Les challengers prennent le pouvoir, Pascal Leuret premier vainqueur

podium-OPEN-050709

L’ouverture du SX Tour Championnat de France a connu samedi soir sur la piste du Cateau Cambresis dans le Nord, un super coup d’envoi sportif, rarement connu jusqu’alors. Cela vient récompenser le travail accompli par Arnaud Traisnel président du club organisateur Ride Motocross pour cette première. La richesse du plateau de spécialistes de cette discipline et son homogénéité se sont vérifiées immédiatement, le championnat n’a pas connu de tour de chauffe et a démarré en trombe.

Absent de la scène du supercross depuis 3 ans, pour se consacrer au mondial de motocross, Pascal Leuret – Honda, las de blessures et de contre performances, a souhaité changer de cap. Le triple champion de France revient au supercross pour retrouver ce plaisir et cette saveur qu’il avait perdu progressivement. Troisième temps chrono, hauteur d’excellents départs il remporte sa demi-finale et s’impose en finale après un superbe mano à mano avec Fabien Izoird. Une victoire et un moral regonflé à bloc, le pilote Honda réalise le carton plein et relance sa saison.

Autre revenant après un exil espagnol de quelques années, Fabien Izoird – Suzuki, vainqueur de l’UEM supercross Series 2008 a rapidement trouvé sa place aux avants postes. Encore hésitant aux essais, les courses l’ont rapidement remis en totale confiance. Le sudiste a fait le choix de ce championnat pour trouver une véritable opposition. Après avoir mené la finale, il s’incline à la seconde place mais a bel et bien trouvé ce qu’il était venu chercher, une position de choix sur l’échiquier sur ce championnat.

Le troisième homme, Davide Degli Esposti – Suzuki, avait assuré s’être préparé à fond et miser beaucoup sur le SX Tour qu’il avait remporté en 2003. Ce n’était pas un effet d’annonce, sa prestation a été à la hauteur. Rapide, constant, l’Italien a réalisé de bons départs. En finale il a toujours collé le duo de tête prêt à saisir la moindre ouverture de ses adversaires directs mais assurait finalement une place sur le podium qui lui donnait pleine satisfaction. Il venait en effet de vivre une véritable galère depuis l’Italie pour rejoindre l’épreuve in-extemis après la panne de son véhicule.

Au rang d’outsider, Mickaël Musquin retrouvait sa cylindrée préférée sur une 450 Kawasaki et créait la surprise en réalisant le 2ème temps chrono. Second en demi-finale il confirmait sa place aux premiers rangs. Parti en septième position en finale, il se retrouvait derrière Alexandre Rouis – Yamaha, les mauvais démons ressurgissaient… il buttait sur le marseillais de longs tours jusqu’à perdre de rythme et même des places. Le déclic et un second souffle le relançaient en fin de course dans un sprint final impressionnant. Il reprenait un à un ses adversaires et coiffait Cyrille Coulon dans le dernier virage pour une très méritée 4ème place.

C’est en effet à une inhabituelle cinquième position que s’affiche le nom de Cyrille Coulon – Suzuki. Le champion en titre a sans nul doute été le plus rapide aux chronos en affichant une vitesse impressionnante en dribblant la section des whoops. Contrôlant ses adversaires, il s’imposait en demi-finale. La machine a gagner se déréglait alors en finale. Enfermé en fond de peloton après le départ, le Picard ne parvenait pas à s’extraire dans le trafic aussi facilement qu’il le souhaitait. Il faisait face à un plateau de pilotes homogène au rythme très soutenu. Pendant ce temps le trio de tête creusait l’écart. A force de batailler, il rejoignait le top 5. Il passait en force pour s’octroyer la 4ème place qu’occupait un excellent Antoine Delsart – Honda. celui ci allant à la chute dans ce dépassement. A un tour de l’arrivée, Cyrille Coulon pensait limiter la casse mais ne voyait par surgir Mickaël Musquin dans le dernier virage et en était réduit à une cinquième place au goût amer. Il s’agit seulement d’une alerte dont le pilote Suzuki tirera la leçon. Sa tâche pour conserver le titre sera plus difficile en 2009 face à une plus forte concurrence qui a aussitôt profité de son écart dans cette finale. On ne l’y reprendra pas.

Chez les juniors en 125, Jérémy Chauveau – Yamaha confirmait les pronostics en sa faveur en réalisant le meilleur temps et en s’octroyant aisément la victoire. Il était le junior à se rapprocher le plus près dès portes de la finale en Open avec le désavantage certain de sa petite cylindrée face aux 450cc sur cette piste rapide.

A la seconde place on retrouvait Tanguy Eggler qui a gagné en vitesse depuis l’an passé précédant un nouveau venu en troisième position Sulivan Jaulin – Yamaha auteur du 2ème temps chrono et vraie surprise de cette ouverture de saison tout comme Théo Roptin – Yamaha, quatrième. Ce vivier de jeunes pilotes dont Nicolas Aubin – Yamaha 5ème, n’a pas encore tout livré et laisse entrevoir de belles empoignades avec l’arrivée de nouveaux venus lors de la prochaine épreuve.

Le prochain rendez-vous se tiendra à La Tremblade (17) le 14 août où l’on est garanti d’assister à des courses animées dans un championnat très prometteur et accentuées par l’enjeu de la qualification déterminante pour le supercross de Paris Bercy ainsi que les quatre autres épreuves Indoor en automne à Barcelone, Lyon, Genève et Grenoble.

Classement finale Open : 1 Pascal Leuret – Honda, 2 Fabien Izoird – Suzuki, 3 Davide Degli Esposti – Suzuki, 4 Michaël Musquin – Kawasaki Bud Racing, 5 Cyrille Coulon – Suzuki, 6 Alexandre Rouis – Yamaha, 7 Stéphan Demartis – Honda, 8 Adrien Lopes – Honda, 9 Josse Sallefranque – Honda, 10 Serge Guidetty – Yamaha, 11 Julien Mercadier – Honda, 12 Mike Valade – Suzuki, 13 Vincent Berthome – TM, 14 Cédric Mannevy – Suzuki.

Classement Junior Cup : 1 Jérémy Chauveau – Yamaha, 2 Tanguy Egler – Honda, 3 Sulivan Jaulin – Yamaha, 4 Théo Roptin – Yamaha, 5 Arnaud Aubin – Yamaha, 6 Maëlig Bron Fontanaz – Yamaha, 7 Josselin Pecout – Yamaha, 8 Guillaume Fegli – Yamaha, 9 Christophe Rui, 10 Morgan Laguerre – Yamaha, 11 Maxence Laguerre – Yamaha.

Info – photo copyright Orgacom

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password