Enduropale : Yves Deudon remporte son premier succès au Touquet

yves-deudon-070210

Après une fin de course à rebondissements, Yves Deudon remporte son premier succès au Touquet devant Mickael Pichon et Adrien Van Beveren.

Quatre fois sur le podium mais jamais sur la plus haute marche, Yves Deudon s’est enfin imposé à l’Enduropale du Touquet. Leader de la course seulement dans les dix dernières minutes de course, l’officiel Kawasaki s’impose devant Mickael Pichon et Adrien Van Beveren.

Toujours en course pour la victoire jusqu’à la fin, Pichon aura été contraint de changer de silencieux d’échappement lors de son dernier ravitaillement et perd probablement la victoire à cet instant.

A la troisième place, on retrouve le jeune Adrien Van Beveren qui aura su déjouer les pièges du Touquet malgré son jeune âge.

Jean-Claude Moussé est le grand perdant de cette édition. Le plus rapide en début de course, JCM va revenir et passer Mickael Pichon. Durant toute la course, il jouera au chat et à la souris avec Mickael, mais toujours en gardant l’option sur la victoire. Ce n’est qu’à dix minutes de l’arrivée que l’embrayage de sa Yamaha va rendre l’âme. La poisse continue de suivre JCM, qui méritait vraiment un troisième succès cette année.

19:00:00 Update : Yves Deudon pénalisé !
Suite à un contrôle sonomètre, Yves Deudon a été pénalisé de 15 minutes. La victoire revient à Mickael Pichon
Lire les détails ici : https://www.mx2k.com/actualite-motocross/2493/enduropale-update-yves-deudon-penalise-mickael-pichon-declare-vainqueur.html

Le film de la course minute par minute

Le fameux holeshot du Touquet est réalisé par Adrien Van Beveren sur sa Yamaha 450. Avant la fin du premier tour, Mickael Pichon est passe en tête. Au premier pointage, Mickael Pichon est leader suivi d’Adrien Van Beveren et Yves Deudon.

A la demi-heure de course, Mickael Pichon roule toujours en tête mais le pilote Honda voit Jean-Claude Moussé, Damien Prevot et Yves Deudon revenir sur l’homme de tête. A ce stade de la course, Rocket ne possède que dix secondes d’avance sur ses poursuivants. Adrien Van Beveren est cinquième suivi de Gautier Leclabart et Milko Potisek.

Dix minutes plus tard, Jean-Claude Moussé est revenu dans la roue de Mickael Pichon. Sur la plage, les deux hommes sont la tête dans le guidon et c’est finalement JCM qui prend l’avantage sur Rocket et qui prend la tête. Damien Prevot est toujours troisième à une dizaine de secondes des deux leaders.

Le premier ravitaillement arrive après 45 minutes de course. Jean-Claude Moussé et Mickael Pichon rentrent ensemble dans le paddock. JCM sera le plus rapide à repartir et grappille du même coup quelques secondes précieuses. Mickael Pichon est toujours second suivi d’Yves Deudon.

A l’heure de course, Jean-Claude Moussé navigue seul en tête avec une dizaine de secondes d’avance sur Mickael Pichon et une quarante sur Yves Deudon.

Peu de temps après, Mickael Pichon va chuter mais réussir à relever sa moto et repartir rapidement. A une heure et quart de course, JCM possède cinquante secondes d’avance sur Mickael Pichon qui est lui-même dix secondes devant Yves Deudon.

A la mi-course, les positions de tête n’ont pas changé mais l’écart entre Jean-Claude Moussé et Mickael Pichon s’est réduit. En effet, le pilote Yamaha ne possède plus qu’une trentaine de seconde d’avance sur Mickael. Damien Prevot a profité du deuxième arrêt aux stands d’Yves Deudon pour prendre la troisième place.

Après une heure quarante de course, JCM repasse par les stands pour son deuxième ravitaillement. Ce qui n’est pas le cas pour Mickael Pichon qui a décidé de retarder son arrêt d’un tour et repasse ainsi en tête de la course.

Dix minutes plus tard, c’est au tour de Mickael Pichon de ravitailler, un tour après Moussé.

A une heure de la fin de course, Jean-Claude Moussé a profité de l’arrêt aux stands de Rocket et est de nouveau en tête. JCM possède onze secondes d’avance sur Yves Deudon et trente sur Mickael Pichon.

Yves Deudon passe une troisième fois dans les stands et laisse ainsi sa seconde place à Mickael Pichon.

A 45 minutes de la fin, Jean-Claude Moussé voit son avance fondre. En effet, Pichon continue d’attaquer fort et est désormais revenu à douze secondes du leader.

A deux heure vingt de course, c’est la fin pour Damien Prevot qui est contraint à l’abandon après que sa KTM ait rendu l’âme sur la plage. Damien était quatrième de la course.

A 35 minutes de l’arrivée, Jean-Claude Moussé rentre pour la troisième et dernière fois dans les stands pour ravitailler. Une fois encore, Mickael Pichon retarde son arrêt et passe en tête devant Yves Deudon.

A 20 minutes de la fin, Pichon s’arrête aux stands mais va perdre de très grosses secondes. Le silencieux de la CRF est abimé et les mécaniciens sont contraints de le changer. Rocket a perdu plus d’une minute dans l’opération.

Coup de théâtre à dix minutes de la fin ! Alors qu’il allait entamer son dernier tour, Jean-Claude Moussé est victime d’un problème d’embrayage et roule au ralenti. JCM, pour qui la victoire était presque acquise, perd ainsi toute chance de podium.

Les malheurs de Moussé font donc le bonheur d’Yves Deudon qui se retrouve pour la première fois en tête de la course, avec plus de quarante secondes d’avance sur Mickael Pichon.

Après plus de trois heures de course, Yves Deudon sur Kawasaki passe victorieux la ligne d’arrivée et s’offre son premier succès au Touquet après être monté par quatre fois sur le podium. Mickael Pichon termine second et Adrien Van Beveren sur Yamaha.

Photo © David Morin

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password