Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Tim Gajser à Anaheim début janvier ! – Mx2k

Tim Gajser à Anaheim début janvier !

tim-gajser-060815

Le pilote Honda-Gariboldi a annoncé qu’il a l’intention de s’essayer au supercross US en allant dès le mois de janvier 2016 prendre part à l’épreuve d’ouverture du championnat 250 Côte Ouest à Anaheim.

Le Slovène, actuellement en pleine bagarre à la conquête du titre mondial MX2, a d’ores et déjà programmé, avec l’aide de son père, son voyage en Californie cet hiver afin d’être tout à fait prêt à effectuer ses débuts dans un stade américain.

« C’est mon rêve, depuis mon plus jeune âge ! Et je pense que n’importe quel kid qui débute en motocross à l’heure actuelle a cette même envie d’aller un jour en Amérique et rouler en supercross dans ces immenses stades devant des foules de spectateurs enthousiastes ! Assister à la cérémonie d’ouverture en tant que pilote, entendre son nom prononcé par les speakers… Whaou, ce doit être : « Oh mon Dieu ! ». J’ai tellement rêvé d’un truc pareil, j’ai vraiment envie d’essayer. A la maison, mon père m’a construit une piste de SX, quelque chose de plutôt costaud, et je m’y entraîne régulièrement, très souvent ».

Je suis conscient que ce n’est pas facile d’aller courir aux Etats-Unis, que là-bas tout est très différent, que la culture est toute autre, mais à mon avis ça devrait bien se passer…

Bogo, père, entraîneur et mentor de Tim, est à fond derrière son fils et il fait tout ce qu’il peut, en Slovénie, pour aider son garçon à réaliser ses ambitions et, en l’occurrence, à se préparer à peu à peu acquérir la vitesse nécessaire pour aller se frotter aux spécialistes locaux, de l’autre côté de l’Atlantique. « Je suis emballé par ce projet de SX US », assure-t-il, « Nous allons partir à l’avance pour préparer Anaheim. Chez nous, Tim dispose d’un circuit mi-motocross/mi-supercross, dirais-je, un tracé qui, je suis prêt à parier, donnerait du fil à retordre à n’importe quel crack US ! ».

Tim s’entraîne le plus souvent au guidon d’une CRF 450 et le supercross fait partie intégrante de son programme, mais cela suffira-t-il pour être au niveau en championnat américain ? On peut se poser la question, le jeune garçon n’ayant quasiment aucune expérience du SX en compétition. « A l’heure qu’il est, je manque encore de pratique, c’est certain, mais si je travaille bien cet automne et si je pars assez tôt, peut-être dès novembre, pour m’acclimater en roulant sur des circuits californiens, alors oui, je pense, je pourrai faire quelque chose de bien. Je suis conscient que ce n’est pas facile d’aller courir aux Etats-Unis, que là-bas tout est très différent, que la culture est toute autre, mais à mon avis ça devrait bien se passer… ».

Le premier Grand Prix de la saison 2016 arrivant à la fin du mois de février (selon le calendrier prévisionnel), il est probable que celui qui par ailleurs pourrait bien devenir champion du monde MX2 le mois prochain se limite à une seule apparition en tant que wild-card à Anaheim 1. Mais le contrat que le Slovène vient de signer, deal le liant pour cinq ans avec le HRC, l’autorise à décider seul et comme il l’entend de son avenir sportif. Cela dit, le Britannique Roger Harvey, MX General Manager au HRC, et le pilote lui-même l’ont confirmé ce week-end à Lommel, Tim Gajser poursuivra en MX2 l’an prochain, quel que soit le résultat final de l’exercice en cours… 

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password