MX2F, pour MX de France : la chronique 100% bleu-blanc-rouge sur mx2k !

mx2f-090910

Chaque semaine, des nouvelles fraîches et une analyse du week-end sur la scène française. Autrement dit, le point sur les championnats de France, toutes catégories, après chaque dimanche de courses…

(Chronique n°20/08.09)

Si l’on connaît désormais l’identité des champions du monde de motocross 2010, catégories MX1, 2, 3, Vétérans & Féminines, ainsi que celle des champions d’Europe, MX2 et 125, certains champions de France avaient déjà sabré le champagne avant la fin août, tels les nouveaux lauréats de l’Elite, ceux du National MX1, du MiniVert ou des Vétérans, par exemple. Et, depuis ce week-end, les ont rejoints au palmarès les nouvelles têtes couronnées des Junior et Cadet cru 2010, messieurs Tixier et Dercourt respectivement (dont on savait depuis un bout de temps qu’ils seraient les élus, tant ils ont dominé leur affaire). Et on a avancé vers la fin du National MX2 avec l’avant-dernière épreuve, jouée au Pays Basque, à Garos, là où s’est conclu le Junior : rien n’est fait, le N2 se jouera à Edern dimanche prochain, en Bretagne… chez le leader de la catégorie, ou presque.

Un tiercé sans surprise
Titré depuis le round précédent, Jordi Tixier n’est pas du voyage dans le Sud-Ouest. Une chute, alors qu’il roulait à Lommel avec son team, lui a légué un petit « souvenir » dont il se serait bien passé : une fracture d’un métacarpe qui l’empêche de rouler deux à trois semaines durant. Normalement, ce devrait être oublié au moment du MX des Nations européennes, le 3 octobre à Markelo (NL), que Jordi doit disputer en compagnie de Cédric Soubeyras et Milko Potisek, et des supercross qui figurent à son programme par la suite. Le néo-champion absent, les souris ont dansé, bien sûr, à Garos mais, contre toute attente, ce ne sont pas ses deux dauphins, en l’occurrence Sulivan Jaulin (1/13/4) et Arnaud Aubin (6/2/5) qui ont le mieux profité de la situation, même s’ils assurent malgré tout leur podium final. Non, les principaux bénéficiaires ont été Simon Mallet (2/3/2) et Benoît Paturel (3/4/1), meilleurs performeurs du jour et de façon plus que sensible, s’il vous plaît ! Le premier nommé confirme là qu’il ne faut jamais lui laisser la moindre opportunité, qu’il se fait forcément une joie d’exploiter sans tarder. D’ailleurs le Pernois ne termine-t-il pas à quatre petits points seulement de Nono et du podium ? Quant au second, s’il ne présente pas les mêmes garanties qu’un Mallet en matière de régularité, il fait une fois de plus la démonstration de son fort potentiel et surtout d’une belle marge de progression. Tixier hors-concours, avec Jaulin, Aubin, Mallet et Paturel, le top-5 final ne manque pas d’allure. Notons encore, en ce qui concerne cette finale de Garos, la bonne prestation (5/6/3) de Pierre Cohas (9 au final), lui aussi en pleine bourre et saluons le retour d’Alexis Desprey (7/1/7) qui, décidément, méritait mieux que cette saison tronquée…

Suspense préservé
Même jour, même endroit que la finale du Junior, c’est aussi à Garos que les Nationaux 250 en décousaient ce dimanche, mais pas encore en finale : celle-ci aura lieu le week-end prochain à Edern (Finistère). Et c’est elle qui décidera du nom du nouveau champion dans la catégorie. En effet, tout reste possible avant cette dernière étape en terre bretonne, le leader au classement provisoire ne possédant que 18 points d’avance sur son dauphin. De même rien n’est joué quant aux accessits, quarante points à peine séparant le troisième et le sixième… Il faut préciser toutefois que le leader en question, Alexandre Lefrançois (frère aîné de Charles, qui a réalisé d’excellents débuts en Elite cette saison sous la bannière Honda-NGS) a remporté les trois manches à Garos, pas moins, que par la même il a doublé son capital avantage, de 9 à 18 points, sur son suivant immédiat, Mickaël Nicolas (2/2/2) et qu’en Breton bon teint, il aura le plaisir de rouler dans sa région, autrement dit, c’est incontestable, Alex fait figure de favori. Maintenant, redoutable spécialiste des championnats nationaux, le Lorrain n’est pas encore battu. Si, certes, il a été devancé par trois fois au pays basque, le protégé de Vonvon Gervaise compte autant de succès (quatre) que son rival depuis l’ouverture des hostilités. Et, tant que le drapeau à damiers, etc. Bref, on peut s’attendre à un beau duel à Edern. Et pas seulement puisqu’au niveau de la troisième marche du podium, qui pour l’instant est occupée par Ludovic Macler (4/4/4 à Garos), il y a aussi de la baston dans l’air : un autre Lorrain, Lévy Batista (6/3/-) n’est qu’à … deux points derrière et il ne devance lui-même Andy Bonnamour (3/7-) que d’une douzaine d’unités. Enfin le Normand Maxime Jeanne, en verve à Garos (7/6/3), ne pointe jamais qu’à portée de fusil de Macler (quarante points à peine, quand 75 restent à distribuer)… Elles promettent, les trois manches de cette finale du NMX2 !

Dercourt assure quand même…
Il était déjà double champion Minime (2009-2010), le voici aussi champion Cadet : Nicolas Dercourt, 14 ans, s’affirme bel et bien comme le plus sûr espoir du MX d’ici. D’ailleurs Mickaël Pichon, dont on connaît le flair, a choisi de prendre le jeune Picard sous son aile et, à partir de cet hiver, de l’accompagner vers les sommets, le genre de signe qui ne trompe pas ! dans l’optique de 2011, Nico a choisi de laisser tomber le 85, pour passer à la cylindrée supérieure. Ainsi, depuis quelques semaines, ne roule-t-il plus qu’en 125. Un apprentissage qui se déroule au mieux mais, Mika l’avait prévenu, s’il souhaitait faire fort sur les deux dernières épreuves à son programme en 85 (finale du Cadet et Coupe de l’Avenir en Belgique à Angreau le 10 octobre), attention à ne pas lâcher complètement la petite cylindrée, sous peine d’éprouver de grandes difficultés… Et c’est exactement ce qui s’est produit à Ecublé : faute d’avoir écouté son mentor, et de ne plus vouloir descendre du huitième de litre, le kid a un peu galéré lors de cette finale (6/6/6), expliquant qu’il « n’arrivait plus du tout à rouler » et reconnaissant son erreur. Qui n’aura d’autre conséquence que de lui faire comprendre tout l’intérêt d’une certaine discipline (Article premier : Toujours écouter son coach !), le pilote Yamaha-Tip Top ayant abordé ce dernier rendez-vous du Cadet avec un sérieux bas de laine, qui lui permettait de voir venir… Nul doute qu’il en est un qui a beaucoup appris ce dimanche, cependant le voici coiffé d’une seconde couronne cette saison, tout est bien qui finit bien. Car il eût été navrant que le titre lui échappe, même si l’autre Nico, Barcelo, fait un superbe vice-champion. Pas complètement au top lui non plus à Ecublé (3/1/7), il se contente d’assurer cette seconde marche du podium à laquelle il a fini par s’habituer. Tout comme Thomas Do (1/7/10), dernier élément du « DDB Express », à la troisième. Ces trois-là ont dominé le championnat Cadet, à l’instar du Minime et nul doute qu’on n’a pas fini d’entendre parler d’eux. Autres boys dans le bon wagon lors de cette finale, Germain Jamet (2/10/2), quatre au classement final, Alexis Verhaeghe (8/5/1), trop irrégulier et seulement dixième, le Belge Daymond Martens (4/4/11), sept d’un championnat dont il s’est ouvert le portes à force d’assiduité sur les épreuves FFM, et Dan Houzet (5/2/-), six au général. Né en 1997, ce dernier sera, comme le petit Do, mais aussi Julien Lebeau ou encore David Herbreteau, à même de redoubler l’an prochain. M’étonnerait que le champion Cadet 2011 ne soit pas l’un d’entre eux !

PLUS ! PLUS ! PLUS !
‘Tites Nouvelles des Français

– Lenoir : Yes ! GP de Suisse MX3, dernière épreuve au calendrier, théatre de la finale de l’EMX2 : succès de l’Italien Samuel Zeni (3/2), devant le local de l’étape Valentin Guillod (8/1) et « notre » Robin Kappel (1/9), excellent vainqueur de la première manche. Voilà pour le podium, mais… et Lenoir ? Pas d’inquiétude : concentré comme jamais, le Normand sort deux bonnes manches, rien de transcendant (6/3) mais largement suffisant, vu les perfs d’Andrea Cervellin (4/8), dernier rival en course, pour atteindre l’objectif, le titre européen. Comme tant d’autres jeunes Frenchies avant lui, Steven décroche la timbale. Jordi Tixier champion d’Europe 125, Steven Lenoir, son adversaire « historique », champion MX2, la relève tricolore est là et bien là. A suivre tous deux en GP l’an prochain !

– Un Espagnol en MX3. Jusqu’à présent, seuls Javier Garcia-Vico et Jonathan Barragan avaient brillé au plus haut niveau du MX européen. Dans le cadre de la grande razzia ibérique sur l’ensemble du sport mondial (foot, tennis, vélo, basket, F1, MotoGP, etc, etc, etc), il est logique que l’Espagne ait son champion du monde de motocross. Gloire à Carlos Campano, pilote Yamaha-Spain, qui s’impose face à Alex Salvini et Mateusz Irt, les deux officiels HVA. En finale, victoire surprise de Julien Bill (1/1) à domicile, le Genevois ayant quitté Aprilia pour retrouver le guidon d’une KTM.

– Vétérans : Lhériteau fidèle au poste. Si Mats Nilsson (S-Yamaha) conserve son titre de champion du monde Vétéran, devant Pascal Bal (B-KTM), Erwin Hendrickx (NL-Honda) et Hans Benrendsen (NL-Honda), notre Vet’ de choc, Christophe Lhériteau (Kawasaki), termine quant à lui au cinquième rang mondial. Excellent résultat, si l’on tient compte du fait suivant : les six épreuves retenues (Mantova, Valkenswaard, Glen Helen, Kegums, Lommel et Lierop) étaient toutes taillées sur mesure pour des gars comme le champion du monde en titre et autres vieux briscards du Nord de l’Europe, s’agissant exclusivement de circuits à tendance sablonneuse marquée, comme ces trois monuments de la silice que sont les rounds belge et hollandais ! D’ailleurs, ne recense-t-on pas trois Bataves, deux Suédois, un Belge et un Estonien dans les dix premiers ? Sur un tel parcours, Cricri n’a surtout pas démérité et, s’il perd deux rangs par rapport à l’an passé, personne ne lui en tiendra rigueur, vu les conditions. Au contraire, c’était même faire preuve d’une sacrée dose de courage que relever le défi de ce championnat cette année… Bravo m’sieur !

– FMX Cup : c’est dimanche ! Rappel : la première édition de la FMX Cup va avoir lieu le 12 septembre à Montbronn (57), en Lorraine, tout près de Bitche. Une Coupe de France réservée aux meilleurs freestylers amateurs de l’Hexagone lancée par Cyril Porte Concept. Une grande première et à coup sûr une belle journée de sensations fortes : amateurs de big air, vous savez d’ores et déjà où vous allez passer votre week-end !

RESULTATS en bref

JUNIOR
Garos 5 septembre
1ère manche
1. Sulivan Jaulin (Yamaha) ; 2. Simon Mallet (Yamaha) ; 3. Benoît Paturel (Yamaha) ; 4. Jordan Lacan (KTM) ; 5. Pierre Cohas (KTM) ; 6. Arnaud Aubin (Yamaha) ; 7. Maxime Desprey (Yamaha) ; 8. Adrien Escoffier (Yamaha) ; 9. Paul Stauder (Yamaha) ; 10. Yannick Ginesta (KTM)…

2ème manche
1. Desprey ; 2. Aubin ; 3. Mallet ; 4. Paturel ; 5. Melvin Régner (Yamaha) ; 6. Cohas ; 7. Stauder ; 8. Camille Chapelière (Yamaha) ; 9. Tanguy Egler (Yamaha) ; 10. Jordan Larue (KTM)…

3ème manche
1. Paturel ; 2. Mallet ; 3. Cohas ; 4. Jaulin ; 5. Aubin ; 6. Ginesta ; 7. Desprey ; 8. Lacan ; 9. Egler ; 10. Escoffier…

Classement final
1. Jordi Tixier 447 ; 2. Jaulin 414 ; 3. Aubin 367 ; 4. Mallet 363 ; 5. Paturel 270 ; 6. Ginesta 231 ; 7. Lacan 215 ; 8. Chapelière 194 ; 9. Cohas 183 ; 10. Alexis Gaudrée 172…

NATIONAL MX2
Garos 5 septembre
1ère manche
1. Alexandre Lefrançois (Honda) ; 2. Mickaël Nicolas (Yamaha) ; 3. Andy Bonnamour (Yamaha) ; 4. Ludovic Macler (Kawasaki) ; 5. Quentin Briclot (KTM) ; 6. Lévy Batista (KTM) ; 7. Maxime Jeanne (Kawasaki) ; 8. Noan Nigrette (Honda) ; 9. Nicolas Cuguillère (Yamaha) ; 10. Adrien Trochon (KTM)…

2ème manche
1. A. Lefrançois ; 2. Nicolas ; 3. Batista ; 4. Macler ; 5. Trochon ; 6. Jeanne ; 7. Bonnamour ; 8. Cuguillère ; 9. Alexandre Berland (Kawasaki) ; 10. Joffrey Jaubert (Kawasaki)…

3ème manche
1. A. Lefrançois ; 2. Nicolas ; 3. Jeanne ; 4. Macler ; 5. Briclot ; 6. Trochon ; 7. Nigrette ; 8. Jules Faucher (Honda) ; 9. Jaubert ; 10. Cuguillère…

Classement provisoire après six épreuves
1. A. Lefrançois 334 pts ; 2. Nicolas 316 ; 3. Macler 273 ; 4. Batista 271 ; 5. Bonnamour 259 ; 6. Jeanne 234 : 7. Mickaël Castets 179 ; 8. Kevin Chatelain 178 ; 9. Briclot 163 ; 10. Yannick Buffard 145…

CADET
Ecublé 5 septembre
1ère manche
1. Thomas Do (KTM) ; 2. Germain Jamet (Yamaha) ; 3. Nicolas Barcelo (KTM) ; 4. Daymond Martens (B-KTM); 5. Dan Houzet (KTM) ; 6. Nicolas Dercourt (Yamaha) ; 7. David Marcel (Kawasaki) ; 8. Alexis Verhaeghe (Kawasaki) ; 9. Anthony Charpentier (Kawasaki) ; 10. Henri Giraud (Yamaha)…

2ème manche
1. Barcelo ; 2. Houzet ; 3. Giraud ; 4. Martens ; 5. Verhaeghe ; 6. Dercourt ; 7. Do ; 8. Charpentier ; 9. Stéphane Watel (KTM) ; 10. Jamet…

3ème manche
1. Verhaeghe ; 2. Jamet ; 3. Joachim Falden (DK-Yamaha) ; 4. Mathis Robin (Yamaha) ; 5. Charpentier ; 6. Dercourt ; 7. Barcelo ; 8. Etienne Guichardot (Suzuki) ; 9. Lucas Imbert (KTM) ; 10. Do…

Classement final
1. Dercourt 441 pts ; 2. Barcelo 416 ; 3. Do 391 ; 4. Jamet 384 ; 5. Giraud 316 ; 6. Houzet 308 ; 7. Martens 273 ; 8. Charpentier 261 ; 9. Robin 238 ; 10. Verhaeghe 215…

Par Eric Breton

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password