Quand l’action Nagl cote à la hausse !

max-nagl-030515

Un second succès en trois épreuves, en fait un troisième sur les cinq derniers GP disputés si l’on tient compte de sa fin de parcours 2014, ça commence à faire du pilote Red Bull Ice One Factory Husqvarna un concurrent des plus sérieux à la poursuite du titre cette saison !

Depuis qu’il l’a rejointe, l’Allemand ne cesse de chanter les louanges de sa nouvelle équipe finlandaise basée en Belgique, propriété du pilote de F1 Kimi Raïkkonen, et de la qualité du boulot accompli par le team sur sa FC 450 usine pour en faire une vraie machine de guerre performante sur tous les types de terrains. Max Nagl avait déjà fait très fort au Qatar, prenant la tête dès le départ pour s’imposer dans les deux manches. En Argentine le week-end dernier sans doute a-t-il dû s’employer davantage, en première manche en particulier pour déborder Ryan Villopoto, puis en seconde manche, malgré un holeshot, pour reprendre à Antonio Cairoli et Clément Desalle le commandement dont les deux hommes l’avaient dépossédé après seulement quelques virages, mais en réalité cela n’a fait que rendre les prouesses du pilote HVA plus impressionnantes encore !

Apparemment, Nagl a trouvé chez Ice One la structure qui lui convient, plus réceptive à ses desiderata et lui offrant davantage de soutien (sous-entendu : que le team Honda-HRC), qui surtout lui prépare une machine correspondant parfaitement à ses attentes et à son pilotage, lui qui apprécie les moteurs pêchus, avec beaucoup de couple. Alors, avec de tels atouts en mains, ne lui reste plus qu’à faire taire ses détracteurs, ceux qui ne voient en lui qu’un joker, certes hyper rapide mais trop souvent blessé. S’il fut vice-champion 2009, il est vrai que depuis lors le Bavarois n’a plus brillé que par intermittences, ayant collectionné toutes sortes de pépins physiques, comme cette grave blessure au dos qui a saboté ses saisons 2011 et 2012, faisant même un temps craindre le pire quant à la suite de sa carrière de crossman. Il en est donc tout à fait conscient : à lui de réussir à tenir à distance le mauvais œil et, s’il y parvient, vu ce qu’il montre en ce début de saison, il est évident que Maximilian ne sera pas loin du compte, et du bon, lorsque le rideau s’abaissera sur le championnat dans cinq mois et demi du côté de Glen Helen…

A sa descente du podium à Neuquen, lorsqu’un journaliste enthousiaste lui a demandé s’il se sentait déjà dans la peau d’un futur champion MXGP, Nagl a répondu, en souriant : « Cette année, je me sens mieux que jamais, c’est vrai, mais le championnat va être long, très long et, pour l’instant, mon seul mot d’ordre c’est « Pas de blessure ! ». Bien sûr, on ne contrôle pas complètement ce genre de choses, mais je souhaite tant, de tout mon cœur, pouvoir rester en bonne santé… Je bosse dur à l’entraînement pour élever sans cesse mon niveau de jeu et ça marche, alors pourvu que ça dure ! ».  

Info Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com – Photo copyright Acevedo J.P.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password