Kevin Strijbos proche d’un accord avec Suzuki

kevin-strijbos-160715

Quatrième au général à Kegums, Kevin Strijbos a manqué d’un point un quatrième podium consécutif depuis qu’il est remonté en scène après avoir connu une période de repos forcé à cause de problèmes aux poignets et à un pouce. On a demandé au Belge, apparemment en pleine forme désormais, où il en était de son association avec son team de toujours, l’écurie Rockstar Energy-Suzuki au sein de laquelle il a passé la majeure partie de sa longue carrière en GP.

D’insistantes rumeurs envoyant Clément Desalle chez Kawasaki Racing Team, il semble important pour l’équipe de Sylvain Geboers de conserver dans ses rangs celui qui avait terminé l’exercice 2014 sur le podium final, au troisième rang.

Le team Rockstar Suzuki est au centre des conversations qui animent le paddock ces jours-ci et Dieu sait comme elles sont nombreuses et passionnées à ce moment de la saison ! En effet, il se dit que Geboers serait sur le point de passer le relais, que le légendaire manager flamand lié depuis toujours ou presque au constructeur japonais confierait son équipe « d’usine » à quelqu’un d’autre en fin d’année, qu’il cherche un successeur. Et que celui-ci, aux dernières nouvelles, pourrait bien être Stefan Everts en personne. Reste à savoir dans ce cas ce que deviendrait le directeur sportif, Joël Smets, dont l’importance est évidente dans le team à l’heure actuelle, auprès des pilotes notamment dont il dirige, en tant que coach, la préparation physique et le suivi sur le terrain, gars de Suzuki-Europe (Glenn Coldenhoff et Jeremy Seewer) compris…

Le futur de Joël Smets intéresse donc Kevin Strijbos au plus haut point : « Ça se présente bien : j’ai signé un accord de principe, on n’est pas loin de concrétiser. Il reste encore quelques détails à finaliser, mais j’ai même reçu d’autres offres. J’ai très envie de rester avec Suzuki et de continuer à travailler comme je le fais actuellement, en particulier avec Joël. Ça se passe super bien en ce moment et si je reste, c’est avec lui. Je pense qu’il m’aide à donner le meilleur de moi-même. J’espère donc qu’il va pouvoir rester et moi aussi ».

Si Desalle s’en va en mettant fin à une association qui aura duré six saisons et offert dix-sept victoires en GP à Suzuki, Strijbos s’il est confirmé aura un nouvel équipier… qui pourrait être un chouchou d’Everts, Jeremy Van Horebeek. On évoque aussi les noms de Valentin Guillod, ou de Shaun Simpson. En tous cas, quel que soit l’avenir du team et le choix des pilotes, les décisions vont devoir être prises sans tarder si Suzuki veut aligner un duo au top en 2016… 

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password