Interview Marvin Musquin « Je ne pouvais pas rêver mieux »

marvin-050910

Au soir de Lierop et de son deuxième titre mondial, Marvin Musquin revient sur sa saison, sa journée et nous en dit un peu plus sur son départ aux USA aux côtés de Roger De Coster.

Second titre consécutif en MX2, j’imagine que ce soir tu dois être amplement satisfait.
Oui je suis satisfait de toute ma saison. J’ai connu des moments et des courses plutôt difficiles en fin de saison, notamment dans le sable car je ne me suis pas trop entrainé cet hiver. Sinon c’est génial de décrocher deux titres d’affilé, je ne pouvais pas rêver mieux.

« Le début du championnat a été vraiment exceptionnel »

On a l’impression que tu as connu une saison relativement facile. Tu as réussi à prendre beaucoup de points en début d’année pour ensuite gérer plus facilement ta saison.
Oui c’est vrai, le début du championnat a été vraiment exceptionnel, je suis vraiment satisfait de mon pilotage. J’ai commis une petite erreur à Valkenswaard qui m’a couté la plaque rouge et les commandes du championnat, mais je suis vraiment bien revenu. C’est vrai que Ken Roczen a connu diverses fortunes. Il s’est fait sauter dessus par un pilote retardataire et termine sixième au lieu de deuxième. Il a eu une casse mécanique en Espagne. C’est vrai qu’il n’a pas été chanceux. Mais quand je regarde des grand-prix comme les USA ou la France, j’étais devant. Il a eu lui aussi des moments compliqués sans problème mécanique ou quoi que ce soit d’autre. Le championnat est long et ce n’est pas facile. C’est pour cela qu’il faut être toujours là.

« Je me suis dit allez tu as le titre assuré, lâche toi »

Aujourd’hui tu as décroché le titre dès la première manche en raison notamment de l’abandon de Ken Roczen. Comment tu as vécu cette course et tu as pu rester concentrer alors que tu savais que quelque soit ton résultat le titre était acquis ?
C’est sur ça m’a fait bizarre de le voir au bord de la piste. Ca m’embête un petit peu pour lui, je ne voulais pas gagner le championnat comme çà. Je ne roulais pas super bien et sur le coup j’étais un peu déçu. Puis après coup je me suis dit allez tu as le titre assuré, lâche toi et je n’ai pas réussi à me libérer du week-end. Je ne me suis pas beaucoup entrainé dans le sable cet hiver, et je pense que je le paye un peu. Je sais que Gautier Paulin ou Ken Roczen ont passé beaucoup de temps dans le sable cet hiver et se sont vraiment entrainés dur. Je le paye un peu. Sinon c’est vrai que quand j’ai vu Ken sur le bord de la piste, c’était un peu un soulagement.

« J’ai fait des erreurs puis j’ai perdu un peu de temps quand on est revenu sur les pilotes retardataires »

Et dans la seconde manche, as-tu essayé d’aller chercher Roczen et la première place, ce qui aurait été synonyme de victoire du GP en plus du titre mondial ?
Oui j’attaquais, maintenant de là à le doubler c’était autre chose. Je l’ai suivi un moment, j’ai fait des erreurs puis j’ai perdu un peu de temps quand on est revenu sur les pilotes retardataires. Le circuit était vraiment très compliqué, alors quand on perd un peu le rythme dans le sable on perd vite du temps. Donc il est parti, puis j’ai essayé de continuer à rouler sur un bon rythme et je n’ai pas vu que Gautier revenait. Je me suis bien défendu, il m’a fait un intérieur puis je l’ai repassé. Deuxième ce n’est pas trop mal.

« Roger De Coster a signé trois ans avec KTM et moi deux, donc je suis certain de l’avoir à mes côtés le temps que je serai avec eux »

La saison prochaine tu auras Roger De Coster à tes côtés pour ta conquête des USA, j’imagine que ça doit être une belle satisfaction pour toi d’avoir celui qui est probablement le meilleur team manager outre-Atlantique.
C’est clair que c’est vraiment une énorme surprise. Roger De Coster a signé trois ans avec KTM et moi deux, donc je suis certain de l’avoir à mes côtés le temps que je serai avec eux. Je pense que je vais beaucoup apprendre et pouvoir bien préparer la moto pour le supercross et le motocross. Pit Beirer travaille énormément pour moi et pour que cela se passe bien là-bas. Ca avance toujours dans le bon sens, il y a toujours de bonnes nouvelles et celle là est vraiment énorme.



« Je devrais habiter en Californie, au sud de Corona »


Tu sais un peu comment tu vas t’organiser aux Etats-Unis et qui sera avec toi ?

Oui mon entourage actuel va me suivre là-bas. Il y aura Yannig Kervella, Jon Primo mon mécanicien et bien entendu Mathilde. C’est un gros changement d’aller aux USA et c’est bien

Interview / photos copyright Mx2k.com – Team AGU

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password