Clément Desalle : à quand la vingtième ?

clement-desalle-040515

Clément Desalle a démarré la saison en mode champion du monde, réussissant à ne jamais descendre du podium sur les cinq premiers GP. Mais il a tout de même dû regarder ses collègues Max Nagl, Ryan Villopto et Gautier Paulin monter sur la plus haute marche alors qu’il devait se contenter des étages inférieurs.

Fort d’un score d’une régularité épatante, 2/2/2/3/3, le Belge ne compte que trois points de retard sur le leader au classement provisoire, l’Allemand Nagl, qui a obtenu trois succès, une seconde et une septième places, après avoir porté la plaque rouge lors des trois premières épreuves.

Mais ce départ extrêmement solide ne semble pas complètement satisfaire le Wallon, déçu d’être tombé en Italie et d’avoir « manqué de sensations dans les sables hollandais », a-t-il admis, qui attend avec impatience sa vingtième victoire en Grand Prix, lui qui a goûté aux honneurs du vainqueur chaque année depuis ses débuts en catégorie reine en 2009.  

"J’ai besoin de gagner et je veux renouer avec le succès le plus vite possible"

L’an passé il avait remporté le GP d’Allemagne à Teutschenthal avant de devoir mettre un terme à sa saison 2014, à cause d’un scaphoïde endommagé. « C’est très important de monter sur le podium chaque semaine, mais comme je l’ai dit en interview télé après la course, la victoire me manque ! J’ai besoin de gagner et je veux renouer avec le succès le plus vite possible : c’est pour ça que je travaille et ça aussi c’est important ! » a insisté le pilote Suzuki-Rockstar au soir du GP d’Europe.

Le Belge est parvenu à remporter au moins deux épreuves par an depuis qu’il est en classe supérieure (en 2009, il pilotait une Honda, ensuite des Suzuki), ce qui est tout à fait honorable en cette période dominée par un certain Cairoli, mais il a dû par trois fois renoncer à bagarrer jusqu’au bout à cause de blessures. Il a enregistré trois succès en 2011, 2013 et 2014 et devrait pouvoir compter, à partir du prochain GP en Espagne à Talavera, sur la présence à ses côtés de son coéquipier Kevin Strijbos, qui fera son retour sur la Suzuki d’usine après une opération au poignet droit.

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com – Photo Suzuki Racing

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password