Daymond Martens « J’ai montré que même avec une moto d’origine on peut monter sur le podium »

daymond-martens-020215

Vainqueur du Touquet Juniors il y a deux ans, et pour sa première saison au guidon d’une 450cc, Daymond Martens prend la deuxième place de l’Enduropale 2015 derrière Adrien Van Beveren. Une performance d’autant plus remarquable qu’il roulait au guidon d’une Yamaha d’origine.

Deuxième au Touquet, tu avais déjà fait parler de toi il y a une semaine à Hossegor.
La semaine dernière à Hossegor j’étais vraiment bien, mais alors qu’il ne restait qu’un peu plus d’une demi-heure de course j’ai cassé la chaine. C’est comme ça, je ne me suis pas trop posé de questions cette semaine. C’était une course à oublier, je savais ce dont j’étais capable de faire. C’est ma première année sur la 450cc, faire deuxième au Touquet ça me fait vraiment chaud au cœur.

Ta moto est-elle identique à celle d’Adrien Van Beveren ?
Non, je n’ai vraiment pas la même moto qu’Adrien. La mienne est totalement d’origine, avec une ligne d’origine. J’ai juste bien travaillé la préparation de mes suspensions et installé un gros réservoir. Je pèse 55 kilos, je pense que je n’ai pas vraiment besoin de préparer la moto. On est donc resté sur une base stock, et j’ai montré que même avec une moto d’origine on peut monter sur le podium du Touquet.

En début de course, tu as réussi à prendre la tête de la course

Oui, je suis passé en tête mais au bout d’environs dix mètres je me suis planté dans le sable, et le temps de sortir la moto j’ai perdu beaucoup de temps. Je suis ensuite remonté calmement et puis ça la fait.

A l’arrivée tu pensais être troisième ?
Oui, je n’avais pas trop bien vu mon panneautage et puis dans le fond du circuit sur Stella on m’a panneauté troisième. J’étais déjà super content d’être sur le podium, et puis quand j’ai appris que j’étais deuxième c’était encore mieux !

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password