MX1/MX2 : Awards 2007

antonio-cairoli-180907

Notre encyclopédie belge, Yves DeVlaminck, vous propose de revenir sur tous les moments forts de la saison de grand-prix motocross passée. En effet, « Holeshot » a établi son palmarès de l’année 2007 et décerné le prix du meilleur pilote, de la meilleure action, du pilote le plus irrégulier …

Meilleur pilote : A.Cairoli

Vitesse, explosivité, technique saut, endurance, gestion, etc… champion du monde trois courses avant la fin du championnat, une pige en MX1 pour mettre tout le monde d’accord, bref la saison parfaite. Fallait être très fort pour aller le chercher (ou même le taquiner) cette année…

Meilleure action : McKenzie – Sugo

Début de première manche stratosphérique, Big mac plante une avalanche de 1’48 alors que derrière ça roule en 1’53/1’54 pour le trio Barragan/Coppins/Phillipaerts.
Et rebelote en seconde manche…
Faisait pas le même sport ce jour la, le briton était simplement sur une autre planète…

Meilleur dépassement : De Dycker – Mantova

Sympa la passe d’arme De Dycker/Coppins à Mantova. Le géant belge, en pleine possession de ses moyens physiques, donnant l’impression de pouvoir déboîter n’importe qui, n’importe où…
Coppins a bien fait d’en rendre un peu sur la poignée à la sortie d’un droite rapide sans quoi le grand Ken montait le néozed en orbite !

Meilleure trace : Goncalves/Tarroux – Lierop

Même si Ramon et Cri sont pas maladroits dans cet exercice, petite dédicace pour les traces de Goncalves (dans l’enchaînement des chicanes en plein bois) et de Tarroux (parvenant a esquiver une cuvette dans l’enchaînement de sauts sur la plaine !). Rarement le dernier à ouvrir une trace sur et en dehors de la piste ! 😉

Meilleur rookie : Van Horebeek/S.Pourcel

Bien entouré, le matos qui va bien, Van Horebeek poursuit sa progression « step by step » sans s’énerver…
Du top 5 GP et une sélection aux Nations à 17 balais, l’ex cadet France le parcours quasi sans fautes.
Dans un autre registre, du très bon Seb Pourcel. Jusque la y’avait toujours du bon et du moins bon. En 2007, l’aîné des broth’ n’a gardé que le meilleur…

Meilleure progression : G.Paulin

Top 10 junior à l’été 06, « podiumisable » GP MX2 à l’été 07. Ou la plus grosse progression du cross français depuis le Dyno !?…
Cri à peine parti outre Atlantique, le cross tricolore s’est trouvé une nouvelle perle… un régal pour les yeux !

Meilleure manche : MX1 Teutschenthal/Loket

10 pilotes dans la même seconde, 5 ou 6 leaders différents, ça faisait un bail qu’on avait plus suivi de manches aussi passionnantes. Le MX1 a pris, cette année, des aires de Grand Prix vitesse 125cc à plusieurs reprises. Trop bon…

Meilleur starter : M.Brown

Le Lucky Luke du lacher d’embrayage !

Meilleur terrain : ???

Pas vraiment un qui sortait du lot mais un calendrier 2007 ultra complet.
Des ornières à profusion, des conditions glisse, des sauts techniques, peu de dur béton, du sable mais pas trop. Fallait vraiment être fort sur toutes les surfaces et dans toutes les conditions pour être au top cette saison. Bien…

Régularité : Ramon

Ramon n’a jamais été le plus rapide ni le plus tranchant. Il a juste été bon, et partout…
Sur un championnat de 30 manches étalées sur 6 mois, la carte de la régularité était le meilleur atout…

Irrégularité : Barragan

Mystérieux l’espagnol…
Souvent une manche sur 2, parfois intouchable et le WE suivant aux oubliettes. Une victoire de manche à Valkenswaard lors de l’ouverture et plus tard à Lierop, on aurait dit qu’il n’avait jamais roulé dans le sable de sa vie…
Des rumeurs affirment qu’il aurait été remercié par l’usine autrichienne, décidément étrange…

Crash : Rattray – Valkenswaard

Le « par l’avant » transformé en tentative de front flip restera l’une des images forte de cette saison. Solide le sudaf’ !!

Bourde : Searle – Irlande

Aller chercher 2 fois la dernière ornière à l’exter’ avec Cairoli aux trousses dans le dernier tour, faut presque le faire exprès…
« Jaws » ne s’est pas fait prier pour croquer la roue avant du jeune anglais à quelques centaines de mètres à peine de l’arrivée…

Meilleur suspense : Aubin/Cairoli – Loket

Fin de 2ème manche à suspense. La fréquence cardiaque au rupteur, comme le moteur de la yam #131 pour résister aux assauts de l’italien.
Faudra que Searle aille faire un stage en Normandie pour apprendre à fermer les portes dans le dernier tour…

Déception : Mills/Monni/Dereuver

Tous pour des raisons probablement différentes… Manque de motivation, fracture de moral ou excès de talent… à des années lumières du Mills de Red Bud ’05, du Monni façon championnat d’Italie cet hiver et du Dereuver de Lierop.

Malchance : Coppins/Méo

Pas verni le Josh, depuis le temps qu’il court après ce titre… Espérons juste pour lui qu’il ne soit pas le prochain Bervoets…
Petit clin d’œil aussi à Méo qui, espérons le, pourra un jour dévoiler son véritable potentiel…

Dédicaces : Desalle/Boog/Tarroux

. En plus de ses bonnes perfs’ en MX1, le minot (18 printemps à peine) vient d’obtenir son diplôme de fin d’études en Juin (équivalent bac).
Réveil de bonne heure, footing, révision, examen et saut dans le camping car pour arriver à temps au contrôle technique, tel fut le programme de ses journées en juin dernier… Respect.

. Petite structure familiale, petits moyens, sans faire de bruit le Xav’ franchit un par un les paliers vers le sommet de la hiérarchie. Il aura un bon guidon en 2008 et ne l’aura vraiment pas volé…

. Enterré, écarté, oublié, les adjectifs ne manquent pas lorsque l’on évoquait le nom de Tarroux ces dernières saisons. Une seule personne y croyait encore… lui-même.
En 2005, alors dans le creux de la vague, il m’avait dit : « je sais déjà ce que je dirai à PH le jour ou je monterai sur le podium ! »
Never give up…



Photos copyright Yamaha-Racing / KTM / Suzuki Racing / Kawasaki Racing / Ray Archer

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password