MX2F, pour MX de France : la chronique 100% bleu-blanc-rouge sur mx2k !

jordi-tixier-140510

Chaque semaine, des nouvelles fraîches et une analyse du week-end sur la scène française. Autrement dit, le point sur les championnats de France, toutes catégories, après chaque dimanche de courses…

Si tous les fans de motocross avaient fort logiquement les yeux braqués sur le Portugal et le quatrième match de la tournée mondiale MX1 & 2, se délectant des prouesses de messieurs Musquin et Boog, notamment (sans oublier le succès de mademoiselle Lancelot le samedi), voire sur la finale du SX US où Cri Pourcel (pas dans un grand jour, a-t-il reconnu) n’a pu rééditer son exploit de l’an dernier consistant à écraser la catégorie Lites sans distinction de longitude, certains n’en bataillaient pas moins à l’intérieur de nos frontières ce week-end, dans les Ligues de Bourgogne (Junior à Saint-Eloi), d’Auvergne (National MX2 à Yssingeaux) ou d’Alsace (MiniVert à Rixheim) pour ce qui est des des championnats de France…
Nota : Le NMX1 était lui aussi programmé ce dimanche, mais le MC Bruguières (Haute-Garonne) a dû déclarer forfait, son circuit étant totalement inondé par des pluies ravageuses. Heureusement les pilotes avaient pu être prévenus à temps, avant d’entreprendre le déplacement. On parle d’un report au 11 juillet, mais il y a problème de concurrence de date avec l’Elite à Iffendic et rien n’est encore décidé…

Mission accomplie aux 5/8 !
Eh non, Jordi Tixier ne lâche (et ne lâchera) pas l’affaire ! Cinquième levée du Junior à Saint-Eloi, près de Nevers et, comme lors des quatre étapes précédentes, trois impeccables victoires de manches : à cette heure JT réalise le score parfait, totalisant quinze victoires sur quinze possibles. On le pressentait dès le début du championnat, à voir d’emblée l’outrageuse domination du Francilien : eh bien oui, le pilote JM Racing file vers le grand chelem. S’il reste encore trois épreuves à négocier, soit neuf courses, jusque début septembre, rien n’est fait mais, déjà, l’histoire paraît mieux que bien engagée. Cela dit, qu’on ne s’y trompe surtout pas, pareil exploit reste définitivement exceptionnel, si l’on réfléchit deux minutes au caractère tellement aléatoire du MX. Et d’ailleurs les exemples ne sont guère légion, dans les catégories de jeunes en particulier… Alors, chapeau Jordi : tous avec toi on y croit, ça va le faire et c’est beau !

Bon, vu comme la KTM n°911 domine les débats, on aurait tendance à en oublier le reste du plateau, mais un mot tout de même d’Arnaud Aubin, enfin à « sa » place (3/2/2), tandis que c’est Sulivan Jaulin, cette fois (2/3/6), qui a commis un léger impair. Comme d’hab’ (on commence à piger le coup), Simon Mallet a collé aux basques du trio majeur, profitant du moindre écart de l’un des trois leaders pour s’offrir un podium (4/4/3). Au classement provisoire, il a ainsi creusé un bel écart par rapport au peloton. Car derrière, contrairement au Pernois, les « accessiteux » ne se sont pas toujours montrés des plus constants, ainsi Benoît Paturel (-/14/4), Yannick Ginesta (-/7/7) ou Camille Chapelière (8/17/-), qui du coup voient revenir sur eux deux garçons en pleine bourre à Saint-Eloi, Alexis Gaudrée (7/5/5) et Jordan Lacan (5/6/9).

Alors qu’un calendrier quelque peu alambiqué (afin de ménager les organismes, sans doute) va offrir une très longue pause au gros de la troupe des Juniors (jusqu’au… 25 juillet !), les top-guns quant à eux n’auront pas l’occasion de se relâcher, vu leur implication dans la nouvelle catégorie EMX 125. Les Tixier, Aubin, Jaulin, Ferrandis, Lacan, Paturel et d’autres (on pense à Fura, Lafont, Chauveau…) rejoindront les circuits de Grand Prix dès ce week-end en Espagne, puis ils enchaîneront avec la France (Saint-Jean-d’Angély : une raison supplémentaire de faire le déplacement !), l’Allemagne et la Suède. Autrement dit, l’heure est venue de la version internationale du Tixier show !

Ladrat en vedette américaine
Quatrième arrêt du NMX2, Yssingeaux : on ne se prive pas de signaler qu’il s’agit là de l’un des plus beaux terrains du pays, tout simplement, dans un cadre magnifique, une piste très bien préparée qui, malgré une averse lors de la première manche, est restée nickel toute la journée. C’est un invité de dernière minute, l’Ardéchois Kevin Ladrat (1/1/4), qui en a profité au maximum pour se mettre en évidence en Auvergne, et avec la manière s’il vous plaît. Mais (à moins qu’il ne change d’avis, au vu du résultat du week-end…) le pilote Honda n’exécutait là qu’un « one shot « , il n’a pas l’intention de se consacrer au championnat de France. Pas d’inquiétude donc pour les habituels protagonistes du National 2 (qui pouvaient légitimement se poser des questions), Ladrat ne faisait en quelque sorte que « passer par là »… Leader au provisoire en arrivant à Yssingeaux, Ludovic Macler n’a pas spécialement brillé (3/13/9), il a laissé échapper de gros points et cédé sa plaque rouge virtuelle à celui qui occupait la position de dauphin après les deux premières épreuves, Alexandre Lefrançois. Le Breton, mis au régime « Elite » au sein du team NGS aux côtés de son frère Charles depuis l’intersaison, a progressé de manière significative ces dernières semaines. Bien que victime d’une chute en première manche (10/2/1), il a réalisé le meilleur score des « habitués », juste devant les deux Mickaël, le Meusien Nicolas (9/3/2) et le Palois Castets (2/10/3) qui, s’ils ont globalement fait preuve d’une réelle constance, n’ont toutefois pas réussi eux non plus à éviter un petit loupé dans l’une des trois courses. Juste un poil de concentration supplémentaire, please, messieurs ! A peine moins rapide mais super régulier, Andy Bonnamour (7/7/6) a confirmé qu’il fallait compter avec lui, tout comme Lévy Batista, pourtant moins en vue qu’à Saint-Mihiel (11/5/-). Lefrançois treize points devant Macler, puis déboulent Nicolas, Bonnamour, Castets et Batista en formation serrée (ces quatre-là se tenant en huit points !) une douzaine d’unités derrière, telle est pour le moment la radioscopie du NMX2. Analyse/check-up/bilan, vite fait ? Eh bien c’est chaud, c’est jeune (Nicolas, 26 ans, fait figure d’ancêtre, voyez le genre) et ça dépote : rendez-vous pour confirmation à Brou (encore une belle piste) le 24 !

DDB trio magique
Direction plein Est pour le MiniVert à Rixheim et décidément, le trio Dercourt, Do et Barcelo (DDB… CQFD), qui par ailleurs domine le championnat Cadet, ne cesse de confirmer son emprise sur le Minime, quoi de plus logique ? Les deux Nicolas et le petit Thomas ont caracolé toute la journée aux avant-postes, dans les manches puis en finale, une course remportée une fois encore par le Picard Dercourt, qui petit à petit grappille des points précieux. Il est en train de se bâtir un rempart de protection de plus en plus solide par rapport à ses deux compagnons de podium, les deux Sudistes qui sont aussi, bien entendu, ses rivaux les plus sérieux, possédant désormais plus d’une vingtaine de points d’avance sur Do (22 exactement) et 35 sur Barcelo. Derrière le DDB express, les noms de Dan Houzet, Alexis Verhaeghe, Julien Lebeau, David Herbreteau, Bastien Inghilleri, Florent Chevallier, David Marcel ou Etienne Guichardot sont régulièrement les plus couramment cités : en Alsace, c’est Verhaeghe qu’on a vu le plus en verve en finale, devant Guichardot et Inghilleri. Lebeau, qui s’est loupé dans le « main event », conserve cependant la quatrième place au classement provisoire. Les boys (& girls !) du MiniVert ont maintenant rendez-vous en Bretagne à la fin du mois (Vieux-Vy-sur-Couesnon le 30) pour la suite de leurs passionnantes aventures…

PLUS ! PLUS ! PLUS !
‘Tites Nouvelles des Français

– Morgan des Grands Prix. Morgan Jacquelin en Grands Prix MX1, c’est une belle aventure, l’opportunité s’étant présentée au jeune Centriste de remplacer au pied levé Loïc Léonce, blessé, au sein du team tchèque Suzuki-Delta lors des cinq premiers GP de la saison. Un apprentissage difficile, tant la marche est abrupte par rapport aux championnats de France, mais Morgan profite à fond de l’expérience, il s’éclate à rouler avec les meilleurs mondiaux, termine ses courses très courageusement et, surtout, ne cesse de progresser (deux places de 24ème en seconde manche, à Valkenswaard puis à Agueda). Sympa.

– Un podium qui fait du bien. Livia Lancelot se replace, après un Grand Prix de Bulgarie un peu délicat, dans la course au titre : ayant remporté la première manche au Portugal, un succès qui lui a fait un bien fou, elle est montée sur la seconde marche du podium du GP derrière la championne en titre Steffie Laier, sa grande rivale. Peu à peu la Française revient à son meilleur niveau et c’est une excellente nouvelle !

– Viva Argentina ! Suite au GP MX3, qu’il avait plutôt bien négocié (5/4), à la plus grande satisfaction de Honda-Argentine, Milko Potisek s’est vu proposer de rester une semaine supplémentaire afin de participer à un meeting du championnat local à Mercedes, dans la région de Buenos Aires. Bon deal, puisque le Nordiste a survolé l’épreuve, s’imposant dans les deux manches devant Dario Arco (2/2, Yamaha) et Manu Urcera (3/3, Yamaha). Classieux ! J’ai comme l’impression qu’on va assister à la mise en place d’un véritable pont aérien entre Dunkerque et la Capitale Fédérale…

– Tous à Cassel ! En parlant de Potisek… Avis à la population crossiste de la moitié nord de la France (et aux autres, pourquoi pas ?) : tous à Cassel (59) le lundi de Pentecôte ! Dans le fief des Potisek se déroulera le 24 mai une épreuve du championnat de Ligue des Flandres à la saveur toute particulière, dans la mesure où ce sera l’occasion de rendre hommage à Tim. Dont les amis ont spontanément répondu présent, bien sûr : Pichon, Leuret, Béthys, Coulon, Allier, Paget, Prévot et plein d’autres (parmi lesquels l’Argentin Damian Villar, venu spécialement d’Amérique du Sud), ils seront tous au départ. Un championnat des Flandres vraiment « plus » ! Les Belges Ramon et Desalle avaient même prévu d’être de la partie, avant d’apprendre que le départ pour le GP des USA était avancé au lundi… Inutile de dire qu’il faudra impérativement être à Cassel le 24, alors n’hésitez pas à faire passer le mot autour de vous. Et venez tôt : une remise de gerbe aura lieu à 12 heures 30, le regretté Tim reposant à deux pas du circuit…

– Side-Cars. Dernière minute : championnat de France Inter, troisième round. Si vous voulez voir à l’œuvre les champions du monde, les frères Bigand en pleine bourre et toute la troupe du trois-roues circus, c’est demain jeudi de l’Ascension à Torcé-en-Vallée (72) !

RESULTATS en bref
JUNIOR
Saint-Eloi
1ère manche
1. Jordi Tixier (KTM) ; 2. Sulivan Jaulin (Yamaha) ; 3. Arnaud Aubin (Yamaha) ; 4. Simon Mallet (Yamaha) ; 5. Jordan Lacan (KTM) ; 6. Gaëtan Le Hir (Yamaha) ; 7. Alexis Gaudrée (Yamaha) ; 8. Camille Chapelière (Yamaha) ; 9. Jérémy Joineau (Yamaha) ; 10. Pierre Cohas (KTM)…

2ème manche
1. Tixier ; 2. Aubin ; 3. Jaulin ; 4. Mallet ; 5. Gaudrée ; 6. Lacan ; 7. Yannick Ginesta (KTM) ; 8. Le Hir ; 9. Aurélien Chiesa (Yamaha) ; 10. Steven Dhulst (Yamaha)…

3ème manche
1. Tixier ; 2. Aubin ; 3. Mallet ; 4. Benoît Paturel (Yamaha) ; 5. Gaudrée ; 6. Jaulin ; 7. Ginesta ; 8. Valentin Thace (Yamaha) ; 9. Lacan ; 10. Chiesa…

Provisoire après cinq épreuves
1. Tixier 375 pts ; 2. Jaulin 305 ; 3. Aubin 267 ; 4. Mallet 252 ; 5. Paturel 207 ; 6. Gaudrée 172 ; 7. Lacan 165 ; 8. Ginesta 163 ; 9. Chapelière 150 ; 10. Tanguy Egler 112… 51 classés

NATIONAL MX2
Yssingeaux
1ère manche
1. Kevin Ladrat (Honda) ; 2. Mickaël Castets (Yamaha) ; 3. Ludovic Macler (Kawasaki) ; 4. Bastien Thomas (Yamaha) ; 5. Yannick Buffard (Honda) ; 6. Kevin Llamas (HVA) ; 7. Andy Bonnamour (Yamaha) ; 8. Quentin Briclot (KTM) ; 9. Mickaël Nicolas (Yamaha) ; 10. Alexandre Lefrançois (Honda)…

2ème manche
1. Ladrat ; 2. A. Lefrançois ; 3. Nicolas ; 4. Kevin Chatelain (Suzuki) ; 5. Lévy Batista (KTM) ; 6. Briclot ; 7. Bonnamour ; 8. Maxime Jeanne (Kawasaki) ; 9. Kevin Llamas (HVA) ; 10. Castets…

3ème manche
1. A. Lefrançois ; 2. Nicolas ; 3. Castets ; 4. Ladrat ; 5. David Allochis (Yamaha) ; 6. Bonnamour ; 7. Buffard ; 8. Briclot ; 9. Macler ; 10. Jeanne…

Provisoire après trois épreuves
1. 1. A. Lefrançois 165 pts ; 2. Macler 152 ; 3. Nicolas 139 ; 4. Bonnamour 134 ; 5. Castets 132 ; 6. Batista 131 ; 7. Jeanne 110 ; 8. Buffard 96 ; 9. K. Chatelain 88 ; 10. Maxime Delahaut 81… 39 classés

MINIVERT
Rixheim
Championnat de France Minime
1ère manche Groupe A
1. Nicolas Dercourt (Yamaha) ; 2. Nicolas Barcelo (KTM) ; 3. Dan Houzet (KTM) ; 4. Bastien Inghilleri (Yamaha) ; 5. Etienne Guichardot (Suzuki) ; 6. David Marcel (Kawasaki) ; 7. Alexis Verhaeghe (Kawasaki) ; 8. Bas Vaessen (KTM) ; 9. Nicolas Cousin (Cobra) ; 10. Youn Deniaud (Yamaha)…

1ère manche Groupe B
1. Thomas Do (KTM) ; 2. Natanaël Bres (KTM) ; 3. Julien Lebeau (KTM) ; 4. Florent Chevallier (Kawasaki) ; 5. Adrien Malaval (KTM) ; 6. Quentin Delhaye De Maulde (Yamaha) ; 7. Alexis Desprey (Yamaha) ; 8. Loan Blache (Yamaha) ; 9. Jérémy Gritti (Yamaha) ; 10. David Herbreteau (KTM)…

2ème manche Groupe A
1. Dercourt ; 2. Houzet ; 3. Verhaeghe ; 4. Inghilleri ; 5. Marcel ; 6. Guichardot ; 7. Barcelo ; 8. Cousin ; 9. Vaessen ; 10. Antoni Castellano (Suzuki)…

2ème manche Groupe B
1. Do ; 2. Lebeau ; 3. Herbreteau ; 4. Chevallier ; 5. Bres ; 6. Jérémy Abadie (Suzuki) ; 7. Jean-Pierre Mannucci (Yamaha) ; 8. Desprey ; 9. Delhaye De Maulde ; 10. Blache…

Finale
1. Dercourt ; 2. Barcelo ; 3. Do ; 4. Verhaeghe ; 5. Guichardot ; 6. Inghilleri ; 7. Houzet ; 8. Chevallier ; 9. Cousin ; 10. Marcel ; 11. Herbreteau ; 12. Vaessen ; 13. Abadie ; 14. Malaval ; 15. Gritti ; 16. Aaron Benteo (Yamaha) ; 17. Mannucci ; 18. Castellano ; 19. Max Vial (KTM) ; 20. Delhaye De Maulde…

Provisoire après quatre épreuves
1. Dercourt 269 pts ; 2. Do 247 ; 3. Barcelo 234 ; 4. Lebeau 205 ; 5. Inghilleri 198 ; 6. Verhaeghe 184 ; 7. Herbreteau 184 ; 8. Chevallier 162 ; 9. Marcel 150 ; 10. Guichardot 148… 76 classés

Par Eric "Bigritt" Breton – Photo Fabien Moriset / MxLites

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password