Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
GP de France à Villars-sous-Ecot MXGP : Romain Febvre au firmament ! – Mx2k

GP de France à Villars-sous-Ecot MXGP : Romain Febvre au firmament !

romain-febvre-300515

Il a terminé la première manche dans la roue d’Antonio Cairoli, avant d’aller chercher Max Nagl en seconde manche pour remporter son premier GP 450 ! Quel fantastique week-end signé Romain Febvre ! La course qualif’ le samedi, 2/1 le lendemain, difficile de faire mieux, lorsqu’on n’est qu’un petit rookie qui ne participe qu’au huitième Grand Prix MXGP de sa carrière…

Le jeune pilote Yamaha Factory n’en finit plus d’épater son monde… Le monde entier. Au pied du podium dès sa seconde épreuve dans la catégorie 450 en Thaïlande, éphémère leader d’une manche et auteur d’un premier podium en Espagne, vainqueur d’une manche et nouveau podium en Grande Bretagne, vainqueur de la qualif’ puis carrément du GP en France à Villars-sous-Ecot, at home s’il vous plaît (il est originaire des Vosges, région limitrophe), Romain Febvre nous réalise un début de saison ex-tra-or-di-nai-re ! En première manche, on a longtemps cru qu’il allait manger Cairoli tout cru, un TC 222 sur lequel il était revenu à pas de géant. Mais on connaît le pouvoir de réaction de l’octuple champion du monde et, intelligemment, le Français n’a pas insisté outre mesure, sachant se contenter de la deuxième place et se réserver pour la seconde explication. Car, en effet, ça n’a pas loupé : profitant d’une bonne envolée, au troisième rang derrière deux HVA, RF 461 a très vite ramarré l’auteur du holeshot, par ailleurs détenteur de la plaque rouge, qu’il a d’abord soigneusement observé quelques boucles durant, avant de le dévorer à belles dents. Hop, sans coup férir, Romain Febvre a doublé Max Nagl sans que l’Allemand, dont on connaît pourtant la combativité, n’y pût rien et lui a rapidement pris deux-trois secondes qu’il a su conserver jusqu’aux damiers sans commettre la moindre erreur, sans se faire la moindre frayeur, se permettant même de saluer le public de Villars au cours du dernier tour… Tony Cairoli, mal parti, restant scotché en septième position toute la manche, une seconde place derrière Nagl aurait largement suffi au pilote Yamaha Rinaldi pour l’autoriser à remporter le GP, mais le rythme était là et la victoire de manche lui tendait les bras, alors, n’est-ce pas ? C’est qu’au surplus le rookie ne manque surtout pas de panache ! Et, tout sourire sur le podium, sachez qu’on l’a même vu chanter gaiement la Marseillaise…

Fort de deux belles troisièmes places, c’est Evgueny Bobryshev qui est d’abord monté sur le podium aux côtés de Febvre. Le Russe ne cesse lui non plus de progresser depuis le début du championnat : oui, on est en train de retrouver le vrai « Bobby » ! 1/7, Tony Cairoli a arraché la troisième marche de la boîte, pour deux petits points à Maximilian Nagl (6/2). L’Allemand, auteur d’une bonne seconde manche où il fut plus en vue que dans la précédente, conserve son leadership au championnat devant Cairoli, passé second, Clément Desalle n’ayant rien marqué de la journée. La grande question, désormais, sera de savoir si le Belge pourra reprendre sa place en Italie dans quinze jours, auquel cas rien n’est perdu pour le pilote Suzuki, ou bien si son épaule l’empêchera de jouer sa chance jusqu’au bout… Une fois de plus, serait-on tenté de dire. Prions tous pour que le Panda soit bien présent à Maggiora et à 100% de ses capacités !

Journée mitigée pour le team HRC : si Bobby a brillé, Gautier Paulin a souffert. Pourtant, les planètes semblaient alignées pour que GP 21 nous sorte une grande et belle performance. Mais il y a eu zizanie dans les étoiles : DNF en première manche (le moteur s’est tu sur problème « électrico-tronique », alors que la CRF usine tenait ferme la seconde place entre Cairoli et Febvre), le Sudiste, bousculé dans le premier virage, a roulé en sixième position tout au long de la seconde manche, se maintenant devant le champion du monde sans jamais pouvoir faire mine de rentrer sur Dean Ferris et Glenn Coldenhoff, excellemment partis et bagarrant d’un bout à l’autre de la course pour une quatrième place qui est finalement revenue à l’Australien. Un Ferris qu’on n’avait encore jamais vu à pareille fête (4/4) depuis l’ouverture des hostilités au Qatar. Quant au Hollandais, on le savait déjà : il n’y a pas que dans le sable qu’il est capable d’être vite. Même type de constat concernant le grand Ken De Dijcker, 8/8, qui peu à peu re-pointe le bout de son nez.  

Des Français, habitués ou non, venus en nombre disputer leur GP national, c’est l’éclectique et toujours brillant Greg Aranda qui a signé la meilleure prestation, 10/15 et onzième au général après être parti à chaque fois dans le bon wagon, devant Christophe Charlier, treizième (17/12), Steven Frossard, quinzième (16/14) et Cédric Soubeyras, dix-septième (15/16). Nicolas Aubin (19/20) et Fabien Izoird (18/-) ont su glaner trois points chacun.     

Huit GP ont été disputés, sur dix-huit au programme : dans deux semaines en Italie on atteindra la mi-saison. Au soir d’un magnifique GP de France, à tous points de vue, l’inattendu Max Nagl tient solidement les commandes du championnat, dix-neuf points devant Antonio Cairoli. Malgré un double DNF à Villars Clément Desalle reste dans le coup, à quarante-et-un points du leader. Et un certain Romain Febvre (personne ne dit plus : « Romain… who ? ») pointe au quatrième rang, à cinquante unités tout rond de Nagl, neuf derrière le Wallon. Il devance les deux Honda HRC de Paulin et Bobryshev de trente et trente-cinq longueurs. Ensuite, Shaun Simpson, septième devant Todd Waters, Glenn Coldenhoff et Ken De Dijcker (à… 199 points derrière l’Allemand !), ne peut déjà plus espérer jouer la couronne.

En revanche, cela dit, il en est un… Oui : et si le Français à la moto bleue, parti comme il est, créait la surprise… Mais vraiment pour de bon, c’est à dire en allant se mêler à l’explication au sommet ? Pourquoi pas : c’est encore, à l’heure actuelle, du domaine du rêve, sans doute, mais au train où vont les choses, au rythme surtout qu’il s’est mis à imposer à la concurrence, tout semble possible… Le truc, en vérité, c’est qu’avec ce diable de Romain rien n’est impossible !

Classement du GP
1 Febvre, Romain FRA  YAM 47
2 Bobryshev, Evgeny RUS  HON 40
3 Cairoli, Antonio ITA  KTM 39
4 Nagl, Maximilian GER  HUS 37
5 Ferris, Dean AUS  HUS 36
6 Coldenhoff, Glenn NED  SUZ 28
7 Van Horebeek, Jeremy BEL  YAM 28
8 de Dycker, Ken BEL  KTM 26
9 Simpson, Shaun GBR  KTM 24
10 Waters, Todd AUS  HUS 17
11 Aranda, Gregory FRA  KAW 17
12 Paulin, Gautier FRA  HON 15
13 Charlier, Christophe FRA  HON 13
14 Rattray, Tyla RSA  KAW 12
15 Frossard, Steven FRA  KTM 12
16 Philippaerts, David ITA  YAM 12
17 Soubeyras, Cedric FRA  YAM 11
18 Alessi, Mike USA  SUZ 8
19 Lupino, Alessandro ITA  HON 7
20 Yamamoto, Kei JPN  HON 4
21 Dewulf, Jeffrey BEL  YAM 3
22 Aubin, Nicolas FRA  SUZ 3
23 Izoird, Fabien FRA  HON 3
24 Heidecke, Angus GER  KTM 0
25 Ullrich, Dennis GER  SUZ 0
26 Schaffter, Kim SUI  YAM 0
27 Gercar, Klemen SLO  HUS 0
28 Jacquelin, Morgan FRA  KAW 0
29 Guidolin, Anthony FRA  KAW 0
30 Butron, Jose ESP  KTM 0
31 Bertuzzo, Pier Filippo ITA  YAM 0
32 Desalle, Clement BEL  SUZ 0

Classement provisoire MXGP (top 20)
1 Nagl, M. GER  HUS 332
2 Cairoli, A. ITA  KTM 313
3 Desalle, C. BEL  SUZ 291
4 Febvre, Romain FRA  YAM 282
5 Paulin, G. FRA  HON 252
6 Bobryshev, E. RUS  HON 247
7 Simpson, Shaun GBR  KTM 169
8 Waters, Todd AUS  HUS 138
9 Coldenhoff, G. NED  SUZ 134
10 de Dycker, Ken BEL  KTM 133
11 Rattray, Tyla RSA  KAW 130
12 Van Horebeek, J. BEL  YAM 126
13 Villopoto, R. USA  KAW 124
14 Philippaerts, D. ITA  YAM 103
15 Ferris, Dean AUS  HUS 101
16 Frossard, S. FRA  KTM 80
17 Strijbos, K. BEL  SUZ 78
18 Guarneri, D. ITA  TM 70
19 Butron, Jose ESP  KTM 66
20 Charlier, C. FRA  HON 56

Par Eric Breton – photo David Morin

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password