MXGP Valkenswaard : UP and DOWN by Holeshot

ken-dedycker-150408

A quelques jours de la seconde épreuve du Championnat du Monde de motocross MX1 et MX2, Yves DeVlaminck revient sur l’ouverture de ce championnat, et vous livre son point de vue sur les bonnes et les mauvaises choses qu’il a retenu de Valkenswaard.

—- UP —- 

. Ken DeDycker. Meilleur temps des 3 séances le samedi, doublé en solitaire, meilleurs chronos en course, il lui a juste manqué le warm up pour faire la totale.
Les « fastest laptimes » de la seconde manche font peur (KDD 2’07, Coppins 2’13, Brown 2’18 !).
C’est le KDD de 2007 sans le coup de fatigue au 4ème tour…

. Les traces de Steve Ramon. Déjà dans son état normal il parvient à poser les roues la ou personne n’est encore passé mais alors quand il est malade c’est encore pire. Trace de récup au 3è tour, recoupes de folies, impulsions assises dans les ornières comme si de rien n’était et pied sur les cale pieds la ou les autres sont assis depuis des lustres, du grand Steve…
De loin le meilleur rapport point par calorie dépensée….

. Les « Monster boys ». Un titre ne se gagne pas à Valkenswaard mais peut s’y perdre… Les 33 points engrangés par Phillipaerts et les 29 par Coppins auront leur importance lors du décompte final.

Jérémy Van Horebeek (JVH), son attaque, ses fringues, sa gentillesse, ses coups d’embrayage mixés à ses coups de frein arrière en virage…
Pour l’anecdote, sa perf’ de la première manche tient à pas grand-chose. Lors du tour de reco, il a manqué de passer par l’avant sur le camel d’arrivée, fraîchement reconditionné par notre aimable chauffeur de bull…. Affolage de rupteur et panique à bord, quelques degrés de plus et il quittait le navire… Une belle frayeur qui lui a probablement ôté une bonne dose de pression sur la grille de départ. La suite on la connaît…

. La grosse attaque de Joel Roelants (#34). Ca fait deux ans que je vous bassine avec la vitesse de ce minot et il a toujours eu un peu de mal à concrétiser son potentiel. C’est parfois un peu brouillon, ça finit souvent au tas mais on ne pourra jamais lui reprocher de ne pas y mettre assez d’énergie. Son exploit de la seconde manche tient à pas grand-chose, réserviste samedi soir, il a bénéficié du retrait de Seistola, blessé au warm up. Holeshot, 5 tours devant Rattrack et 3è meilleur temps en course, le tout avec un doigt cassé. Vous avez dit « guerrier » !?…

. Les perfs’ de Krestinov. Demi surprise on va dire puisque l’estonien, vice champion d’Europe 85 ’04 (derrière Musquin), avait déjà affiché ses prétentions en championnat de Hollande et scoré l’an dernier sur les GP bataves.

. Le petit coup d’intox dans le paddock. Les stickers Why, sponsor de Tony et du team De carli, installés juste en face du team KT officiel et affichant une réplique parfaite de la Yam #222 encadrée par 2 bimbos. De quoi motiver et/ou distraire tout le team autrichien…

. Sword et JVH pour les fringues qui vont bien… sous des faux airs de Stewart et Canard…

. L’omni présence des oranges en MX2, 11 SXS-f dans les points et 6 dans le top 10. Moyennement étonnant pour une moto qui est née et développée à quelques bornes de Valkenswaard et qui y a remporté 6 des 7 dernières éditions.

—- Down —-  

. Columb et ses indécrottables Wulf… Tant que OF3 et Scoyco n’auront pas un représentant digne de ce nom, la marque à la tête de loup conservera la palme de la fringue la moins enviable du MX circus…

. Carton rouge au conducteur du bull. Le samedi soir il a dû se sentir seul au monde, isolé dans sa cabine au milieu du chantier et sous des rideaux de pluie battante. Un coup de lame à droite, un coup de lame à gauche, sans savoir réellement ce qu’il y faisait ni pourquoi… Appels écrasés, rebouchage d’ornières avec du sable mou, j’en passe et des meilleures… En gros il aurait mieux fait de rester au chaud avec une bonne tasse de café…

. Sturm, ou le team qui n’a rien compris… Faut lui dire qu’on est plus à Dortmund. Débaucher des mid pack du SX lites (Graham/Saylor) pour un GP dans le sable, c’est aussi subtil que d’engager Freibergs pour l’ouverture à Anaheim…
Les 2 pauvres ricains, encore fraîchement bronzés du soleil californien, n’ont même pas eu la présence d’esprit d’enclencher un tour rapide tellement ils ne mettaient pas un pied devant l’autre… J’ai parfois du mal à comprendre le plaisir qu’éprouve le père Sturm à jeter son argent par les fenêtres…

. Même remarque pour Brenden Harrisson, le Kangourou de chez Bud et Alexandre Rouis. Sur le WE ils ont passé la majeure partie du temps les pieds décrochés des cales pieds et les yeux dans le dos.

. Aux pilotes qui auront passé la majeure partie de l’hiver sous le pont de Normandie, à Geloux ou Dunkerke pour préparer l’ouverture. Seulement voila, les conditions météo ont transformé la piste batave en un véritable champ de mines, truffé d’ornières glissantes sur les flancs et de rails interminables façon terminal ferroviaire. Autrement dit un autre sport…

. Le team Rentless. 4 motos cassées sur le WE pour un team usine, ça le fait moyen. Pascalito a même eu droit à un bon décrassage en pleine séance de last chance pour récupérer la 2è moto.
Ca a dû gueuler un bon coup lors du retour au paddock…
Le team pourra au moins se consoler d’avoir une hospitality à la hauteur, sa surface étant inversement proportionnelle au nombre de points engrangés ce WE…

. Le faible nombre de Honda engagées en MX2, puisque seuls Musquin et Seistola sont parvenus à se qualifier. La rouge se sera plus démarquée par ses difficultés de démarrage à chaud que par sa force à se sortir des appuis sablonneux. Revanche à Bellpuig ?…

. 50 euros l’entrée et 35 pour l’accès camping, (triste) record battu…
Pas étonnant de dénombrer de plus en plus de ML et autre X5 dans les parkings. Reste quand même que les pantalons en velours et les bottes en croco n’ont pas fait bon ménage avec la bouillasse jouxtant les abords de la piste…

. La redif’ TV. L’ai pas vu en direct mais les échos sont pas réjouissants… Du grand Eurosport, qui outre le fait de remplacer pour la Xème fois notre sport de males endurcis par du volley féminin, de la danse synchronisée ou du curling, a même réussi à trouver pire que P.Y. Gaudillat pour les commentaires ! Décidément trop fort…

Texte Yves DeVlaminck / Photos copyright Ray Archer – Mx2k.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password