Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
MX2F, pour MX de France : la chronique 100% bleu-blanc-rouge sur mx2k ! – Mx2k

MX2F, pour MX de France : la chronique 100% bleu-blanc-rouge sur mx2k !

mx2f-081010

Dernières salves, même si tout n’est pas encore fini : calme plat sur le territoire national, avant les ultimes finales prévues en octobre, championnats de France Féminin et QuadCross le week-end prochain, PitBike dans une dizaine de jours. Cela dit, dimanche dernier a eu lieu le MX des Nations… européen, à Markelo, aux Pays-Bas. Victoire de la nation hôte, alors que l’équipe de France, qui avait pourtant fière allure, n’a pas obtenu, à l’instar de celle qui a officié dans le Colorado, les résultats escomptés…

Nations européennes : la France sixième
Ce dimanche a eu lieu à Markelo, à une centaine de kilomètres à l’est d’Amsterdam, aux Pays-Bas, la version UEM du MX des Nations, ou Motocross des Nations Européennes. Le principe et le règlement sont les mêmes que ceux de l’équivalent FIM, avec trois pilotes par pays, en catégories, MX1, MX2 et Open. Sur les quarante sept fédérations affiliées à l’Union Motocycliste Européenne, dix-huit avaient répondu présent et envoyé un team. L’équipe locale, constituée du numéro un batave (en l’absence d’un Jeffrey Herlings toujours convalescent), Marc De Reuver, et de deux des meilleurs espoirs hollandais, Ceriel Klein-Kromhof, ici sur une 450 cc et Glenn Coldenhoff, qu’on a vu débuter plutôt brillamment en GP MX2 en fin de saison, a totalement survolé les débats, profitant au mieux de sa connaissance du terrain, si particulier, les sables terribles néerlandais se montrant encore plus inhospitaliers qu’à l’habitude à cause d’averses à répétition. Les Pays-Bas, qui d’ailleurs n’avaient pas participé aux « grandes » Nations aux USA une semaine plus tôt, avaient bien préparé leur coup et ils ont bénéficié d’un team très affûté, super motivé à l’idée d’évoluer « à la maison ». A Markelo, on a vu un grand De Reuver, revenu à son top-niveau, comme il l’avait laissé entendre lors du GP du Bénélux à Lierop (8/6) un mois plus tôt et nul n’ignore qu’un MDR en pleine forme, à domicile, c’est toujours redoutable… Sans doute était-il le seul pilote de tout premier plan, avec Tanel Leok, à avoir fait le déplacement dimanche dernier, n’empêche, il n’a vraiment pas fait semblant, signant un imparable doublé lors des courses 2 et 3. Et comme ses coéquipiers ont drôlement assuré, le jeune Coldenhoff, 19 ans, en particulier (1/3, sur une deux-et-demie !) tandis que KK, pour ses débuts en grosse cylindrée, ne traînait pas non plus (2/6), les casques orange, avec trois succès, une seconde et une troisième place, totalisaient quelque huit petits points, de quoi l’emporter dans un fauteuil.

Les Belges, à l’instar de leurs aînés Desalle-Ramon-Van Horebeek, arrachaient la seconde marche du podium. On dira que l’équipe, là aussi formée (comme celle de leurs voisins et hôtes) d’un ancien et de deux jeunes pousses, en l’occurrence Manuel « Diesel » Priem avec Nick Triest et Jérémy Delince (dans le rôle du pilote MX1), a été solide, sans toutefois se montrer transcendante : 31 points, très loin des vainqueurs, sans aucun podium individuel. Et c’est le Danemark qui, de même, complétait le tiercé final, grâce aux bonnes perfs des Nicolai, deux de Hansen (4/4) et une de Larsen (5/26), des Danois sensiblement supérieurs à des Italiens peu à l’aise (Monni et Lupino faisant partie des rares pilotes ayant doublé Nations FIM aux USA et Nations UEM en Hollande), mais qui ne les devançaient pourtant que de… deux points au moment de faire les comptes, 40 à 42. Et puis alors que l’Estonie terminait au cinquième rang, merci Tanel Leok (2/2), les Français prenaient quant à eux la sixième place finale. Une déception, au vu de l’équipe, a priori super prometteuse, avec dans ses rangs le champion d’Europe Steven Lenoir et deux pilotes qui, chacun dans leur genre, ont réussi de grosses saisons au plan international, le Cédric Soubeyras et Milko Potisek. Et ils étaient dans le coup, les Tricolores : le petit Lenoir d’abord (7/9), Milko et Soub’ ensuite, lors de la course 3, avec un podium et une septième place, largement de quoi contester aux Belges leur premier accessit, si les Néerlandais s’avéraient intouchables chez eux. Seulement, il fallait scorer cinq résultats et non quatre ! Et le Nordiste (moteur cassé, après avoir crevé un radiateur en chutant sur la moto de l’Allemand Ullrich) comme ensuite le Sudiste (panne mécanique idem) ayant tous deux connu des malheurs lors de leur première sortie, ces bonnes perfs n’ont pas suffi. Comme leurs aînés aux Amériques, les jeunes « Euros » ont dû se contenter de faire excellente impression, ne parvenant à concrétiser. Dommage, vraiment, ils étaient très déçus, les Bleus… Mais n’apprend-on pas toujours davantage, dans l’adversité ?

Suite des aventures des Equipes de France ce dimanche à Angreau, en Belgique, avec la Coupe de l’Avenir : Steven Lenoir et Milko Potisek seront de nouveau sur le pont, accompagnés cette fois par Richard Fura. Angreau, c’est à deux pas de la frontière française, alors si vous êtes dans le coin…

PLUS ! PLUS ! PLUS !
‘Tites Nouvelles des Français

– 7ème Beach Cross de Berck : c’est le 17 ! Déjà la septième édition : cette magnifique épreuve, définitivement originale, qui ouvrira la saison des courses de sable le week-end des 16 et 17 octobre, bien qu’il s’agisse en vérité davantage d’un motocross géant que d’une endurance de plage classique, approche à grands pas. Naturellement, comme d’habitude, outre les habitués et les nombreux pilotes locaux, la Beach Cross attirera à Berck-Plage un certain nombre de stars, emmenées par Stefan Everts, tenant du titre, telles que Steve Ramon, Ken De Dijcker, Marc De Reuver, Xavier Boog, Jeremy Van Horebeek, Arnaud Tonus et pas mal d’autres, avec sans doute quelques surprises de dernière minute, on en reparle la semaine prochaine !

– Merci messieurs ! Ayant cassé le moulin de sa CRF lors de la première manche alors qu’il roulait aux avant-postes, dimanche à Markelo, Milko Potisek a pu prendre la départ de la course 3 grâce à la sportivité du team LS Motors, en l’occurrence Tanel Leok et son mécanicien français. En effet, ceux-ci ont prêté à l’infortuné Nordiste un moteur, qui a pu être monté en toute hâte entre les deux manches. Beau geste, qui méritait d’être signalé !


RESULTATS en bref

MOTOCROSS DES NATIONS EUROPÉENNES
Markelo (NL) 03.10
1ère manche : MX2 & Open
1. Glenn Coldenhoff (NL-Yamaha) ; 2. Ceriel Klein-Kromhof (NL-Yamaha) ; 3. Augusts Justs (LET-Honda) ; 4. Manuel Priem (B-Aprilia) ; 5. Nikolai Larsen (DK-KTM) ; 6. Filip Neugbauer (RTC-Kawasaki) ; 7. Steven Lenoir (F-Suzuki) ; 8. Nick Triest (B-KTM) ; 9. Matteo Bonini (I-Yamaha) ; 10. Atte Jousi (SF-Yamaha) ; 11. Filip Bengtsson (S-Honda) ; 12. Stefan Olsen (DK-Suzuki) ; 13. Dimitry Parshin (RUS-Honda) ; 14. Juss Laansoo (EST-Honda) ; 15. Priit Ratsep (EST-Honda) ; 16. Jernej Irt (SLV-HVA) ; 17. Alessandro Lupino (I-Yamaha) ; 18. Dennis Ullrich (D-Honda) ; 19. Klemen Gercar (SLV-Yamaha) ; 20. Jiri Cepelak (RTC-Yamaha) ; 21. Toms Macuks (LET-Suzuki) ; 22. Maciej Zdunek (PL-KTM) ; 23. Roman Morozov (UKR-Kawasaki) ; 24. Maxim Nazarov (RUS-Suzuki) ; 25. Oleksandr Pashchynskyi (UKR-KTM) ; 26. Daniel Bozic (CRO-KTM) ; 27. Juuso Matikainen (SF-Honda) ; 28. Bjorn Frank (LUX-Honda) ; 29. Karol Kedzierski (PL-Yamaha) ; 30. Matej Jaros (CRO-KTM) ; 31. Andy Hoffman (LUX-Suzuki) ; 32. Milko Potisek (F-Honda) ; 33. Anders Pettersson (S-KTM) ; 34. Gabor Ferenczi (H-Yamaha) ; 35. Erik Hugyecz (H-Yamaha) ; 36. Lars Oldekamp (D-KTM)

2ème manche : MX1 & MX2
1. Marc De Reuver (NL-Suzuki) ; 2. Tanel Leok (EST-Honda) ; 3. Coldenhoff ; 4. Nicolai Hansen (DK-Suzuki) ; 5. Manuel Monni (I-Yamaha) ; 6. Jérémy Delince (B-KTM) ; 7. Lupino ; 8. Triest ; 9. Lenoir ; 10. Neugbauer ; 11. Oldekamp ; 12. Evgueny Mikhailov (RUS-KTM) ; 13. Mateusz Irt (SLV-HVA) ; 14. Bengtsson ; 15. P. Ratsep ; 16. Davis Livs (LET-Honda) ; 17. Mykola Pashchynskyi (UKR-KTM) ; 18. Bence Szvoboda (H-KTM) ; 19. O. Pashchynskyi ; 20. Nazarov ; 21. Matikainen ; 22. Kedzierski ; 23. Martin Michek (RTC-TM) ; 24. Marko Leljak (CRO-KTM) ; 25. Santtu Tiainen (SF-Kawasaki) ; 26. Larsen ; 27. Yves Frank (LUX-Honda) ; 28. Jaros ; 29. A. Hoffman ; 30. Kim Lindstrom (S-KTM) ; 31. J. Irt ; 32. Cédric Soubeyras (F-KTM) ; 33. Huygecz ; 34. Macuks ; 35. Lukasz Lonka (PL-Honda)

3ème manche : MX1 & Open
1. De Reuver ; 2. Leok ; 3. Potisek ; 4. Hansen ; 5. Delince ; 6. Klein-Kromhof ; 7. Soubeyras ; 8. Monni ; 9. Lindstrom ; 10. Priem ; 11. Justs ; 12. Michek ; 13. Bonini ; 14. Parshin ; 15. Olsen ; 16. Tiainen ; 17. M. Pashchynskyi ; 18. Petersson ; 19. Mikhailov ; 20. Gercar ; 21. Livs ; 22. Jousi ; 23. Cepelak ; 24. Leljak ; 25. Bozic ; 26. B. Frank ; 27. Y. Frank ; 28. Szvoboda ; 29. Laansoo ; 30. Morozov ; 31. Zdunek ; 32. M. Irt

Classement par Nations
1. Pays-Bas 8 pts ; 2. Belgique 31 ; 3. Danemark 40 ; 4. Italie 42 ; 5. Estonie 48 ; 6. France 58 ; 7. République Tchèque 71 ; 8. Lettonie 72 ; 9. Russie 78 ; 10. Suède 82 ; 11. Finlande 94 ; 12. Slovénie 99 ; 13. Ukraine 101 ; 14. Croatie 127 ; 15. Luxembourg 137 ; 16. Pologne 139 ; 17. Hongrie 148 ; 18. Allemagne

Par Eric Breton

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password