Nouvelle formule de l’Elite : L’avis d’Olivier Robert

olivier-robert-100311

Pour clore notre sujet sur la nouvelle formule de l’Élite, nous avons demandé à Olivier Robert – entraîneur national auprès de la FFM – de nous donner son avis sur la question. Il donne au passage quelques infos sur des évolutions qui pourraient arriver dès l’année prochaine.

Quel est ton avis sur la nouvelle formule du championnat de France Elite ?
Olivier Robert – Je pense que c’est mieux. Ca fait déjà longtemps que j’avais proposé à la Fédération d’organiser le championnat de France Elite sur une seule journée. Je pense que c’est mieux pour les pilotes, c’est mieux pour le club et que ça coute moins cher à beaucoup de monde. Des manches de trente minutes à l’Elite c’est bien pour préparer les pilotes de grand-prix, il y a un calendrier cohérent par rapport aux GP. On a vu beaucoup de demandes de pilotes pour venir rouler à l’Elite, autant des tops que des pilotes amateurs. La nouvelle formule semble plaire, et les gens ont l’air de pouvoir s’y adapter.

« L’an prochain il y aura peut être au moins une manche pour les pilotes MX2 et MX1 »

Et ton avis concernant le mélange des deux catégories MX1 et MX2 ?
Olivier Robert – C’est encore un petit handicap pour les jeunes, je pense que c’est amené à évoluer. L’an prochain il y aura peut être au moins une manche pour les pilotes MX2 et MX1 avant une super-finale. C’est quelque chose qui est en projet.

« Je suis toujours partisan des deux manches »

Avec ce projet on s’approcherait selon toi de la formule idéale ?
Olivier Robert – Oui, une manche par catégorie avec une finale A et finale B serait une très bonne formule. On aurait quand même deux manches pour faire un championnat. Trois manches dans la journée ça fait beaucoup pour les pilotes. Je suis toujours partisan des deux manches.

« Bien souvent quand on sépare les catégories, les pilotes savent déjà sur la grille de départ, à deux places prêt, ce qu’ils vont faire »

La super finale, où seront mélangés les meilleurs MX1 et MX2, reste une course importante pour toi ?
Olivier Robert – Oui ça permet de mélanger les valeurs. Bien souvent quand on sépare les catégories, les pilotes savent déjà sur la grille de départ, à deux places prêt, ce qu’ils vont faire. En mélangeant un peu plus, il y a plus d’incertitudes, et je pense que pour le public c’est mieux. A la fin de la journée on aime bien savoir qui a été le plus, la finale reste toujours une belle course.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password