Round 5

1ère demi 125 : Meilleur départ pour Eric Sorby, le Marseillais est maintenant un habitué des holeshots. Il est suivi par Pascal Leuret, Raphaël Beaudouin et Hervé Versace Stephan Demartis réalise quant à lui un départ moyen, il est en fin de paquet. Sorby est impérial et ne commet aucune erreur, comme à son habitude il creuse l’écart très rapidement. Derrière Leuret maintient un bon rythme et ne perd pas trop de terrain sur le leader. Beaudouin et Versace sont en bagarre pour la troisième place. Versace va finir par passer au bout de trois tours. Ce qui est à noter dans cette demi-finale c’est le retour tonitruant d’Antoine Méo, le jeune junior (16 ans) fait une remontée météorique et revient sur Beaudouin et Versace. Il va réussir à passer Raphaël en milieu de course et remontera dans les roues de la HVA de Versace mais ne passera pas. Les places n’évolueront plus et c’est Eric Sorby qui gagne cette première demi-finale 125.

Résultats : 1.Sorby, 2.Leuret, 3.Versace, 4.Méo, 5.Beaudouin, 6.Gibot, 7.Berthome K, 8.Mercadier, 9.Rouis, 10.Vanni, 11.Grelier, 12.Bruneau, 13.Deschutter.

2ème demi-finale 125 : On retrouve Stephan Demartis et Steve Boniface. Cette manche va être la demi-finale la plus agitée de la soirée. C’est Demartis qui part en tête, suivi par Boniface et Loïc Dujaud. Loïc ne fera pas un tour et abandonne, moteur cassé. A l’amorce du deuxième tour Steve Boniface commet une erreur et chute, il repartira très attardé. Jérémy Cerdan deuxième après le crash de Steve Boniface chute dans la partie extérieur de la piste et repart très énervé et n’hésitera pas à sortir violemment un pilote qui finira sa course dans les secouristes ! Aucun blessés… L’autre Steve, Kromodimedjio est maintenant troisième mais chute à son tour. C’est alors Jérôme Hémery qui prend la seconde place. Boniface est remonté très rapidement et fond à vue d’œil sur Hémery. La bagarre pour la seconde place va durer 4 tours et Bony va trouver la faille et prendre la seconde position. Jérôme Hémery assure sa troisième place et donc sa qualification en finale. Devant Demartis a fait le trou et gagne aisément cette deuxième demi-finale 125.

Résultats : 1.Demartis, 2.Boniface, 3.Hémery, 4.Deparrois, 5.Kromodimedjio, 6.Cerdan, 7.Fouillet, 8.Marrone, 9.Berthome, 10.Bonnal, 11.Amblard, 12.Carmenes, 13.Dujaud

1ère demi-finale 250 : Béthys part en tête et est suivi par Johnny Aubert et Mathieu Lalloz. Mathieu passe rapidement second et remonte fort sur Béthys. Les deux hommes vont se livrer une bataille de toute beauté pendant cette manche, se dépassant mutuellement. Lalloz finira tout de même premier de cette qualification et Thierry Béthys baissera de rythme et laissera même passer Johnny Aubert dans le dernier tour.

Résultats : 1.Lalloz, 2.Aubert, 3.Béthys, 4.Obélisco, 5.Hémery, 6.Lambert, 7.Marcot, 8.Lentheric, 9.Schneider, 10.Rodriguez, 11.Senac, 12.Cassan, 13.Giraud.

2ème Demi-finale : Pas de gros chamboulements dans cette manche avec Vialle qui part en tête et qui ne laissera jamais le leadership. Vialle gagne donc devant Paget et Cailly.

Résultats : 1.Vialle, 2.Paget, 3.Cailly, 4.Turpin, 5.Oliviera, 6.Bégué, 7.Guyard, 8.Garcia, 9.Cartier, 10.Durraffourg, 11.Lucquin, 12.Clop

Finale 125 : Avec les sceaux d’eau pris sur Marseille la piste devient de plus en plus impraticable. C’est une fois de plus Eric Sorby qui réalise le holeshot. Eric une fois de plus file devant et laisse tout le monde. Stephan Demartis est une nouvelle fois mal parti et comme d’habitude remonte très fort. Pascal Leuret et Steve Boniface sont eux plus loins et s’appliquent à ne pas tomber. Demartis tente tout ce qu’il peut pour revenir mais Zoobie est trop loin. D’autant que la pluie ne cesse de tomber et rend la boucle extérieur impraticable. Pascal Leuret à l’arrivée ne décolère pas et se plaint de l’état catastrophique de la piste. Le classement est donc le suivant.

Résultats : 1.Sorby, 2.Demartis, 3.Leuret, 4.Boniface, 5.Versace, 6.Kromodimedjo, 7.Méo, 8.Dujaud, 9.Gibot, 10.Cerdan, 11.Deparrois, 12.Fouillet, 13.Bonnal, 14.Hémery, 15.Beaudouin.

Finale 250 : La piste est toujours aussi inondée à l’extérieur. Frédéric Vialle fait le holeshot mais ne reste en tête qu’un tour et chute dans la partie extérieur de la piste. Johnny Aubert qui était alors deuxième prend la tête et ne la quittera plus. En effet Johnny est très à l’aise et s’échappe, d’autant que les ténors de la catégorie, Thierry Béthys , Mathieu Lalloz ou encore Daniel Obélisco sont très loins. C’est alors Pierrick Paget qui se retrouve second, mais il ne revient pas sur le leader, Régis Oliviera est lui troisième, il va tenir sa place pendant près de la moitié de la finale avant de se faire remonter par Béthys revenu des profondeurs du classement.

Les deux finales ont été extrêmement perturbées par cette maudite pluie et les pilotes ne veulent pas faire de superfinale dans ces conditions. La décision est donc prise et la superfinale ne se déroulera qu’à l’intérieur du Palais ce qui impute donc le circuit de son seul triple saut et d’une table.

Résultats : 1.Aubert, 2.Paget, 3.Béthys, 4.Oliviera, 5.Obélisco, 6.Vialle, 7.Cailly, 8.Lalloz, 9.Hémery, 10.Turpin, 11.Guyard, 12.Lambert, 13.Schneider, 14.Bégué, 15.Lentheric.

Superfinale : C’est donc sur une piste réduite que le départ de la super finale est donné. C’est Thierry Béthys qui prend le meilleur, suivi par Vialle, Paget, Oliviera, Sorby (encore bien parti avec sa 125), Cailly et Steve Boniface. On se dit alors que Thierry Béthys va s’échapper etgagner facilement. Seulement Pierrick Paget est déchainé et passe Vialle dans las whoops en début de manche. Il attaque afin de remonter sur « Boom Boom », Thierry est alors obligé de cravacher afin de laisser Paget assez loin de lui, mais Pierrick remonte tour après tour mais ne pourra pas venir inquiéter le vendéen pour la victoire. Béthys gère trop bien ses courses. Pour ce qui est du premier 125 dans cette ultime manche, c’est Sorby qui est devant mais Demartis fait comme à son habitude une remontée fulgurante et revient dans les roues du marseillais, des points importants se jouent pour le championnat. Eric ferme les portes et Stephan Demartis ne peut trouver la faille et ne passera finalement pas. Stephan laisse encore échapper de précieux points pour la conquête du titre.

Résultats : 1.Béthys, 2.Paget, 3.Vialle, 4.Lalloz, 5.Obelisco, 6.Sorby, 7.Demartis, 8.Leuret, 9.Boniface, 10.Oliviera, 11.Cailly, 12.Kromodimedjo, 13.Versace, 14.Dujaud, 15.Méo, 16.Aubert

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password