en route sa 350 SX-F. L’Anglais, qui n’a pas été retenu pour le Motocross des Nations à Ernée et dont le contrat avec l’usine KTM n’a pas été prolongé, a dit-on choisi de renouer avec Kawasaki au sein du team Monster Energy DRT de Steve Dixon pour 2016. On en saura sans doute très vite davantage à propos de ce transfert, tandis qu’on connaît déjà le successeur de Searle chez Red Bull-KTM : le Néerlandais Glenn Coldenhoff.

Mais avec Searle et Cairoli prévus à Glen Helen, un GP US qui va certainement faire (enfin !) l’événement des deux côtés de l’Océan Atlantique, la surprise viendra de Ken De Dijcker, qui semble-t-il profitera de l’occasion pour jouer l’air de ses adieux à KTM. On ne sait pas encore quelle tournure prendra l’an prochain la carrière du Flamand, que de nombreuses rumeurs envoient déjà à la retraite suite à deux saisons pourries par des blessures. Dernière en date, une épaule abîmée lors d’un gros crash au Grand Prix d’Allemagne, au mois de juin, qui a valu au grand Ken une opération chirurgicale dans la foulée.

Car voici, depuis le round lombard à Mantova, Kevin Strijbos out à son tour, aussi KDD a-t-il de grandes chances d’effectuer ce qui sera sans nul doute une dernière « pige » en Equipe de Belgique au MX des Nations. Il a donc prévenu le team KTM qu’il avait sérieusement repris l’entraînement et qu’il comptait bien être au départ des deux derniers GP de la saison.

On verra donc, image rare cette année, le service-course du constructeur autrichien aligner son équipe MXGP au complet lors de la « finale » US. Et surtout les responsables de la marque ont confirmé l’identité de ceux qui figureront sous les auvents siglés Red Bull-KTM en 2016 : Cairoli, Coldenhoff, Herlings, Jonass et Pootjes. Seule incertitude, la position du plus capé des trois (!) Bataves de la bande, Jeffrey Herlings : stationnera-t-il côté MXGP, ou côté MX2 ?  

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password