Adrien Van Beveren “Je savais que je n’étais pas forcément le plus fort”

adrien-van-beveren-200114

Vainqueur des trois précédentes courses du championnat de courses sur sable, Adrien Van Beveren savait qu’Hossegor n’était pas son terrain de jeu favori. Plutôt satisfait de sa troisième place, l’officiel Yamaha espère maintenant qu’une chose : la plus haute marche à l’Enduropale.

Je suis parti devant et puis j’ai essayé de rester un peu au contact mais ça s’est affolé un petit peut et ça roulait vraiment vite. Je n’étais pas super à l’aise et je n’ai pas trop forcé car c’est une course qui ne me plait pas énormément, ce n’est pas ici que je suis le plus à l’aise. Je n’ai pas voulu en faire trop, je n’ai pas tout lâché. Pour moi un podium ici c’est correct.

"Ici à Hossegor je savais que je n’étais pas forcément le plus fort"

Globalement je suis prêt pour le Touquet. C’est pas ici que je porte un jugement, j’ai fait de très belles courses avant, j’ai gagné les trois épreuves d’avant. Ici à Hossegor je savais que je n’étais pas forcément le plus fort. Comme sur chaque course je partais pour me battre devant, mais voilà, un podium c’est correct.

D’ici le Touquet j’ai encore une petite ligne droite, mais grosso modo ma préparation, mon physique c’est fait et maintenant je vais essayer de rester sur mes roues et mettre en place deux trois petits trucs, mais en gros ma prépa est faite.

Photo copyright Valentin Guinberteau

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password