Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Première victoire pour Thomas Pages – Mx2k

Première victoire pour Thomas Pages

tom-pages-040607

Les Arènes de Nîmes ont vécu un grand moment avec le premier Freestyle MX International qui s’est déroulé samedi soir devant un public qui n’a pas ménagé ses encouragements aux sept des meilleurs riders du monde. Des figures extraordinaires, des sauts inédits, de la musique, des jeux de lumière, rien ne manquait à cette compétition qui a été remportée par le jeune Français Tom Pages devant l’Espagnol Danny Torres et l’Américain Jeremy Lusk.

Le niveau de la compétition s’est révélé extrêmement relevé avec une multitude de sauts d’une qualité et d’une intensité rarement égalées. Les juges ont eu du mal à départager les sept pilotes qui souhaitaient tous inscrire cette première édition à leur palmarès. Le public, soulevé par la qualité du spectacle, la rareté et la qualité des figures, n’a pas ménagé ses applaudissements, d’autant qu’ils comptaient pour un quart dans la notation de chacun des riders.

A 22 ans, Tom Pages a décroché sa première victoire en Freestyle MX et confirme ainsi qu’il est sans conteste la nouvelle star en Europe. Il doit cette victoire, entre autre, à une figure totalement inédite qu’il a lui même mise au point : un « long flip cliffhanger ». Minutieusement préparée en entraînement, il exécute un saut périlleux arrière tout en se jetant dans le vide tête en bas, relié uniquement à la moto par les pieds ! Tout simplement incroyable !
Deuxième, l’Espagnol Danny Torres, récent vainqueur des Red Bull X-Fighters de Mexico devant le gratin de la discipline s’est quand à lui fait remarquer par un « long flip double indy no hand landing », c’est à dire un saut périlleux arrière pendant que les jambes effectuent un double ciseau, suivi d’un atterrissage sans les mains !

Déception pour l’Américain Jeremy Lusk, qui, venu pour la première fois en France de sa Californie natale, entendait bien l’emporter. Malgré un magnifique « long flip seat grab indian air » saut périlleux arrière allongé sous la moto une main sous le guidon et l’autre sous la selle, les scores, très serrés, ne lui ont pas permis de s’imposer.

La référence française, Manu Troux, a obtenu une belle quatrième place pour une de ses toutes dernières apparitions avant la fin de sa belle carrière.

Le succès de ce Freestyle MX dans les Arènes de Nîmes est à mettre au crédit de Patxi Larrea dont les membres de sa société Fly Group ont, eux aussi donné le meilleur d’eux-mêmes pour offrir ce spectacle d’une aussi grande qualité.

1. Tom Pages (F)– 2. Danny Torres (E)– 3. Jeremy Lusk (US) – 4. Manu Troux (F) – 5. Eigo Sato (J) – 6. André Villa (N) – 7. Alvaro Dal Farra (I)

Info Circonférence Communication – Photos copyright Christian Van Hanja / Edgerider

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password