Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Antonio Cairoli sur une KTM 450cc SX-F : L’italien s’explique – Mx2k

Antonio Cairoli sur une KTM 450cc SX-F : L’italien s’explique

antonio-cairoli-090515

Ce n’est pas sur une 350 SX-F, comme à son habitude depuis 2010, qu’Antonio Cairoli s’alignera au GP d’Espagne ce week-end, mais sur la nouvelle KTM 450cc SX-F Factory déjà pilotée par son coéquipier Ken De Dycker et championne US avec Ryan Dungey. L’italien s’explique sur ce changement qui pourrait être effectif jusqu’à la fin de la saison.

L’une des raisons de ce changement de cylindrée, évoquée par TC222, est le récent changement de niveau de préparation des pistes, mais aussi l’évolution du potentiel de la nouvelle 450 SX-F 2016 (dont la production devrait débuter très prochainement). Sans aucun doute évidemment, Antonio espère aussi pouvoir donner la réplique à ses principaux adversaires comme Max Nagl, Clément Desalle, Gautier Paulin ou encore Ryan Villopoto.

« Nous avons effectué beaucoup de tests avec la 450cc cet hiver, et j’ai rapidement vu que la nouvelle moto était meilleure que celle des années précédentes. » commente Antonio Cairoli. « Je pense même que l’on a réalisé plus de tests avec cette machine que la 350cc. Mais au final, j’ai tout de même choisi de débuter la saison MXGP avec la SX-F 350cc, parce que je n’étais pas encore remis à 100% de ma blessure du Motocross des Nations, et que mes sensations étaient bonnes avec elle. Ce fut un choix difficile, car j’avais déjà dans l’idée de rouler avec la 450cc, mais j’ai fini par décider de rouler avec le moteur que je connaissais déjà depuis des années. »

"Il y a plus de sauts, le niveau technique des circuits a baissé et la puissance des motos est donc vraiment importante"

« Les pistes sont plus plates et plus faciles comparé aux autres saisons. » ajoute Antonio en arrivant à la sixième épreuve du championnat à Talavera de la Reina avec un meilleur feeling dans sa main gauche fracturée il y a deux semaines à Valkenswaard. « Il y a plus de sauts, le niveau technique des circuits a baissé et la puissance des motos est donc vraiment importante. Je sentais que je devais aller au bout des limites de la 350cc pour suivre mes adversaires. J’ai testé la 450 avant Valkenswaard et puis j’ai décidé de changer de cylindrée… et pour avoir une nouvelle motivation aussi, un nouveau challenge. »

Cairoli s’est imposé pour la première fois dans la catégorie reine (appelée MX1 à l’époque) en tant que pilote wildcard à Donington Park en Angleterre en 2008 au guidon d’une YZ-F 450, moto avec laquelle il remporta son premier titre mondial de la catégorie l’année suivante. Mais depuis une demi-décennie, l’électronique s’est invitée dans les moteurs. « En 2008 la Yamaha était vraiment une bonne moto, mais la KTM d’aujourd’hui est meilleure. J’ai le même moteur que Ken De Dycker et c’est le plus puissant que je n’ai jamais eu. C’est facile de rouler et contrôler la puissance. »

La 350 SX-F restera tout de même présente en MXGP avec le troisième pilote du team KTM Red Bull, Tommy Searle et le pilote du team Marchetti KTM Jose Butron. « La 350cc était parfaite et peut sûrement encore gagner, mais nous avons une très bonne 450cc qui ressemble beaucoup à la trois-et-demi. » ajoute Cairoli. « Elle a beaucoup de couple, et sur les pistes qui nous attendent ça va m’aider. Sur certaines portions plates, on peut passer toute la puissance au sol sans risque. C’est une bonne solution pour les pistes que nous rencontrons actuellement. »

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password