MXDN samedi : Les Etats-Unis au rendez-vous

start-open

On s’en doutait, ils l’ont fait. Les américains ont remporté 2 des 3 manches courues aujourd‘hui samedi. Ryan Dungey qu’on pensait intouchable n’a pu faire mieux que 4ème de sa manche. Trey Canard a eu chaud, il remporte la catégorie MX2 mais sans une glissade dans l’ultime tour, Ken Roczen le battait après s’être bagarré toute la manche. En Open c’est finalement Andrew Short qui sort vainqueur, holeshot et course en tête jusqu’à la fin. Perfect race !

MX1 : Cairoli impérial !
Dans la première manche on retrouve la catégorie MX1 avec du très beau monde : Antonio Cairoli, Ryan Dungey, Gautier Paulin, Brett Metcalfe, Steve Ramon, Tanel Leok, Joshua Coppins.
Avec sa première place sur la grille, la France prend la place intérieur, la meilleure pour aborder le premier virage. C’est donc Gautier Paulin qui réalise le holeshot, il est suivi par Antonio Cairoli et Brett Metcalfe. Ryan Dungey quant à lui est très mal parti, 13ème sur la grille, il pointe 6ème au premier tour. Dans ce premier tour justement, Antonio Cairoli et Brett Metcalfe ont déjà passé le français qu’on sent tendu et qui a du mal à se mettre dans le rythme. Cairoli est donc en tête suivi de Metcalfe et Paulin. Derrière Barragan et Ramon suivent le rythme du français et lui mettent la pression. Cairoli seul en tête commence à s’échapper et on sent venir le cavalier seul de l’italien. Sans forcer son talent, Toni s’échappe irrémédiablement et la bagarre tant attendue entre Dungey et lui n’aura pas lieu. Englué dans le paquet l’américain peine à revenir, ultra rapide mais trop loin pour espérer remporter la manche. Derrière Cairoli on retrouve Metcalfe et Paulin qui ne se lachent pas. Dungey revient et passe Ramon et Barragan. Il ne remontera pas plus. Au final donc, victoire de Cairoli devant Metcalfe, Paulin et Dungey.

 

MX2 : Roczen malchanceux
Aux vues des chronos du matin on attendait Musquin pour contrer Canard, c’est finalement Roczen qui a mené la vie dure à l’américain. Pourtant superbement bien parti, Marvin va se faire pousser au bout de la ligne droite et perdre 3 places alors que le holeshot lui tendait les bras. Dès lors c’est Trey Canard qui boucle le premier tour en tête, il est de suite suivi par Ken Roczen. Ces deux hommes ne vont plus se lacher et nous livrer un mano à mano qui va durer toute la manche. L’allemand suit sans problème le rythme de Trey Canard, il l’observe. A 3 tours de l’arrivée Ken Roczen tente une attaque et passe l’américain. Il commence à s’échapper, la victoire ne peut donc plus lui échapper. Malheureusement, une fois de plus malchanceux, Roczen va glisser de l’avant et tomber. La foule est en liesse. Canard gagne mais sans avoir prouvé sa supériorité face à l’allemand. Les deux hommes ont complètement éclipsé les autres concurrents. Troisième on retrouve Zach Osborne , attaqué par Van Horebeek et Musquin. Finalement le belge passera mais pas Marvin. Marvin n’a d’ailleurs jamais réussi à trouver le rythme. Incapable de remonter sur Osborne et Van Horebeek. Marvin Musquin assure la qualification et termine 5ème. Van Horebeek a réussi à passer Osborne et offre la quatrième place à la Belgique.

Open : Andrew Short domine sans trembler
Annoncé comme le maillon faible de l’équipe, Andrew Short a prouvé qu’il fallait compter sur lui. Parti comme un boulet de canon, il va virer en tête et plus personne ne le reverra. Short s’adjuge la manche devant des pilotes de la trempe de Ben Townley et Clément Desalle. Townley pourtant parti second n’a pas réussi à suivre le rythme de l’américain, esseulé il finira second de la manche. Derrière on retrouve un excellent Kyle Régal qui roule pour Puerto Rico en compagnie de Zach Osborne. Nagl est quatrième et Desalle 5ème. Le Belge, tombé au départ avec Xavier Boog, passera sa course à remonter pour échouer juste derrière Nagl. Xavier Boog, la poisse : bien parti il va chuter au bout de la ligne droite en entrainant Dessalle avec lui. Reparti sa course ne durera que 3 tours. En reprenant la ligne droite des stands, le français va se taper la cheville dans le repose pied. La douleur est intense et Xavier préfère rentrer se faire soigner. Aux dernières nouvelles, Xavier roulera bien demain, la blessure n’est que superficielle. Cheville bandée le clan français fait grise mine.
A l’issue de cette journée, ce sont donc les Etats-Unis qui s’imposent devant l’Allemagne emmenée part un Ken Roczen excellent et la surprise Puerto Rico ! Avec Osborne et Regal dans leurs rangs, ils se qualifient sans trembler. La France est 5ème derrière la Belgique et devant l’Italie.

Résultat MX1 : 1 Cairoli, Antonio ITA , 2 Metcalfe, Brett AUS , 3 Paulin, Gautier FRA , 4 Dungey, Ryan USA , 5 Barragan, Jonathan ESP , 6 Ramon, Steve BEL , 7 Leok, Tanel EST , 8 Goncalves, Rui POR , 9 Nicholls, Jake GBR , 10 Coppins, Joshua NZL , 11 Medaglia, Jeremy CAN , 12 Walkner, Matthias AUT , 13 Narita, Akira JPN , 14 Gonzalez, Gerald CRC , 15 Schiffer, Marcus GER , 16 Edmonds, Stuart IRL , 17 Steinbergs, Ivo LAT , 18 Eriksson, Toni FIN , 19 Pashchynskyi, Oleksandr UKR , 20 Hultman, Andreas SWE , 21 Wicht, Gregory SUI , 22 Cidade, Anderson BRA , 23 Espinosa, Felipe ECU ,24 Gudmundsson, Gylfi ISL , 25 Perrotta, Giovanni VEN , 26 Ruiz, Christian PUR ,27 Hereida, Alberto MEX , 28 Kazakevicius, Mindaugas LTU , 29 Jao, Jolet PHI , 30 Fernandez, Rodolfo GTM

Résultat MX2 : 1 Canard, Trey USA, 2 Roczen, Ken GER , 3 van Horebeek, Jeremy BEL , 4 Osborne, Zach PUR , 5 Musquin, Marvin FRA , 6 Davalos, Martin ECU , 7 Karro, Matiss LAT , 8 Lupino, Alessandro ITA , 9 Ferris, Dean AUS , 10 Kullas, Harri FIN , 11 Guillod, Valentin SUI , 12 Barr, Martin IRL , 13 Noren, Frederik SWE , 14 Groombridge, Brad NZL , 15 Benoit, Kaven CAN , 16 Rätsep, Priit EST , 17 Butron, Jose Antonio ESP , 18 Mihara, Takuya JPN , 19 Castro, Cristopher BRA , 20 Martin, Humberto VEN , 21 Rohas, Alejandro CRC , 22 Pashchynskyi, Mykola UKR , 23 Rukstela, Nerijus LTU , 24 Castillo, Estefan GTM , 25 Oros, Carlos MEX , 26 Alvarez, Ralph PHI , 27 Wilson, Dean GBR , 28 Rauchenecker, Pascal AUT , 29 Basaula, Hugo POR

Classement Open : 1 Short, Andrew USA ; 2 Townley, Ben NZL ; 3 Regal, Kyle PUR ; 4 Nagl, Maximilian GER ; 5 Desalle, Clement BEL ; 6 Balbi, Antonio BRA ; 7 Tonus, Arnaud SUI ; 8 Anderson, Brad GBR ; 9 Atsuta, Yoshitaka JPN ; 10 Marmont, Jay AUS ; 11 Monni, Manuel ITA ; 12 Schmidinger, Günter AUT ; 13 Lozano, Alvaro ESP ; 14 Keast, Kyle CAN ; 15 Correia, Luis POR ; 16 Crockard, Gordon IRL ; 17 Söderberg, Jon FIN ; 18 Freibergs, Lauris LAT ; 19 Morozov, Roman UKR ; 20 Eriksson, Alexander SWE ; 21 Castillo, Tomas Angel GTM ; 22 Benenaula, Andres ECU ; 23 Jonsson, Hjalmar ISL ; 24 Carcia, Martin MEX ; 25 Trasolini, Raimundo VEN ; 26 San Andres, Kenneth PHI ; 27 Päzemeckas, Rimantas LTU ; 28 Mora, Johan CRC ; 29 Krestinov, Gert EST ; 30 Boog, Xavier FRA ;

Classement des nations qualifiées :
1.USA, 2.Allemagne, 3.Puerto Rico, 4.Belgique, 5.France, 6.Italie, 7.Australie, 8.Nouvelle Zélande, 9.Grande Bretagne, 10.Espagne, 11.Suisse, 12.Japon, 13.Estonie, 14.Portugal, 15.Lettonie, 16.Autriche, 17.Canada, 18.Brésil, 19.Finlande

Classement des Nations admises en finale B :

20.Irlande, 21.Equateur, 22.Suède, 23.Costa Rica, 24.Ukraine, 25.Venezuela, 26.Guatemala, 27.Islande, 28.Mexique, 29.Lituanie , 30.Philippines

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password