Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Championnat de France Elite de Motocross ce weekend à St Jean – Mx2k

Championnat de France Elite de Motocross ce weekend à St Jean

soub-080513

Habitué à accueillir chaque année une épreuve du championnat du Monde de Motocross, le Moto Club Angérien organise cette fois l’avant dernière épreuve du championnat de France Elite sur son circuit du Puy de Poursay à St Jean. Une manière de “souffler un peu” pour les bénévoles du club, et de permettre au plus grand nombre de venir assister à une épreuve de haut niveau.

Une affiche Elite

Si un Grand Prix reste ‘le nec plus ultra’ au niveau du standing de l’épreuve, il fallait donc à St Jean une affiche digne du plus renommé des circuits nationaux. C’est donc en toute logique que le club a postulé à l’organisation d’une manche (l’avant dernière) du championnat de France Elite, l’affiche la plus prestigieuse après un Mondial. Car même si tous nos meilleurs représentants en Mondial ne participent pas à l’Elite, ce championnat accueille les meilleurs pilotes Français, aguerris ou jeunes espoirs selon un format de course qui concentre toute l’action sur la seule journée du dimanche, avec trois manches au programme de l’après midi.

Qu’on ne s’y trompe pas : le MCA a préparé cette épreuve avec le même sérieux et le même professionnalisme que s’il s’agissait d’un Grand Prix, mais avec moins de pression. « Le cahier des charges d’un organisateur de Grand Prix est copieux et complexe, si bien qu’il requiert une très forte mobilisation des membres du club et des bénévoles, et un budget très conséquent. Cette année nous aurions pu postuler à organiser une nouvelle fois un Grand Prix, mais nous avons préféré faire l’impasse pour disons reprendre notre souffle. Un championnat de France reste une épreuve de haut niveau, mais quand on est habitués à organiser des GP tout se fait presque naturellement, sans pression. Et après six GP d’affilée, avec qui plus est une double organisation GP – Motocross des Nations en 2011, cela fait du bien à tout le monde de travailler avec une pression moindre » confie le président Jean Marie Boissonnot, toujours sur le front avec la même passion et le même enthousiasme.

Ferrandis leader du MX2

Dans la catégorie MX2 (250 quatre temps) le duel entre Dylan Ferrandis (Kawasaki) et Benoit Paturel (Husqvarna) a tourné pour l’heure à l’avantage du premier nommé, plus expérimenté que son rival après deux pleines saisons de GP. Régulièrement dans le ‘top dix’ en mondial, voir ‘top cinq’ comme la semaine passée au Portugal, Ferrandis a pris les rênes du championnat et semble se diriger vers son premier titre chez les ‘pros’. S’il négocie bien l’épreuve de St Jean, Dylan prendra une sérieuse option sur le titre, et pourra se consacrer pleinement aux onze GP restant au calendrier. Premier leader de l’Elite MX2, Benoit Paturel reste son plus sérieux rival pour sa seconde saison chez les pros ; suivi et encadré par Jacky Vimond, le Lyonnais a fait un bond dans la hiérarchie et s’affirme comme un sérieux espoir du cross. Il est actuellement second du championnat, devant Arnaud Aubin (KTM) et Valentin Teillet, qui a du stopper sa saison en raison d’une blessure à l’épaule.

Soubeyras aux commandes du MX1

L’épreuve de Villars sous Ecot il y a deux semaines a été marquée par un renversement de situation en MX1, Milko Potisek (Yamaha) trébuchant et perdant sa plaque de leader au profit de Cédric Soubeyras (Honda). Le double champion d’Europe de Supercross, qui a terminé l’an passé vice-champion derrière Sébastien Pourcel est bien placé pour aller coiffer un titre en Motocross, à condition de tenir le cap à St Jean puis à Gaillac dans trois semaines. Le duel s’annonce superbe, avec quelques arbitres de poids en la personne de Jason Clermont (Honda) excellent second à Villars, Gregory Aranda (Kawasaki) qui revient de blessure, Florent Richier et Fabien Izoird (Suzuki), Loic Léonce (Yamaha), Jordan Lacan (Kawasaki) ou Cyrille Coulon (Suzuki). Des garçons qui ont tous roulé leur bosse en GP, et qui connaissent le métier !

Deux jours de sport et de spectacle

Si l’Elite n’évoluera que dimanche, des courses sont également organisées samedi. Les nationaux A et B ainsi qu’une catégorie initiation sont au programme de la journée, et permettront aux pilotes régionaux de rouler sur ce circuit de GP. Le prix des entrées est fixé à 5€ le samedi et 20€ le dimanche, l’accès étant gratuit pour les moins de 14 ans. Pour plus d’infos, rendez vous sur le site www.motoclub-angerien.com

 Info / photo (C) Mediacross

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password