Dix questions-réponses pour tout savoir sur le déménagement du SX de Bercy à Lille

stade-pierre-mauroy-120214

Xavier Audouard a répondu à dix questions essentielles qui vous permettront de mieux comprendre comment le supercross de Bercy va s’installer dans le stade Pierre Mauroy de Lille.

Après le Dakar en Amérique du Sud, le Supercross de Bercy à Lille ?

Dans le monde de la moto, le Supercross de Paris, épreuve organisée depuis 1984 par les Editions Larivière (Moto Verte, MX Magazine, Moto Revue, etc), est connu sous l’appellation de “Bercy”. Au-delà du caractère emblématique de la salle parisienne, le succès phénoménal de cette manifestation (31 éditions et 90 soirées de “SX” à Paris, la plupart à guichets fermés, c’est plus que n’importe où au Monde!) repose sur un concept de spectacle total, résumé par le slogan “100% Supercross, 100% Freestyle, 200% Show!”. C’est ce label de qualité d’organisation, de crédibilité sportive et de rassemblement des passionnés de Supercross en France et en Europe qui “déménage” à Lille, compte tenu des travaux de réfection engagés au Palais Omnisports de Bercy, qui s’étaleront sur les deux années à venir. De ce point de vue, le parallèle peut se faire, en effet, avec la migration du Dakar, dont l’organisateur a préservé le label d’organisation d’un lieu à un autre. En ce qui concerne le déménagement du Supercross Larivière à Lille, il sera même l’occasion de proposer au public une course d’une autre dimension !

Quels sont les atouts du Stade Pierre Mauroy pour l’organisation d’un Supercross ?

Le Stade Pierre Mauroy à Lille va permettre d’organiser un Supercross dans un format réunissant harmonieusement les atouts des stades du championnat officiel se déroulant en Amérique – dimensions de la piste, taille des obstacles, etc – et ceux du “chaudron” parisien, où l’ambiance extraordinaire repose sur la proximité d’un public passionné avec l’action offerte en piste par des pilotes de classe mondiale. Inauguré à l’été 2012, le Stade Pierre Mauroy est une enceinte moderne et superbement équipée, en conformité avec les exigences de la Champion’s League de football, il ne fait aucun doute que les fans de Supercross apprécieront cette nouvelle enceinte (des travaux sont en cours pour en améliorer la température ambiante). La place disponible autour du stade va permettre d’élargir les prestations de village, paddock extérieur, animations, autographes, etc, afin de procurer aux spectateurs une “expérience” SX unique dans la saison sur le sol européen. La configuration retenue pour le Supercross est spécifique : le stade sera divisé en deux, au niveau de la ligne médiane de foot, par un immense rideau noir, comme pour un concert. Cependant, pour des raisons de visibilité et de proximité du public, le circuit sera tracé à même la surface du terrain et non dans la fosse prévue en configuration “concert”.
Ses dimensions sont inédites de ce côté-ci de l’Atlantique : 90m X 65m, c’est 1/3 de plus qu’ailleurs et près de 50% de plus qu’au POPB (hors coursives).

Quel tracé de piste sera possible ?

Il comprendra trois aller-retour sur toute la largeur du stade et autorisera des “sections rythmiques” à la mode US, ainsi bien sûr que des whoops, un bac à sable, des enchaînements double / triple-sauts, un saut d’arrivée énorme, dont la réception servira aussi au Freestyle, une Joker Lane, etc.  Le temps au tour, lui aussi de standard US,  devrait avoisiner les 50 secondes ! Pour autant – point essentiel qui différencie le SX de Lille des précédents du Parc des Princes et au Stade de France – la compacité du dessin de la piste et le choix du demi-stade permettront au public de suivre les évolutions des pilotes de bout en bout, sans que ceux-ci ne soient jamais éloignés de plus de 120 ou 130 m de lui.  La pelouse du Stade Pierre Mauroy sera à la fois protégée du poids de la piste Supercross et changée après la manifestation, une procédure prévue et techniquement maîtrisée par ELISA, le gestionnaire du stade, qui met tout en œuvre pour accueillir le Supercross dans les meilleures conditions et démontrer la modularité de son enceinte. Jean-Luc Fouchet, le constructeur de la piste, visitera dans les prochains jours des chantiers autour de Lille pour sélectionner près de 5 000 m3 de la meilleure terre possible pour le SX. 



Quelle sera la capacité maximale de public pour le Supercross ?

En configuration demi-stade, les tribunes se présentent sous une forme de “U” et la capacité est de 24 000 spectateurs, soit deux fois plus que Bercy. Les gradins du bas débutent à hauteur même des motos et sont les plus proches de la piste. L’inclinaison prononcée des deux étages supérieurs permet de rester très proche, tout en surplombant l’action.
Il n’y aura pas de mauvaise place au Supercross de Lille ! 24 000 fans rassemblés autour d’un circuit de type US mais resserré dans l’espace, le concept est bien un mix de SX à l’Américaine et de Bercy, l’objectif étant de réunir en un seul événement “le meilleur des deux mondes”.

Comment se déroulera le week-end ?

Il n’y aura pas de vendredi soir comme à Paris. Les deux journées de samedi et dimanche se dérouleront selon un schéma et avec un enjeu sportif identique, le King of Lille étant déterminé à l’issue de la dernière finale du dimanche. Le samedi 15 novembre, les spectateurs pourront rentrer sur le site dès la fin de matinée pour profiter des animations diverses et assister aux essais, toujours gratuitement. La soirée doit débuter à 19h, soit une heure plus tôt que l’horaire Bercy, et se terminer avant 22h30, de façon à laisser à ceux qui choisissent de ne pas rester sur Lille l’opportunité de rentrer sur Paris ou vers les pays limitrophes en fin de soirée, en train ou par leurs propres moyens. Le dimanche 16 novembre, le public pourra accéder au site dès le matin et le show démarrera à 14h, pour se terminer avant 17h30.

Quel sera le format des courses ?

Le format sera un des éléments de trait d’union entre Bercy et Lille. Comme à Paris, il se partagera entre la catégorie Inters – dont les ténors seront tous en piste, tout au long de leur programme – les trois séances de FMX dont la “best tricks” – avec, cette fois, un appel “quarter pipe” autorisant les dernières figures à la Tom Pagès – et une catégorie de promotion Juniors, qui ravira les oreilles des amateurs de 2-Temps et permettra à nos espoirs de côtoyer l’élite du SX.
Le schéma des courses Inter inclura toujours les fameuses Superpôle et Courses à l’américaine.

A-t-on une idée du plateau ?

Les contacts ont débuté avec plusieurs stars de la discipline mais il est encore trop tôt pour avoir des confirmations fermes à ce stade. L’objectif du plateau est de renforcer encore la présence US de top-niveau et de top-pilotes français de MXGP par rapport à l’édition Bercy 2013, qui était déjà un grand cru. Certains pilotes de pays limitrophes (Belgique, Hollande, Grande-Bretagne, Allemagne) seront aussi invités, afin de renforcer la vocation européenne prononcée de l’épreuve et d’attirer les fans étrangers. Bien entendu, les meilleurs spécialistes français du Supercross seront de la partie, même si l’épreuve ne comptera pas pour le championnat de France SX Tour, se focalisant sur le plateau Inter.

A quel type de spectacle s’attendre ?

Label “Supercross Larivière” oblige, il y aura du son, de la lumière, de la pyro, des girls et de bons écrans pour ne rater aucun détail du show !

Le Supercross restera-t-il à Lille ?

A ce jour rien n’est encore déterminé. Cette manifestation a les atouts pour durer et ce indépendamment de ce que l’avenir peut nous réserver ailleurs. Elle va apporter une activité non négligeable dans la région, dans laquelle sont implantés nombre de partenaires du monde de la moto. Le Nord est aussi une des régions de motocross les plus dynamiques de France et accueille déjà des événements majeurs sur son territoire, comme l’Enduropale et le Salon de Pecquencourt, avec un succès populaire considérable. Au Stade Pierre Mauroy même, le show freeestyle Nitro Circus a connu un gros succès, en pleine semaine de décembre. Un événement supplémentaire, de haut de gamme et de retentissement sportif mondial comme le Supercross de Lille fera des fans locaux les plus gâtés d’Europe, tout en attirant le public traditionnel de Bercy et élargissant son audience à l’international.

Quand et où pourra-t-on se procurer des billets ?

La billetterie ouvrira prochainement. Différents packages seront proposés aux spectateurs. Cela devrait être mis en place d’ici fin février.  Vous pourrez retrouver toutes les informations sur le site de l’événement : www.supercrossbercy.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password