MX2F, pour MX de France : la chronique 100% bleu-blanc-rouge sur mx2k !

mx2f-300610

Chaque semaine, des nouvelles fraîches et une analyse du week-end sur la scène française. Autrement dit, le point sur les championnats de France, toutes catégories, après chaque dimanche de courses…

(Chronique n°13/ 30.06)

En premier lieu, veuillez bien prendre la peine de nous excuser pour ce petit « incident technique », cette panne qui a cruellement affecté votre site préféré en fin de semaine dernière et ainsi, de fil en aiguille, vous a privé de votre rubrique « mx2f » n°12, gaspation totale j’en conviens.

Cela dit, la voici de retour, cette chronique du cross français, bien sûr et, constatez par vous mêmes, on ne vous refuse rien : la tendance ayant plutôt été orientée au calme sur le front de l’actualité le week-end dernier, hormis le GP de Lettonie au plan international, puisqu’elle ne concernait, si l’on met de côté le démarrage du SX Tour par ailleurs abondamment commenté dans ces pages, que la finale du championnat de France Vétérans et l’avant-dernier round du Side-Car Inter, je me permettrai de revenir sur les événements du week-end du 20, à savoir le National MX1 et le MiniVert de sorte que, le plus logiquement du monde, vous n’ayez rien manqué… Elle est pas belle, la vie ?

Alors, prêts pour une sorte de petit trip temporel, un bref retour dix jours en arrière ? On commence donc par ce qui s’était passé le dimanche 20 juin…

Aïe aïe aïe, Charron !
Arrivant à Is-sur-Tille, avant-dernière épreuve du championnat, avec une très confortable avance, quelque 64 points sur son dauphin Pierrick Roncin et pas moins de 76 sur le troisième homme de ce championnat National 1, Brice Bonnemoy, Yann Charron pouvait théoriquement voir venir. Une nouvelle performance avait même des chances de permettre à l’Alsacien d’être couronné au soir de l’étape bourguignonne, tant celui-ci avait jusqu’à présent parfaitement mené sa barque et somme toute, réunissant tous les ingrédients nécessaires (à savoir excellente préparation, matériel impeccable, pilotage rapide et sûr, condition physique, intelligence de course et cette petite dose de réussite qui fait la différence), survolé les débats… Mais le sort en a décidé autrement et il faut bien dire qu’il s’est montré fort cruel, cette fois, à l’égard du leader au provisoire, en ce week-end pré-estival. En effet, dès le samedi, Yann chutait très lourdement durant les essais. Première alerte. Heureusement, rien de grave, il était OK le lendemain au moment du départ de la première manche. Pas très bien parti, il se retrouvait vite à la bagarre avec Anthony Fouillet pour la sixième place quand, abordant un saut en descente côte à côte, les deux hommes s’accrochaient en vol : gros crash mais, coup de pot, pas de bobo. Fouillet pouvait même repartir, à l’inverse de Charron, moto démolie. DNF, son premier cette saison. La poisse, d’un coup, mais on n’avait encore rien vu. Très tôt après le départ de la seconde manche, mieux négocié par la Kawasaki n°120 qui avait entamé le deuxième tour en troisième position, sur une attaque de Delsart dans un virage rapide au bas d’une montée, le champion de France National 2 se déportait exagérément sur l’extérieur et partait en tête à queue. Las, juste au moment où il se relevait, toute la meute déboulait et ne le découvrait que bien trop tard, les commissaires n’ayant pas eu le temps (le réflexe ?) de réagir : le pauvre Charron était percuté de plein fouet par un premier concurrent, puis se faisait rouler dessus par deux autres ! Evacué sans avoir perdu connaissance, il était transporté au CHU de Dijon où, aussi incroyable que cela puisse paraître, aucune fracture n’était décelée. Aujourd’hui (mercredi) Yann est rentré chez lui : passablement groggy, il ne peut se déplacer sans béquilles, à cause d’une cuisse gauche ayant doublé de volume notamment, mais souffre aussi de multiples plaies et hématomes sur tout le côté gauche, les médecins lui ayant prescrit un bon mois de repos complet. Certes, cela tient du miracle qu’il n’eût été plus grièvement atteint mais, on l’imagine aisément, au-delà de la souffrance physique, son moral est plus qu’en berne. Le plus important, pour l’Alsacien, c’est bien entendu de se refaire une santé, de récupérer tous ses moyens physiques. Mais c’est un compétiteur : sera-t-il capable, dans moins de deux semaines, de concrétiser sa magnifique saison en tenant sa place en finale ? Car, évidemment, il en est toujours ainsi, le bonheur des uns, etc, ses adversaires ont donc profité de ses malheurs. Bonnemoy (2/1/1) et Roncin (3/2/3), ses principaux rivaux, ont fait carton quasi-plein, même s’ils ont laissé échapper quelques points du fait de la présence à Is de Romain Billerey (1/3/2). Outre Billerey, on notait d’ailleurs le retour sur ce championnat d’Antoine Delsart (4/4/4), du vétéran William Poll (6/8/8) ou encore du local Jérôme Gabette (12/15/20).

Alors, avant la finale, le 4 juillet à Champ-le-Duc, la situation est la suivante : Charron reste leader… avec deux petits points d’avance sur Roncin et quatre sur Bonnemoy. Comme si on avait remis les compteurs à zéro ! Tout se jouera donc dans les Vosges, sur une seule épreuve en fait. Et la question, c’est maintenant de savoir si celui à qui ce championnat semblait promis pourra défendre son rang : il l’a d’ores et déjà annoncé, il ne prendra la piste que s’il est suffisamment rétabli. Réponse dans dix jours. En attendant, que dire, sinon : courage, garçon !

Voie royale pour Dercourt
Un autre qui n’a pas été verni ce week-end, c’est Nicolas Barcelo. Le jeune Sudiste, à la bagarre avec l’autre Nicolas, Dercourt le Nordiste, sur les championnats Cadet et Minime, accueillait son rival sur ses terres, à Frontignan, dans le cadre du MiniVert. Une excellente occasion, a priori, de remettre les pendules à l’heure et d’espérer peut-être reprendre du terrain voire déborder celui qui pour l’instant caracole en tête des deux classements provisoires. Mais hélas, en a-t-il trop fait, en tous cas le Nico du Sud a chuté en début de journée et, souffrant d’une épaule démise, n’a pu briller comme prévu et empêcher le Nico du Nord de creuser l’écart, irrémédiablement sans doute. Heureusement, on a appris depuis que la blessure n’était que superficielle, une semaine de repos et ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir, tant mieux ! Cela dit, c’est fichu en ce qui concerne le Minime…

Petit événement, ce n’est pas Dercourt qui s’est imposé en finale, où il a terminé second derrière Alexis Verhaeghe, très en verve à Frontignan, mais le Picard est, une fois de plus, celui qui a empoché le plus grand nombre de points sur l’ensemble de la journée. Le voici désormais en possession d’un avantage de 49 points sur Thomas Do (3/2/4), second au provisoire, 80 sur Julien Lebeau (1/1/3), 94 sur Verhaeghe (2/2/1) et 118 sur l’infortuné Barcelo (zéro point), descendu au cinquième rang, 11 points devant David Herbreteau (2/9/5 dans l’Hérault).
Dercourt file donc plein gaz vers un nouveau sacre dans cette catégorie où il est tenant du titre, comme on l’a déjà dit. Prochain épisode (et avant-dernière épreuve) le 18 juillet à Marnay (70) dans l’Est, en terrain neutre. En revanche, s’il retrouve tout son potentiel physique d’ici-là, comme prévu, Barcelo conserve toutes ses chances en catégorie Cadet : rendez-vous dans deux semaines à Neuvy (Cher) pour un nouveau choc entre les deux Nico !

Premiers titres distribués
Et l’on se téléporte d’une semaine : du 20, on passe direct au 27 juin ! Ce dimanche les Vétérans en finissaient avec leur championnat de France, disputé sur cinq épreuves. Entamé en avril à Chinon, il s’achevait à Saint-Rémy, dans l’Est et, sans surprise, ceux qui ont largement dominé les débats depuis la première confrontation ont logiquement conquis les deux titres en jeu. Régis Simon pour sa part conservait sa couronne « d’Argent », et, avec la manière s’il vous plaît, seules deux manches (sur dix) lui ayant en effet échappé en route ! Deux victoires pas perdues pour tout le monde, d’ailleurs puisque revenues à Serge Vandermissen qui aura constamment été, sans aucune contestation possible, le plus sérieux rival du champion. Cela dit, à Saint-Rémy, Simon s’est une fois de plus montré intraitable. Devancé dans l’Est par Hervé Renard, Thierry Bergé et Philippe Bartoll dans cet ordre, Laurent Viala préserve malgré tout sa place sur le podium final.
Du côté des plus anciens, on a sans trop de suspense non plus assisté au sacre de Didier Dorde en catégorie Or, le pilote du Lot-&-Garonne ayant pris les commandes du championnat dès la seconde épreuve. Toutefois DD s’est contenté de gérer, calquant sa course sur celle de son plus dangereux rival, Paul Barbara, à distance du trio Fredéric Pechaire (3/1), Patrick Forray (2/3) et Jean-Marc Lucas (1/4), les hommes les plus en vue et de loin à Saint-Rémy.

Si leur championnat est bouclé, les Vets n’en ont pas terminé avec les Trophées de France Zones Nord et Sud, auxquels ils participent tous gaiement et qui ne se termineront qu’au mois d’octobre. Qu’est-ce que vous croyez ? Pas des fainéants, les anciens, fiers adeptes du keep on bikin’ !

Trois & quatre-roues au même programme
Sides Inter QuadCross Elite se retrouvaient à Blargies dans l’Oise. Côté trois-roues, rien de bien neuf, avec un nouveau succès des frères Bigand (1/1/3) qui, s’ils ont laissé la troisième manche au tandem Giraud-Musset (19/3/1), leurs dauphins cette saison, n’en ont pas moins consolidé leur position au général, du fait du raté du duo des Deux-Sèvres en première manche. Et ceci d’autant que Boileau-Fessard (2/2/-), très bons en début de journée, ont quant à eux terminé sur un abandon. Enfin, signalons l’excellente prestation des revenants Daniel-Auvray (3/4/2).
Chez les quadeurs, en l’absence de Matthieu Ternynck, succès surprise d’Adrian Mangieu (1/2/1) devant Yohan Ciclet (2/4/2) et Romain Couprie (17/1/3).

PLUS ! PLUS ! PLUS !
‘Tites Nouvelles des Français

– Slovaquie oh oui ! MX3 à Senkvice, sur un très beau circuit, où l’Espagnol Carlos Campano (1/2) reprend la plaque rouge à l’Italien Alex Salvini (10/1). Mais au-delà de ce duel, ce sont les perfs des Français qui nous intéressent et l’on n’a pas été déçu,

Milko Potisek (2/3) finissant deuxième du GP : son second podium en MX3 ! Victime d’un pot crevé, il a même dû couper les gaz par prudence en fin de seconde manche au lieu de rester en bagarre avec les deux leaders. Cela dit, il grimpe 5 au championnat, à 35 points de Mateusz Irt et 42 de Martin Zerava. Christophe Martin, plutôt brillant en Tchéquie, n’était pas en Slovaquie.

En EMX2, doublé du Suisse Valentin Guillod, déjà très bon en Grèce et en Tchéquie, devant l’Italien Michael Mercandino (2/2). Quant à Steven Lenoir, blessé à une main aux essais, dommage, il a dû se contenter de deux troisièmes places, mais le pilote Suzuki fait la bonne opération au provisoire où Andrea Cervellin (DNF/4) compte maintenant 202 points, Jernej Irt (4/6) 196 et Lenoir 191 ! Puisqu’on vous le dit, que ça va le faire…

– WMX. Livia Lancelot, deux fois troisième en Allemagne, est encore montée sur le podium, troisième au général. C’est Larissa Papenmeier qui s’est imposée (1/2), devant Chiara Fontanesi (5/1), Stefie Laier quant à elle marquant le pas avec une quatrième place (2/5) sur l’ensemble du GP. Cela dit l’Allemande conserve facilement sa plaque rouge, avec quarante points d’avance sur Livia, qui ne précède plus que de six unités… Papenmeier. A noter les points marqués par Justine Charroux (12/18) et Annabelle Simonet (20/-), ainsi que l’absence de Manon Giroix.

– Tixier battu ! Eh non, Jordi n’est pas invincible cette année… En EMX 125, au moins. C’est Jason Clermont (2/1) qui a réussi cette mission a priori impossible, l’exploit de devancer Jordi Tixier (1/3), bien revenu toutefois après une chute au départ en seconde manche. Du coup le néo-pilote HVA s’impose au général de la journée, s’il vous plaît ! Podium 100% français, grâce à Yohan Lafont (4/2), qui plus est, bravo !

Les scores des autres « Juniors » tricolores à Teutschenthal : Sulivan Jaulin 3/6, Dylan Ferrandis 7/7, Aranud Aubin 13/13, Pierre Cohas 29/25, Germain Vincenot 36/32, Arnaud Degousée 30/34, Jérémy Chauveau 37/-. A suivre en Suède.

RESULTATS en bref

NATIONAL MX1
Is-sur-Tille
1ère manche
1. Romain Billerey (Yamaha) ; 2. Brice Bonnemoy (Yamaha) ; 3. Pierrick Roncin (Kawasaki) ; 4. Antoine Delsart (Honda) ; 5. Jimmy Beurville (Kawasaki) ; 6. William Poll (KTM) ; 7. Anthony Fouillet (Honda) ; 8. Jordan Molet (Honda) ; 9. Thibaut Mugnier (Yamaha) ; 10. Julien Voillaume (Yamaha)…

2ème manche
1. Bonnemoy ; 2. Roncin ; 3. Billerey ; 4. Delsart ; 5. Anthony Guidolin (Yamaha) ; 6. Dany Hellouin (Honda) ; 7. Beurville ; 8. Poll ; 9. Voillaume ; 10. Molet…

3ème manche
1. Bonnemoy ; 2. Billerey ; 3. Roncin ; 4. Delsart ; 5. Guidolin ; 6. Voillaume ; 7. Beurville ; 8. Poll ; 9. Dimitry Camus (Yamaha) ; 10. Mathieu Girard (Kawasaki)…

Provisoire après six épreuves
1. Yann Charron 343 pts ; 2. Roncin 341 ; 3. Bonnemoy 339 ; 4. A. Fouillet 243 ; 5. Hellouin 223 ; 6. Camus 177 ; 7. Girard 171 ; 8. Laurent Saulmier 163 ; 9. Mugnier 154 ; 10. Voillaume 151…

MINIVERT
Frontignan
1ère manche Minime groupe A
1. Nicolas Dercourt (Yamaha) ; 2. Alexis Verhaeghe (Kawasaki) ; 3. Bas Vaessen (B-KTM) ; 4. Nicolas Cousin (KTM) ; 5. Jean-Pierre Mannucci (Yamaha) ; 6. Jérémy Larrieu (Suzuki) ; 7. Alexis Desprey (Yamaha) ; 8. Melvrick Eblin (KTM) ; 9. Matthieu Puig (KTM) ; 10. Louis Faret (KTM)…

2ème manche Minime groupe A
1. Dercourt ; 2. Verhaeghe ; 3. Florent Chevallier (Kawasaki) ; 4. Puig ; 5. Cousin ; 6. Vaessen ; 7. Larrieu ; 8. Adrien Malaval (KTM) ; 9. Mannucci ; 10. Thomas Marcellin (KTM)…

1ère manche Minime groupe B
1. Julien Lebeau (KTM) ; 2. David Herbreteau (KTM) ; 3. Thomas Do (KTM) ; 4. David Marcel (Kawasaki) ; 5. Jérémy Abadie (Suzuki) ; 6. Etienne Guichardot (Suzuki) ; 7. Artur Fayault (Yamaha) ; 8. Max Vial (KTM) ; 9. Till De Clercq (Yamaha) ; 10. Quentin Delhaye De Maulde (Yamaha)…

2ème manche Minime groupe B
1. Lebeau ; 2. Do ; 3. Marcel ; 4. Guichardot ; 5. Abadie ; 6. Fayault ; 7. Youn Deniaud (Yamaha) ; 8. Delhaye De Maulde ; 9. Herbreteau ; 10. Isaac Devoulx (Yamaha)…

Finale
1. Verhaeghe ; 2. Dercourt ; 3. Lebeau ; 4. Do ; 5. Herbreteau ; 6. Abadie ; 7. Cousin ; 8. Guichardot ; 9. Delhaye De Maulde ; 10. Faret…

Provisoire après six épreuves
1. Dercourt 416 pts ; 2. Do 367 ; 3. Lebeau 336 ; 4. Verhaeghe 320 ; 5. Nicolas Barcelo 298 ; 6. Herbreteau 287 ; 7. Chevallier 247 ; 8. Guichardot 239 ; 9. Marcel 212 ; 10. Cousin 203…

SIDE-CARS INTER
Provisoire après Blargies (six épreuves)
1. Baptiste & Julien Bigand 427 pts ; 2. Giraud-Musset 350 ; 3. Ains-Chéreau 284 ; 4. Boileau-Fessard 251 ; 5. R. Martin-Desplaces 229 ; 6. G. Martin-Bégaud 199 ; 7. Girardin-Chene 180 ; 8. Mickaël & Bertrand Poirier 178 ; 9. Gommeren-Cailleau 169 ; 10. Bernard-Charlot 153…

QUADCROSS ELITE
Provisoire après Blargies (quatre épreuves)
1. Clément Jay (Yamaha) 193 pts ; 2. Yohan Ciclet (Suzuki) 184 ; 3. Romain Couprie (Yamaha) 174 ; 4. Julien Marin (Yamaha) 156 ; 5. David Bertrand (Suzuki) 156 ; 6. Mickaël Revoy (Polaris) 156 ; 7. Adrian Mangieu (Ligier) 155 ; 7. Davy Brems (W-Tec) 152 ; 8. Julien Valentin (KTM) 149 ; 9. Matthieu Ternynck (Yamaha) 144 ; 10. Antoine Cheurlin (Yamaha) 136…

Nota : Classement provisoire hors-points récoltés en championnat d’Europe (par Couprie et Ternynck principalement)

VETERANS
Saint-Rémy 27.06
Général Argent
1. Régis Simon (Honda) ; 2. Serge Vandermissen (Yamaha) ; 3. Hervé Renard (Honda) ; 4. Thierry Bergé (Honda) ; 5. Philippe Bartoll (Yamaha) ; 6. Laurent Viala (Honda) ; 7. Philippe Roulliay (Yamaha) ; 8. Patrick Debard (Kawasaki) ; 9. Daniel Coutellier (Yamaha) ; 10. Franck Ledoux (Honda)…

Général Or
1. Fredéric Pechaire (Yamaha) ; 2. Patrick Forray (Honda) ; 3. Jean-Marc Lucas (Honda) ; 4. Paul Barbara (Kawasaki) ; 5. Didier Dorde (Honda) ; 6. Jean-Luc Lacoste (KTM) ; 7. Charles Pruvot (Kawasaki) ; 8. Gérald Deregard (Suzuki) ; 9. Christian Egger (Yamaha) ; 10. Hervé Mielly (KTM)…

Classement final Championnat de France Vétérans Classe Argent
1. Simon 444pts ; 2. Vandermissen 424 ; 3. Viala 400 ; 4. Bergé 386 ; 5. Renard 364 ; 6. Bartoll 347 ; 7. Roulliay 333 ; 8. Coutellier 324 ; 9. Rafik Kadri 293 ; 10. Debard 289…

Classement final Championnat de France Vétérans Classe Or
1. Dorde 417 pts ; 2. Barbara 404 ; 3. Lucas 384 ; 4. Forray 381 ; 5. Pechaire 372 ; 6. Jean-Paul Buisson 326 ; 7. Egger 318 ; 8. Jean-Claude Mercier 290 ; 9. Deregard 283 ; 10. Mielly 282…

SIDE-CAR INTER
Huismes 27.06
Provisoire après sept épreuves
1. Baptiste & Julien Bigand 499 pts ; 2. Giraud-Musset 419 ; 3. Ains-Chéreau 342 ; 4. Boileau-Fessard 303 ; 5. R. Martin-Desplaces 273 ; 6. Girardin-Chene 215 ; 7. Mickaël & Bertrand Poirier 203 ; 8. G. Martin-Bégaud 199 ; 9. Gommeren-Cailleau 199 ; 10. Jérémy & Cédric Prézélus 184…

Par Eric Breton – photo d’archive copyright Mx2k.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password