Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Ronde des Sables – Loon Plage : Jean-Claude Moussé à l’expérience ! – Mx2k

Ronde des Sables – Loon Plage : Jean-Claude Moussé à l’expérience !

jean-claude-mousse-171112

Le vieux briscard Jean-Claude Moussé sur Yamaha est parvenu à s’adjuger la seizième Ronde des Sables de Loon-Plage, au prix d’une course spectaculaire devant un public très conséquent. Damien Prévot et Steve Ramon complètent le podium de la journée.

De mémoire d’habitué de la Ronde des Sables, on n’avait même jamais vu autant de monde sur le circuit de Loon-Plage. Un circuit unique en Europe avec ses 6,5 kilomètres de piste de sable exclusivement qui a été le théâtre d’une course pleine de suspens sous un soleil radieux. Damien Prévot sur Kawasaki prend la deuxième place, alors que Steve Ramon, le revenant, a assuré un très beau show, avec une incroyable remontée dans les derniers tours.
 
Le départ a été donné comme prévu à 13h30 aux 169 partants de la catégorie Moto Confirmés. En l’absence d’Adrien Van Beveren, le vainqueur de l’an passé, forfait pour blessure (entorse cervicale), tous les yeux étaient rivés vers Jean-Claude Moussé, Milko Potisek et Steve Ramon… Mais c’est Julien Lieber sur Suzuki qui crée la surprise en assurant un premier tour de toute beauté. Très aérien, il prend de suite l’ascendant sur tous les autres. Jean-Claude Moussé le suit à distance alors que Milko Potisek et Steve Ramon pâtissent d’un départ en demi-teinte. Lieber, pilote de MX2, n’était sans doute pas le plus attendu, mais il survole le début de l’épreuve, à tel point qu’on se demande s’il saura tenir pareil rythme pendant les 2h30 de course. Cependant Milko Potisek revient fort et après 5 tours (soit 30’ de course) l’avance de Julien Lieber fond à seulement 3’’. Thomas Allier (Yamaha) et Jean-Claude Moussé sont à 15’ et Steve Ramon (Honda) roulent à son rythme à 44’’ du leader. Une Suzuki contre trois Yamaha, le match est lancé !
 
Après 40’ de course, voici l’heure du premier des trois passages aux stands obligatoires. Lieber et Potisek sont les premiers à passer au ravito’, tandis que Moussé et Allier prennent les devants en attendant de ravitailler à leur tour. Mais c’est alors que Milko Potisek est victime d’un problème d’embrayage qui le ralentit et le contraint à s’arrêter un court instant. Vite remis en selle le pilote de Cassel a néanmoins perdu de précieuses secondes et après la première vague de ravitaillement, Lieber conserve la tête avec seulement 5’’ d’avance sur Jean-Claude Moussé, 13’’ sur Thomas Allier et 17’’ sur Milko Potisek. Derrière Damien Prévot, qui n’avait pas pris un bon départ, commence à remonter et pointe cinquième à 49’’.
Assurément le plus rapide aujourd’hui, Julien Lieber en profite pour creuser l’écart, tandis que Milko Potisek attaque très fort, double Thomas Allier et commence à mettre la pression sur Jean-Claude Moussé.
 
Dans le 12e tour, après 1h30’ de course, c’est la seconde vague de ravitaillement qui commence. Et c’est Jean-Claude Moussé qui parvient à tirer son épingle du jeu. En retardant au maximum son passage aux stands, il creuse petit à petit l’écart sur Julien Lieber reparti aux alentours de la sixième position. Dernier à  ravitailler (dans le 14e tour), Moussé sort des stands tout juste derrière Lieber. Pour seulement une ou deux secondes Lieber parvient à reprendre la tête. C’est alors que Thomas Allier disparait des classements… Totalement épuisé, le pilote Suzuki ne parvient plus à remonter sur sa moto à l’issue de son second ravitaillement et préfère abandonner… vidé ! Potisek est alors troisième à 27’’ et Prévot continue sa belle remontée 10’’ derrière, tandis que, cinquième, Steve Ramon reste régulier. Au prix d’une belle bataille le pilote Kawasaki Damien Prévot parvient même à doubler Milko Potisek, alors relégué à la quatrième place à l’issue du 16e tour.  La troisième et dernière vague obligatoire de ravitaillement n’influera en rien sur la course (elle se limite pour les meilleurs à un simple passage aux stands sans ravitaillement).
 
Mais nouveau coup de théâtre ! C’est le leader lui-même qui tombe et se blesse au poignet dans le 17e tour. Il en restera là… Julien Lieber, plus habitué au Championnat MX qu’aux courses d’endurance, a surement payé de sa personne toute l’énergie déployée durant les deux premières heures de course. Tous les prétendants à la victoire avaient averti que la Ronde des Sables était une course exigeante physiquement et mentalement et que la moindre erreur pouvait conduire à la faute. Jean-Claude Moussé a donc champs libre pour aller remporter sa première victoire ici à Loon-Plage, tandis que derrière Milko Potisek ne veut surtout pas laisser la deuxième place à Damien Prévot. Mais le pilote de Champagne Ardenne ne l’entend pas du tout de cette oreille et ne cédera rien au pilote Yamaha. Derrière Steve Ramon remonte doucement et sûrement, il est maintenant 4e et revient sur Potisek.
 
Jean-Claude Moussé, assuré d’aller chercher la victoire à un tour de l’arrivée (19e tour), a su repousser ses adversaires. Derrière Damien Prévot peut respirer, Milko Potisek a chuté sans gravité et a perdu sa troisième place au profit de Steve Ramon. Sauf que Ramon n’est plus qu’à 15’’ de Prévot… Il n’aurait pas fallu un tour de plus pour le pilote Kawa’. Il termine deuxième avec tout juste 1’’ d’avance sur le Belge, revenu à la compétition après une terrible chute lors du Grand Prix MX de Belgique en Juillet 2011.
 
Le podium est donc le suivant : Jean-Claude Moussé, à 41 ans, remporte la seizième Ronde des Sables avec 28’’ d’avance sur Prévot et 29’’ sur Ramon. Milko Potisek échoue au pied du podium à 43’’.
 
Jean-Claude Moussé  – Vainqueur de la Ronde des Sables – Loon Plage 2012 en Moto :

« Enfin ! Enfin je réussis à m’imposer à Loon-Plage. Ca été difficile ! Je ne roulais pas comme d’habitude. Paradoxalement je ne me sentais pas trop bien sur la moto aujourd’hui. Je suis vraiment très content de cette victoire, mais je ne me suis pas fait autant plaisir que d’habitude. Ca a vraiment été une belle course, une course dure ! J’ai fait un bon départ, un peu prudent, mais j’étais dans les temps, dans le rythme, alors je me suis accroché. Au dernier ravitaillement, mon équipe m’a dit ‘’vas-y ! C’est pour toi !’’ j’y ai cru et j’ai tout donné. Et je peux dire qu’aujourd’hui ça a vraiment été une victoire d’équipe ! C’est eux qui m’ont dit quand m’arrêter, et ils ont très bien géré puisqu’à chaque fois je réussissais à reprendre du temps. C’est vraiment une victoire qui me fait beaucoup de bien ! »
 
Damien Prévot – 2e de la Ronde des Sables – Loon Plage 2012 en Moto :
« Ca été une course difficile, très éprouvante physiquement. J’ai fait un départ prudent puis au fur et à mesure de la course, c’est allé de mieux en mieux. Je n’ai jamais perdu le rythme. Au contraire je suis plutôt allé crescendo. Mais il a fallu se battre contre Milko qui a été très menaçant à un moment. Dans le dernier tour, j’ai vu quelqu’un revenir très fort sur moi, je croyais que c’était lui mais finalement c’est Ramon. Ça n’a pas tenu à grand-chose mais ça a tenu. C’est le principal. La moto est bonne… Tout ça est de bon augure pour le reste du Championnat de France sur sable et pour le Touquet… »
 
Steve Ramon – 3e de la Ronde des Sables – Loon Plage 2012 en Moto :
« Je n’ai pas pris un bon départ et dans le début de la course, je ne parvenais pas à être dans les mêmes temps que les premiers. La piste était vraiment difficile, ça été une course éprouvante mais je ne me suis jamais affolé. J’ai géré mon effort pour pouvoir tenir le rythme et resté performant à la fin. Ca a plutôt marché puisqu’à la fin j’ai pu revenir jusqu’à la troisième place juste derrière Damien Prévot. Mais j’ai vraiment tout donné, j’ai été au bout de moi-même. J’ai fini avec des crampes… C’est une bonne course, mais ça été dur ! Je suis content de ma nouvelle Honda, mais je n’ai pas encore eu le temps de faire les bons réglages et de m’y habituer. Dans la semaine qui arrive, je devrais recevoir un tout nouveau modèle, le millésime 2013. J’attends ça avec impatience. »
 
Milko Potisek – 4e de la Ronde des Sables – Loon Plage 2012 en Moto :
« Je ne suis pas super bien parti, mais je roulais bien alors j’ai dû faire une grosse remontée. Dans un premier temps jusqu’à la deuxième place, puisque jusque la première. Mais quand je passe premier je connais un problème d’embrayage. J’ai fait le maximum pour ne pas le griller. J’ai dû m’arrêter une première fois sur la piste pour le remettre. Du coup je suis repassé troisième. Je roulais toujours pas mal et je revenais sur Jean-Claude Moussé. Puis j’ai décidé de rentrer au stand un peu plus tôt pour essayer de régler le problème. Mais on n’a pas réussi, et tout le long de la course ça ne s’est pas améliorer. Du coup je roulais sur la défensive. Je me sentais vraiment bien mais je ne pouvais pas me donner à fond à cause de l’embrayage. L’important était quand même de finir la course. Je n’ai pas pu prendre autant de risques que je l’aurais voulu mais je perds quand même la troisième place finale sur chute. J e suis déçu car je voulais vraiment faire mieux. J’étais venu pour gagner… »

Info Antoine Plouvin – Photo © Marty Lamoureux – MX Stream

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password