Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
MX2F, pour MX de France : la chronique 100% bleu-blanc-rouge sur mx2k ! – Mx2k

MX2F, pour MX de France : la chronique 100% bleu-blanc-rouge sur mx2k !

steve-ramon-241110

En ce week-end de Bercy, si tous ses feux étaient tournés vers Paris, l’actualité n’était pourtant pas entièrement accaparée par le supercross. En effet, dimanche avait lieu dans l’Hexagone un autre événement d’importance, concernant les accros de la silice : la quatorzième édition de la Ronde des Sables à Loon-Plage.

Le Moto Club du Littoral, mené de main de maître par Vincent Leignel et Stéphane Dufay, a encore produit un boulot énorme, proposant un circuit superbement préparé, une organisation sans faille et un plateau alléchant. De plus, alors que l’ensemble de la France marinait sous des trombes d’eau, ces gens ont réussi l’exploit de convoquer le soleil et, contre toute attente, celui-ci a répondu présent ! Soleil d’hiver, certes, mais soleil quand même qui, grâce au vent poussant les nuages, a accompagné toute cette magnifique journée, inondant les courses d’une superbe lumière comme on les aime. Ce qui explique le très nombreux public massé le long des 6,5 kilomètres du circuit Bernard Gouvart : la Ronde des Sables a battu des records de popularité ce dimanche, avec plus de quinze mille spectateurs. Et ceux-ci n’ont sûrement pas regretté le déplacement, puisqu’ils ont assisté à des courses somptueuses.

Le matin, l’épreuve réservée aux quads avait parfaitement lancé les hostilités avec, deux heures et demie durant, une super bagarre pour la victoire entre trois hommes supérieurs au reste de la troupe (quelque 164 engins au départ) : Matthieu Ternynck, auteur du holeshot, le Belge Jan Vlaeymans et Romain Couprie s’échappaient en tête et imprimaient aussitôt à la course un rythme d’enfer. Très vite, le champion de France et d’Europe QuadCross dépassait le proto W-Tec du Flamand, puis s’attaquait au pilote Drag’On et le débordait pour filer devant et s’imposer, malgré un changement d’échappement au cours du ravitaillement (un seul imposé). Saison fantastique pour Romain, qui a pratiquement tout gagné cette année et sera à n’en pas douter le grand favori du Quaduro du Touquet, où il a une revanche à prendre. Vlaeymans a eu beau tout tenter, impossible de revenir sur l’officiel Yamaha, qui ne l’a finalement battu que de onze petites secondes cependant. Quant à Ternynck, il terminait troisième à deux minutes, regrettant d’être parti un poil trop fort peut-être et de s’être ainsi quelque peu cramé lors des premiers tours. Derrière ce trio impérial, un excellent Jérôme Bricheux arrachait la quatrième place à l’autre Belge, le coéquipier de Vlaeymans, Nikky Vaes. Axel Dutrie, constamment aux avant-postes, finissait au sixième rang, devant Jérémy Forestier, Irwin Puydauby et Antoine Cheurlin, seuls ces neuf pilotes ayant complété seize boucles. Après sa victoire à Saint-Georges-de-Didonne, Jan Vlaeymans domine largement le classement du Trophée Drag’On de Quad sur Sable après deux épreuves : suite à Hossegor puis au Touquet… Eh oui, l’an prochain !

La course moto, disputée elle aussi sur deux heures trente, s’élançait sur une piste certes amoureusement reconditionnée par l’équipe de Pascal Darcourt et donc très rapide, mais au sable nettement plus dur que de coutume en profondeur à cause des grosses pluies de ces dernières semaines, un circuit qui allait se creuser au fil des passages pour devenir extrêmement éprouvant, meuble en surface mais en surface seulement, secouant terriblement les organismes des pilotes comme les mécaniques.

C’est Milko Potisek, arborant le numéro 1, qui effectuait le meilleur envol au lâcher des fauves, mais sans tarder Steve Ramon prenait la direction des opérations avec une belle autorité, tandis qu’Anthony Boissière chutait au départ et s’élançait cent trente quatrième et dernier. Dans ce style qui n’appartient qu’à lui, véritable régal des yeux, et avec une agressivité qui ne lui est pas toujours coutumière, le Belge à la Suzuki d’usine bouclait un premier tour ultra-rapide sur un revêtement nickel en surfant littéralement de bosse en bosse et de virage en virage. Ainsi, dès le premier pointage, le n°11 possédait-il déjà une belle avance, plus d’une dizaine de secondes sur le duo Milko-Adrien Van Beveren. Un peu plus loin, déboulaient les Kawasaki d’Yves Deudon et Gautier Leclabart, les Yamaha de Jean-Claude Moussé, Alexandre Morel et Rudy Vergriete, la Suzuki du Hollandais Patrick Roos (Team Beursfoon), les Honda de Sergei Potisek et Sabry Gembala, la Yamaha d’Arnaud Demeester, parti assez prudemment, la Kawasaki-Bud Racing de Damien Prévot, la KTM deux-temps de Vincent Cambier, bref tous les ténors présents sauf Toto Boissière, déjà lancé dans une remontée héroïque. Très rapide, Roos rejoignait le duo de chasse, transformé en trio.

Le leader quant à lui rattrapait bientôt les premiers attardés, ce qui ne l’empêchait nullement d’accroître son avance, atteignant vite les trente secondes, sur Potisek, Van Beveren et Roos en baston. Mais le champion du monde était l’un des premiers, côté favoris, à s’arrêter en zone de ravitaillement pour le premier de ses trois arrêts obligatoires, après moins de trois quarts d’heure de course. Ce qui bien sûr chamboulait le classement : Ramon repartait troisième, derrière Milko et Adrien, les deux jeunes Français débarrassés de l’encombrant Hollandais, dont la Suzuki avait refusé tout service. De même, Moussé devait renoncer un peu plus tard, sa moto, mal réglée, s’avérant inconduisible.

Devant, Ramon passait au second rang, profitant de l’arrêt de Van Beveren, mais Milko conservait le leadership, n’ayant toujours pas ravitaillé. Bonne tactique, la CRF n°1 effectuant un pit-stop éclair et reprenant la piste juste derrière la Suzuki n°11. Milko allait-il ainsi pouvoir, en fin tacticien, disputer la victoire au grand favori ? C’était sans compter sur de petites erreurs du jeune Nordiste qui, dans un excès de précipitation, allait par deux fois au tapis dans le même tour, notamment, et laissait filer non seulement Ramon mais aussi Van Beveren.

Pendant ce temps, Demeester, revenu en cinquième position et pouvant espérer atteindre le podium, percutait un attardé et se voyait contraint d’abandonner, un orteil cassé. Boissière, sixième, était lâché par son moteur, puis c’était au tour de Prévot de rentrer définitivement au parc lui aussi, tout comme Leclabart en toute fin d’épreuve. Pas de souci de ce genre pour l’homme de Bruges, qui dominait tellement son sujet qu’il prenait tout son temps lors de son ultime arrêt (plus de deux minutes, boisson-banane-pipi compris !) à moins d’une demi-heure du terme et du coup maintenait le suspense, laissant revenir le jeune officiel Yamaha Motor France au contact ou presque.

Mais, rien à faire, « The Bomb » était trop fort et AVB devait, comme l’an passé d’ailleurs, se contenter du premier accessit (beaucoup plus près de Ramon qu’il y a douze mois toutefois). Ramon Imperator, sourire radieux mais toujours dans la réserve, montait donc sur le podium accompagné par deux jeunes Frenchies, Adrien et Milko. Définitivement un beau trio ! Deudon, toujours là, revenu aux basques de Potisek en vue de l’arrivée, prenait la quatrième place devant un Vergriete lui aussi très solide. Romain Maurez 6, Cambier 7, Morel 8 et Sergei 9, c’est Julien Tournessi, le gars du Sud-Ouest, qui clôturait le top-ten. Super journée, assurément.

Tenez, en parlant de Sud-Ouest, rendez-vous à Saint-Léger-de-Balson en décembre (Endurance des Lagunes le 12), puis Grayan (le 10) et Hossegor (le 24) en janvier. Ensuite on reviendra dans le Nord, pour le Touquet (le 31), qui va arriver à toute allure…

PLUS ! PLUS ! PLUS !
‘Tites Nouvelles des Français

– Du lourd au Touquet ? Stefan Everts le confiait lui-même ce week-end à Paris, il est bien en discussions avec les organisateurs, KTM et Red Bull. En effet, il est de plus en plus sérieusement question qu’il soit au départ au Touquet. La date de l’Enduropale ayant été avancée au 31 janvier, le nouveau patron de la gestion sportive, David Hauquier, espère bien en profiter pour renouer avec, comme à la grande époque, la venue de stars des GP. Pilotes de Grands Prix qui, quant à eux, ne sont pas encore pris, fin janvier, par les épreuves de motocross de pré-saison. Et le « décuple » champion du monde n’est pas le seul visé. Hauquier négocie aussi avec Steve Ramon (le Belge n’a pas dit non), que de son côté un certain Rudy Potisek espère bien achever de convaincre, et Ken De Dijcker, entre autres…

RESULTATS en bref
SABLES

17ème Ronde des Sables Loon-Plage 21.11
Motos
1. Steve Ramon (B-Suzuki) 23 tours ; 2. Adrien Van Beveren (Yamaha) ; 3. Milko Potisek (Honda) ; 4. Yves Deudon (Kawasaki) ; 5. Rudy Vergriete (Yamaha) à un tour ; 6. Romain Maurez (Honda) ; 7. Vincent Cambier (KTM) ; 8. Alexandre Morel (Yamaha) ; 9. Sergei Potisek (Honda) à deux tours ; 10. Julien Tournessi ; 11. Sébastien Dulot ; 12. Anthony Jahnichen ; 13. Théophane Quenehen ; 14. Richard Leroy ; 15. Steeve Barbara ; 16. Fredéric Delhuille ; 17. Marc-Antoine Westelynck à trois tours ; 18. Renaud Vasseur ; 19. Glenn Baert ; 20. Sullivan Jore…

Quads
1. Romain Couprie 16 tours ; 2. Jan Vlaeymans ; 3. Matthieu Ternynck ; 4. Jérôme Bricheux ; 5. Nikky Vaes ; 6. Axel Dutrie ; 7. Jérémy Forestier , 8. Irwin Puydauby ; 9. Antoine Cheurlin ; 10. Pierre-Hubert Truphemus à un tour ; 11. José Gomes ; 12. Timothée Hieff ; 13. Romain Ponthieu ; 14. Jérôme Fournier ; 15. Florian Mangeot ; 16. Julien Morcrette ; 17. Benoît Beroudiaux ; 18. Fredéric Lefèbvre ; 19. Arnaud Humbert ; 20. Joeri Coppelmana…

Amateurs (course le samedi)
1. Maxence Delannoy ; 2. Johnny Baisson ; 3. Hugues Deliège ; 4. Rodolphe Bignot ; 5. Jérôme Darriet ; 6. Eric Méplon ; 7. Kurt Devrievdt ; 8. Quentin Brossier ; 9. Tony Stachowiak ; 10. Anthony Lenne…

Par Eric "Bigritt" Breton – Photos copyright David Van Der Morin

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password