MX2F, pour MX de France : la chronique 100% bleu-blanc-rouge sur mx2k !

charles-lefrancois-260510

Chaque semaine, des nouvelles fraîches et une analyse du week-end sur la scène française. Autrement dit, le point sur les championnats de France, toutes catégories, après chaque dimanche de courses…

(Chronique n°8/ 26.05)

Enfin ! L’hiver aura été long et rude, le printemps plutôt pourri mais voici, après un début de mois de mai quasi-glacial, le soleil et la chaleur qui déboulent sur le pays pour la Pentecôte. Un grand et beau week-end qui, niveau championnats de France, a tenu toutes ses promesses avec, pour commencer, dimanche, un lot groupé Cadet-Féminines au même endroit dans la Somme et les Sides dans le Tarn-&-Garonne, puis lundi le National MX2 en Eure-&-Loir… Sous le soleil, exactement, yes ! J’en ai même entendu qui déjà se plaignaient de la chaleur : faut pas pousser, non plus. Jamais contents, ou quoi ? Parce que, nom d’un p’tit bonhomme, c’est un sacré p… de chouette week-end qu’on a vécu là !

Dercourt insiste
Le championnat Cadet avait rendez-vous à Chaulnes, dans la Somme, pour son cinquième match du cru 2010. On a donc passé la mi-temps et jusqu’ici, si l’on met de côté la domination initiale du Belge Brent Van Doninck (sept victoires sur les trois premiers rounds, mais qui « compte pour du beurre », hors-championnat) et si l’on considère qu’Anthony Charpentier, non-partant à Thomer et encore DNF (chute et casse du pontet de guidon) en troisième manche ce week-end (1/1/-), n’est sans doute plus en course pour le titre, le doyen du Cadet (il vient d’avoir 16 ans) qui avait choisi de rester en 85 cc pour tâcher de s’imposer au sortir de deux saisons plus ou moins blanches n’ayant plus pour objectif, sauf tremblement de terre, que de tenter d’empiler un max’ de succès, c’est à une bagarre à trois qu’on assiste au sommet…

Alors, donc : quid de ce trio ? Eh bien oui, let me introduce to you (again) le « DDB Express » : Dercourt, Do et Barcelo, locomotives du Cadet. Le premier, jeune Amiénois de 13 ans (14 dans un mois), champion Minime en titre (et à nouveau leader provisoire de ce même championnat, après cinq épreuves sur neuf là aussi), pilote une Yamaha, quand les deux autres roulent KTM. Le second, l’autre D, c’est Thomas Do, le plus jeune des trois, 13 ans depuis janvier, Sudiste et plus précisément Pernois. Quant à B, notre troisième mousquetaire, qui porte le même prénom que Dercourt, il a 14 ans depuis le 4 avril et nous vient de Frontignan, dans l’Hérault, il s’agit de Nicolas Barcelo. Ce dernier ne compte certes qu’une seule victoire de manche, à Chaulnes d’ailleurs (3/3/1), mais s’avère d’une régularité redoutable, qualité qui lui permet de rester collé au leader : ne pointe-t-il pas à neuf minuscules points de Dercourt ? Sept podiums mais aucune victoire, Do en revanche se montre sensiblement moins constant, signant dans la Somme un second loupé (-/9/3) après celui de Château-du-Loir (-/15/-), ce qui lui vaut de lâcher légèrement prise, par rapport à ses deux collègues, pointant aujourd’hui à 38 unités de Barcelo et 47 de Dercourt… Qui lui ne cesse de progresser depuis le lancement de ce Cadet : peu à son aise lors de l’ouverture, il s’est permis de chiper une coupe à l’épouvantail BVD dès la deuxième étape, puis s’est calé en haut de la hiérarchie, trustant les gros points comme un… champion. D’abord dominé par un Charpentier irrésistible avant de céder (à cause d’un départ raté) à un Barcelo déchaîné en fin de journée, le Picard a tout de même réalisé la meilleure opération du jour à Chaulnes (2/2/2), un tout petit point devant l’autre Nico. Autrement dit, on le « sent » bien, le garçon, même si rien, mais alors rien du tout n’est perdu pour ses rivaux à l’heure qu’il est : reste trois fois trois manches à disputer, quelque 225 points à distribuer alors, de grâce, attention à la précipitation !

Et derrière le trio de choc, si l’on a déjà évoqué le cas de Charpentier, un mot pour finir de l’excellent Dan Houzet (5/4/5) qui grâce à sa perf’ du jour a débordé messieurs Henri Giraud (4/13/6) et Germain Jamet (-/8/4), en cinquième position au provisoire. Next stop le 13 juin à Argent-sur-Sauldre, dans le Cher.

Tu parles, Charles !
Si ce n’est lui, c’est donc son frère, ne dit-on pas ? Leader du NMX2 après les trois premières escales (celle de Bitche ayant été annulée), Alexandre Lefrançois (Honda) arrivait à Brou dans le costume du commandeur (celui qui est aux commandes, je veux dire, vous m’aviez compris) et il aurait fort bien pu perdre ce leadership, la faute à un abandon dès la première course sur casse d’une fixation de guidon brisée lors d’un atterrissage un peu, hum, court… Oui, il « aurait pu » et, si le conditionnel s’impose en effet, c’est que d’une part il s’est plutôt bien rattrapé ensuite (-/3/3), mais aussi et surtout que ses adversaires les plus dangereux n’ont pas su en profiter, vraiment pas ! En premier lieu, les victoires de manches ont été accaparées par un complice, en l’occurrence son frère Charles, revenu à ses amours d’antan (vice-champion sortant dans la catégorie), histoire de préparer tranquille le GP de France à Saint-Jean. On sait que le plus jeune des Lefrançois a choisi, tout en terminant ses études, de jouer la carte du MX à donf’ cette saison : le Breton a beau sortir de sa Ligue via le National, contrairement aux tops de l’Elite tous passés par la filière MiniVert-Cadet-Junior, le talent est là et Charles, soigneusement coaché par Bruno Losito, a les moyens de briller au plus haut niveau hexagonal, comme le prouve chacune de ses sorties chez les Inters. Seulement, pour quelqu’un comme lui, la marche jusqu’au Mondial paraît tellement haute, question de vitesse bien entendu mais aussi et surtout de moyens et de disponibilité : s’il a obtenu un sésame pour Saint-Jean, Charles souffre d’un sérieux manque de compétition, lui qui n’a participé à ce jour qu’aux quatre meetings Elite organisés depuis le début de l’année. D’où cette « sortie » en National à Brou, à quinze jours du jour J. Fort logiquement le pilote NGS-Honda n’a pas fait de détail, emplâtrant le meilleur chrono aux essais, les trois manches et le record du tour, « façon Pichon » dirons-nous. Dans ces conditions, Alex n’a pu suivre et il est même allé au tas, on l’a dit mais, à part cet incident, tout s’est plutôt bien goupillé pour le leader du championnat. C’est Charly Ribet (Yamaha), pilier du NMX1, qui est venu prendre les gros points de la seconde place du jour (3/2/9), devant un Kevin Chatelain (6/4/5) qu’on ne connaissait pas si constant, Yannick Buffard (9/6/2) et Mickaël Castets (2/9/8). Avez-vous remarqué que tous ces garçons (sauf Chatelain) ont scoré une manche plus faiblarde ? Eh bien d’autres animateurs de ce championnat et non des moindres ont fait plus fort encore, dans le genre : Mickaël Nicolas (4/11/6), Andy Bonnamour (5/7/14) ou Ludovic Macler (7/5/18). Du coup, Lefrançois en profite : non seulement il a limité les pertes, mais il a même accru ses gains, avec désormais 20 points d’avance sur le second, Macler, lui-même 3 unités devant Nicolas, 6 devant Castets, 14 devant Bonnamour, 16 devant Lévy Batista et 40 devant le tandem Buffard-Maxime Jeanne (à 60 points du leader, donc). La suite ? Pas tout de suite : ce ne sera que le 25 juillet, à Ahun, dans la Creuse.

Livy, reine du suspense
L’an passé, elle s’était blessée et n’avait pu défendre ses chances, laissant « sa » couronne à Justine Charroux. Cette saison la numéro un française est en passe de retrouver son meilleur niveau, du genre de celui qui l’a portée vers le premier titre mondial Féminin de l’Histoire, voire mieux encore si c’est possible… On imagine que dans ces conditions, Livia Lancelot n’éprouve guère de difficultés à dominer le championnat de France, au sein duquel elle a coutume de coller deux secondes au tour minimum à tout ce qui bouge, voire plus d’une dizaine aux filles aux alentours de la dixième place… et pas loin d’une trentaine à celles qui ferment la marche ! C’est dire, d’une, les écarts entre les différentes composantes de la série, et ensuite la domination de la Francilienne, qui semble évoluer sur sa planète à elle. Eh bien, sachez qu’en fin de compte cela n’est pas suffisant : au soir du troisième round disputé à Chaulnes, au même programme que les Cadets, mademoiselle LL ne figure pas là où on l’attend, c’est à dire tout en haut de la feuille de résultats intitulée « Situation au Championnat de France » ! Déjà, dès la première épreuve, un abandon l’avait jetée dans une course à handicap, face à Elien De Winter : à elle de redresser la situation à coup de victoires, mais d’emblée ça ne pouvait le faire et, avec 50 points sur 75 possibles, Livia ne pointait qu’au cinquième rang au soir de Pernes. Carton plein à Fublaines (1/1/1), elle redressait la barre et revenait alors au niveau de la Belge ou presque (125 points à 131). Voyez les efforts à fournir, pour compenser un DNF ! Mais à Chaulnes, une fois encore, le sort s’en est mêlé : un silencieux d’échappement épris de liberté en troisième manche lui a coûté un nouvel abandon (1/1/- = 50 points « seulement ») et, avec un total de 175, l’HDI girl ne parvient toujours pas, malgré sa flagrante supériorité en piste, à prendre le commandement des opérations. Cela dit, dans son malheur, Livia s’en est plutôt bien tirée dans la mesure où sa plus féroce rivale, De Winter, connaissait elle aussi un souci lors de l’ultime course du jour et de même claquait zéro (2/2/-). Ce qui nous donne la situation suivante : Manon Giroix (3/3/1) mène la danse avec un total de 180, devant Lancelot et De Winter ex-aequo à 175 ! Et retrouver Manon en tête, vu les circonstances de course, cela n’a rien d’un scandale, tant à coup sûr la jeune Charentaise est aujourd’hui la plus vite derrière les deux « avions de chasse » qui (c’est paradoxal, d’accord mais il en est ainsi) la poursuivent sur leurs KTM. C’est même très sympa d’être témoin d’une telle bagarre ! Alors peut-être n’est-ce pas tout à fait voulu, mais on peut dire que Livia a le don de ménager le suspense… Et l’attente jusqu’au prochain épisode ne sera pas trop insoutenable, celui-ci ayant lieu dès dimanche prochain, le 30 à Epinal, dans les Vosges.

Big Bigand
Les Sides qui décidément ne chôment pas ces derniers temps se retrouvaient pour une nouvelle confrontation à Labarthe, près de Montauban. Les frères Bigand, en pleine bourre, ont remporté un nouveau succès et consolidé leur leadership, même s’ils n’ont pas complètement écrasé l’épreuve (1/1/2). Belle baston en tous cas entre les meilleurs équipages tricolores, en l’absence du champion du monde Joris Hendrickx : Giraud-Musset n’ont rien lâché, remportant la dernière manche (4/5/1), Martin-Bégaud ont confirmé leur comeback (3/4/4), les Poirier ont assuré (2/6/7) et, s’ils ont connu une manche sans, Ains-Chéreau (-/2/3) et Boileau-Fessard (10/3/-) ont pesé sur la course. Là non plus, pas de répit : prochain arrêt à Saint-Brieuc (22) dès dimanche !

Vétérans : Rappel
Retour sur le championnat Vétérans : c’était il y a une semaine à Bogny-sur-Meuse, mais on n’avait pu récupérer les résultats à temps… Ben ouais, les anciens, même pour envoyer un mail, ils ont un peu de mal ! (NdR : Si je plaisante, c’est que déjà, appartenant moi-même à la catégorie Or, je peux me le permettre. Ensuite, à moto, faut voir comment ils envoient la sauce, nos flying Vets ! Respect. Et fin de parenthèse). En catégorie Argent (+ de 40 ans), Régis Simon a une fois de plus survolé la concurrence (1/1), devançant Serge Vandermissen (3/2) et Hervé Renard (2/5). Côté Or (+ de 50), c’était nettement plus serré entre Fredéric Péchaire (3/1), Claude Lebrun (1/3) et Didier Dorde (2/2), ex-aequo aux points ! Au championnat, Dorde mène le bal devant Paul Barbara et Richard Romano à portée de fusil. Suite le 6 juin à Bonaguil (47), qu’on se le dise !


PLUS ! PLUS ! PLUS !
‘Tites Nouvelles des Français

Trophée Tim : un superbe succès ! Le championnat de Ligue des Flandres faisant escale à Cassel, fief de la tribu Potisek, quelle plus belle opportunité de rendre hommage à Tim, décédé le 10 novembre dernier ? Accueillant sur leurs terres, au flanc du majestueux Mont Cassel, à quelques pas du petit cimetière où repose le double vainqueur des Touquet 2006/2009, un programme complet spécial Nordistes, du MiniVert aux Vétérans, papa Rudy, maman Marie-Annick, frangin Serguei et leur équipe, au lieu de simplement dédier la journée au champion disparu, sont allés plus loin en lançant ce Trophée Timotei Potisek. Succès total : journée merveilleuse, météo de dingue, festival de motocross old-school (de par le cadre, le côté dimanche à la campagne, en famille et entre amis) et moderne à la fois, démonstration de classe de Mickaël Pichon (comme d’hab’) et de tous les autres grands noms du MX ayant répondu à l’appel, les Thierry Béthys, Pascal Leuret, Arnaud Demeester, Thomas Allier, l’Argentin Damian Villar, Romain Maurez, Alexandre Morel & co, venus « pimenter » le plateau Open de la Ligue, tous ceux qui étaient à Cassel lundi, et ils étaient nombreux, sur ou au bord de la piste, se sont régalés comme rarement. En tous cas, une chose est sûre : si l’on a vécu un aussi beau moment, c’est que Tim était là lui aussi.

Les Français à Glen Helen. Apparemment, si le GP US à Glen Helen ne fait pas le plein du côté des pilotes locaux, la plupart des teams officiels américains préférant s’abstenir, les Euros quant à eux n’ont pas tous les moyens de s’offrir ce petit imprévu sur la côte Ouest et, en ce qui concerne nos Frenchies, tous ne sont donc pas du voyage. Depuis le début de saison, on recense une bonne quinzaine de Tricolores par Grand Prix, répartis de façon assez équilibrée sur les deux catégories, nettement plus que l’an passé en tous cas. S’ils sont huit d’habitude en MX1, ils ne seront que cinq à Glen Helen : Seb’Pourcel, Xavier Boog, Nico Aubin, Toto Boissière et Cédric Soubeyras. Manquent Greg Aranda, blessé et Mathias Bellino, faute de budget, tandis que Morgan Jacquelin, qui n’était pas prévu, anyway, est lui aussi out. Rayon 250, Marvin Musquin, Steven Frossard, Gautier Paulin sont évidemment du voyage, tout comme Valentin Teillet et Loïc Larrieu, tandis que Christophe Charlier, convalescent, Khounsith Vongsana, Axel Alletru et Hugo Dagod regarderont la télé…

Goût bulgare. Dimanche dernier, pas de GP MX1 & 2, certes, mais GP tout de même, MX3/EMX2 en Bulgarie, à Troyan, à l’est de Sofia. Victoire d’Alex Salvini (HVA, 1/2) devant Carlos Camapno (Yamaha, 4/1) et le Slovène Mateusz Irt (HVA, 3/2), Milko Potisek prenant quant à lui une remarquable quatrième place (3/5). Du coup, sur la (longue) route du retour lundi, Milko n’a pu être à Cassel parmi les siens, dommage. A noter tout de même, une fois de plus, la faiblesse du plateau : onze non-Bulgares au départ seulement (sur un total de vingt-quatre pilotes), c’est mieux qu’en Argentine (ils étaient six !) mais quand même… Le glas du MX3 ? Une chose est sûre, la FIM se doit d’agir parce qu’à ce train-là on fonce dans le mur… du ridicule. D’autant que ce n’est pas le championnat d’Europe qui allait rattraper le coup, avec ses… dix-huit garçons derrière la grille. Quand on pense qu’il y a juste trois ou quatre ans, il fallait mettre sur pied des manches qualificatives le samedi parce qu’il y avait près d’une centaine d’engagés… OK, c’est loin, la Bulgarie, mais quand même ! Quant à la « crise », elle a bon dos, la crise… Heureusement, histoire de nous consoler, les petits Frenchies étaient en force, venus à quatre : Steven Lenoir et Robin Kappel, très assidus, plus David Adam et Loïc Lépine. Seulement le nombre ne fait pas tout et, si Lenoir (Suzuki-Vmac) a enlevé la seconde manche (15/1), globalement les résultats n’ont guère concrétisé les espérances. Adam a assuré deux accessits (6/7), Lépine a signé une belle seconde course (11/4), quant à Kappel (17/18), ce n’était pas son jour… Au classement provisoire, après trois épreuves sur douze, Lenoir pointe au troisième rang (avec 85 points) derrière les deux Husky de Jernej Irt (125 points) et Andrea Cervellin (104). Reste de quoi se refaire la cerise, comme on dit… Dès ce dimanche en Grèce ? Nos quatre boys y seront !

Des nouvelles de Moussé. Suite à ses aventures argentines, qui lui avaient redonné un peu de baume au cœur, Jean-Claude Moussé assurait qu’il avait à nouveau très envie de rouler et qu’ainsi on le retrouverait en piste bien avant l’automne et la saison du sable. Promesse tenue, puisqu’il a effectué son retour en Ligue des Flandres le mois dernier et… s’y est cassé un pied ! Ce qui explique sa présence en tant que spectateur uniquement lundi à Cassel, presque réparé et d’autant plus affamé de moto… Alors, dès qu’il aura le feu vert de la science, gaz !

RESULTATS en bref

CADET
Chaulnes
1ère manche
1. Anthony Charpentier (Kawasaki) ; 2. Nicolas Dercourt (Yamaha) ; 3. Nicolas Barcelo (KTM) ; 4. Henri Giraud (Yamaha) ; 5. Dan Houzet (KTM) ; 6. Mathis Robin (Yamaha) ; 7. Yannis Bleuze (Yamaha) ; 8. Daymond Martens (B-KTM) ; 9. Alexis Verhaeghe (Kawasaki) ; 10. Romain Martel (KTM)…

2ème manche
1. Charpentier ; 2. Dercourt ; 3. Barcelo ; 4. Houzet ; 5. Joachim Falden (DK-Yamaha) ; 6. Axel Dréau (Suzuki) ; 7. Théo Ramos (KTM) ; 8. Germain Jamet (Yamaha) ; 9. Thomas Do (KTM) ; 10. Martel…

3ème manche
1. Barcelo ; 2. Dercourt ; 3. Do ; 4. Jamet ; 5. Houzet ; 6. Giraud ; 7. Dréau ; 8. Verhaeghe ; 9. Marcel ; 10. Martel…

Provisoire après cinq épreuves
1. 1. Dercourt 281 pts ; 2. Barcelo 272 ; 3. Do 234 ; 4. Charpentier 220 ; 5. Houzet 201 ; 6. Giraud 199 ; 7. Jamet 198 ; 8. Martel 162 ; 9. Robin 150 ; 10. Falden 133…

NATIONAL MX2
Brou
1ère manche
1. Charles Lefrançois (Honda) ; 2. Mickaël Castets (Yamaha) ; 3. Charly Ribet (Yamaha) ; 4. Mickaël Nicolas (Yamaha) ; 5. Andy Bonnamour (Yamaha) ; 6. Kevin Chatelain (Suzuki) ; 7. Ludovic Macler (Kawasaki) ; 8. Maxime Jeanne (Kawasaki) ; 9. Yannick Buffard (Honda) ; 10. Lévy Batista (KTM)…

2ème manche
1. C. Lefrançois ; 2. Ribet ; 3. Alexandre Lefrançois (Honda) ; 4. K. Chatelain ; 5. Macler ; 6. Buffard ; 7. Bonnamour ; 8. Batista ; 9. Castets ; 10. Jeanne…

3ème manche
1. C. Lefrançois ; 2. Buffard ; 3. A. Lefrançois ; 4. Quentin Briclot (KTM) ; 5. K. Chatelain ; 6. Nicolas ; 7. Batista ; 8. Castets ; 9. Ribet ; 10. Jeanne…

Provisoire après quatre épreuves
1. A. Lefrançois 205 pts ; 2. Macler 185 ; 3. Nicolas 182 ; 4. Castets 179 ; 5. Bonnamour 171 ; 6. Batista 169 ; 7. Buffard 145 ; 8. Jeanne 145 ; 9. K. Chatelain 137 ; 10. David Allochis 99…

FEMININES
Chaulnes
1ère manche
1. Livia Lancelot (KTM) ; 2. Elien De Winter (B-KTM) ; 3. Manon Giroix (Yamaha) ; 4. Justine Charroux (Yamaha) ; 5. Annabelle Simonet (Kawasaki) ; 6. Mégane Pernet (Yamaha) ; 7. Eldie Novi (Kawasaki) ; 8. Lucie Jussiaume (Kawasaki) ; 9. Alexandra Adgie (Yamaha) ; 10. Mélanie Pérez (Kawasaki)…

2ème manche
1. Lancelot ; 2. De Winter ; 3. Giroix ; 4. Simonet ; 5. Charroux ; 6. Jussiaume ; 7. Novi ; 8. Pernet ; 9. Adgie ; 10. Laura Boog (Yamaha)…

3ème manche
1. Giroix ; 2. Simonet ; 3. Charroux ; 4. Adgie ; 5. Jussiaume ; 6. Boog ; 7. Elia Roura (KTM) ; 8. Novi ; 9. Julie Pieto (Yamaha) ; 10. Pernet…

Provisoire après trois épreuves
1. Giroix 180 pts ; 2. Lancelot 175 ; 3. De Winter 175 ; 4. Charroux 168 ; 5. Simonet 125 ; 6. Adgie 121 ; 7. Jussiaume 105 ; 8. Boog 99 ; 9. Novi 97 ; 10. Pernet 88…

SIDE-CAR INTER
Labarthe
Provisoire après quatre épreuves
1. Baptiste & Julien Bigand 282 pts ; 2. Giraud-Musset 237 ; 3. Ains-Chéreau 180 ; 4. Martin-Desplaces 163 ; 5. Boileau-Fessard 151 ; 6. Mickaël & Bertrand Poirier 148 ; 7. Martin-Bégaud 138 ; 8. Hendrickx-Liepins 135 ; 9. Gommeren-Cailleau 128 ; 10. Bernard-Charlot 117…

VETERANS
Bogny-sur-Meuse
Provisoire Argent après trois épreuves
1. Régis Simon (Honda) 264 pts ; 2. Serge Vandermissen (Yamaha) 258 ; 3. Laurent Viala (Honda) 246 ; 4. Thierry Bergé (TM) 228 ; 5. Hervé Renard (Honda) 221 ; 6. Philippe Bartoll (Yamaha) 208 ; 7. Philippe Roulliay (Yamaha) 194 ; 8. Daniel Coutellier (Yamaha) 193 ; 9. R Kadri (Honda) 171 ; 10. Franck Ledoux (Honda) 161…

Provisoire Or après trois épreuves
1. Didier Dorde (Suzuki) 258 pts ; 2. Paul Barbara (Kawasaki) 248 ; 3. Richard Romano (Kawasaki) 224 ; 4. Jean-Marc Lucas (Honda) 216 ; 5. Patrick Forray (Honda) 213 ; 6. Fredéric Péchaire (Yamaha) 208 ; 7. Jean-Paul Buisson (Honda) 204 ; 8. Christian Egger (Yamaha) 194 ; 9. Hervé Mielly (KTM) 179 ; 10. Gérald Deregard (Suzuki) 177…

Par Eric Breton – Photo d’archive (C) Mx2k.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password