Tommy Searle espère être de retour au Grand Prix de Grande Bretagne

tom-pages-180315

Tommy Searle, qui s’est cassé la septième vertèbre lombaire en tout début de première manche du GP de Thaïlande, a d’ores et déjà coché le week-end du 24 mai, celui de son « home Grand Prix », le GP de Grande Bretagne à Matterley Basin, sur son agenda : il compte bien y faire son retour à la compétition !

Rentré chez lui en Angleterre, équipé d’un corset, Searle n’a déjà, dix jours après le crash, qu’une seule et unique envie : bouger à nouveau à sa guise afin d’accélérer le processus de guérison et reprendre le guidon de sa KTM. Il pourra se séparer de l’appareillage orthopédique d’ici une semaine, ce qui lui permettra de commencer véritablement la rééducation en pratiquant la natation. « Je me sens déjà beaucoup mieux que prévu et j’espère pouvoir remonter sur une moto dans six à huit semaines. En attendant, je vais faire tout ce qu’il faut pour accélérer ma guérison et tenter de maintenir au mieux ma condition physique ».

C’est la troisième fois en deux ans que Searle est confronté à de sévères blessures, après s’être cassé un poignet… en Thaïlande l’année passée, puis bousillé les ligaments d’un pouce. Une blessure qu’il a réveillée lors de la course qualificative au Qatar il y a deux semaines. Quant à sa chute à Nakhonchaisri, qui risque fort de retarder une fois de plus sa conquête des avant-postes du MXGP, de rembarrer son envie de marquer de son empreinte la catégorie reine comme il avait su le faire en cylindrée inférieure par le passé, le Britannique n’a guère pu l’expliquer. « Je ne sais pas trop ce qui s’est produit. Apparemment j’ai attaqué le saut comme il fallait, mais ensuite ça s’est barré en sucette… Ça tapait super fort, de toutes façons, alors j’ai dû faire une petite erreur et ça a suffi… ».

Cette nouvelle visite des hôpitaux thaïlandais a été dure à avaler pour le pilote officiel KTM, après un hiver particulièrement studieux, lui qui tenait tant à réussir son retour chez les Autrichiens en tant que coéquipier du sextuple champion du monde MX1/MXGP, Tony Cairoli. Searle était enthousiasmé par la 350 usine qu’il avait découverte à l’intersaison et il répétait alors à qui voulait l’entendre qu’on partait pour assister à de grandes choses de sa part, qu’on allait voir ce qu’on allait voir, du TS 100 grand cru… Maintenant qu’il est « out » en ce qui concerne le classement général final du championnat, la question reste posée : à son retour Tommy Searle sera-t-il en mesure de viser des top-5, des podiums, voire mieux ? 

A ce propos, petit quiz, pour finir : seuls deux sujets de Sa Très Gracieuse Majesté The Queen ont gagné un Grand Prix en cylindrée supérieure depuis l’avènement de la catégorie MX1 en 2004, qui sont-ils ? N’hésitez pas à répondre en postant un commentaire à cet article si vous possédez la réponse 🙂

Info © Adam Wheeler www.ontrackoffroad.com – photo KTM / S.Taglioni

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password