Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
PORTRAIT : Alexis Gaudrée – Mx2k

PORTRAIT : Alexis Gaudrée

alexis-gaudree-170311

Tout fraichement intégré au team Honda NGS, Alexis Gaudrée s’attaque cette saison – et c’est nouveau pour lui – aux championnats de France et d’Europe MX2. Le manceau nous parle de son nouveau statut et de sa saison 2011.

Alexis, tout d’abord peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?
Je m’appelle Alexis Gaudrée, je vais avoir 18 ans cette année et j’ai commencé la moto à 4 ans. J’ai débuté comme beaucoup de pilotes grâce à mon père qui roulait en moto. Je suis vice-champion de France de supercross junior en 2008, avant de me blesser en 2009. L’an passé je termine dixième du championnat de France de motocross Junior malgré une nouvelle blessure, je gagne une épreuve du championnat de France SX Tour Junior où je termine troisième au final. Je suis monté deux fois sur le podium du Touquet Junior, en terminant second en 2010 puis troisième cette année.

Quel est ton programme cette saison ?
Je vais participer à la totalité du championnat de France Elite de motocross et au championnat d’Europe MX2. Je participerai peut être à quelques épreuves de supercross en fin d’année, mais pour le moment ce n’est pas au programme.

« J’avais déjà eu des discussions avec le team NGS pour la saison 2010 »

Comment tu es entré en contact avec le team Honda NGS ?
C’est grâce à Moto Expert au Mans, un de mes sponsors, qui m’a mis en contact avec Bruno. J’avais déjà eu des discussions avec le team NGS pour la saison 2010, mais elles n’avaient pas abouti. Ca c’est donc fait cette année grâce notamment à Moto Expert.

« Tout est nouveau pour moi, la moto, le team, je prends ça tranquillement sans me mettre de pression »

Tu arrives du Junior pour t’attaquer au championnat de France Elite, il y a quand même une sacrée marche entre les deux. Comment tu abordes ce nouveau challenge ?
Je le prends un peu tranquillement. Je change de cylindrée pour passer d’un 125cc deux temps à une 250cc quatre temps, c’est un peu plus dur de s’y faire. Tout est nouveau pour moi, la moto, le team, je prends ça tranquillement sans me mettre de pression.

Tu passes de pilote privé à pilote dans un team, quel est le plus gros changement entre les deux ?
C’est beaucoup plus facile pour les entraînements notamment, et puis aussi sur les courses. Il y a une bonne structure, on est vraiment bien équipé et tout est donc plus facile.

« Bruno me met déjà un peu de pression car je n’ai pas encore fait de résultat »

Tu es maintenant dans un team avec des sponsors plus ou moins gros qui attendent des résultats. Est ce que tout cela te donne un peu plus de pression par rapport à l’an passé où tu étais dans ta structure privée tout seul de ton côté ?
Oui c’est sûr, Bruno me met déjà un peu de pression car je n’ai pas encore fait de résultat, à Valence notamment. Mais ça va aller, on a bien travaillé et je ne vois pas pourquoi il n’y aurait pas de résultats cette année.

« Pour le moment je veux essayer de persévérer en motocross »

Tu as des aptitudes réelles dans le sable en montant notamment deux fois sur le podium du Touquet Juniors. Est-ce qu’il t’a déjà passé par la tête l’idée de faire une carrière axée sur le sable, comme a pu le faire par exemple Arnaud Demeester ?
Pourquoi pas, il faut voir ce qu’il va se passer par la suite, mais ça peu être une reconversion pour moi. Mais pour le moment je veux essayer de persévérer en motocross. Mais effectivement ça pourrait être une autre perspective dans ma carrière. On verra.

Photos (C) Mx2k.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password