Le team CLS prêt pour la saison

team-cls-230207

A quelques jours de l’ouverture de la saison de motocross, prévue ce week-end à Valence ou se disputera l’une des plus importantes épreuves internationales, le team CLS a réuni médias et partenaires à Aix en Provence ou a été officiellement présentée l’une des rares structures françaises présentes en Grands Prix.

Après une première année particulièrement difficile en raison des blessures successives contractées par leurs pilotes, Jean Jacques Luisetti et Thierry Chizat-Suzoni n’ont pas ménagé leurs efforts pour préparer dans les meilleures conditions possibles la saison 2007. Réunis à Aix en Provence depuis la fin octobre, Anthony Boissière, Steven Frossard et Thomas Allier ont eu plus de trois mois pour apprendre à se connaître et travailler sous la direction de Mickael Maschio (manager sportif du team) et Ben Contigliani (préparateur physique). Loin des projecteurs l’équipe s’est préparée fin 2006 lors d’un premier stage à St Enimie (Lozère), qui a permis de faire un bilan de la condition physique de chacun, puis début 2007 lors d’un second stage à Orcières Merlette (Alpes). Ces stages, alliés à un programme personnalisé établi par Ben (lequel était aux côtés de Mickael Maschio lorsqu’il décrocha son titre mondial), a permis aux trois pilotes de monter en puissance et d’affiner leur condition physique, sous la conduite d’un professionnel qu’ils côtoient désormais régulièrement.

Côté technique, c’est Jérôme Salhi qui cette année a en charge le développement des moteurs et suspensions, au sein de la petite structure que l’ancien motoriste du team Rinaldi vient de mettre sur pied cet hiver. Les Kawasaki KX250F d’Anthony et Steven tout comme la KX450F de Thomas ont reçu plusieurs évolutions successives qui ont enthousiasmé les pilotes, appréciant le travail fait sur les moteurs (lesquels offrent notamment plus de couple, et plus de puissance à haut régime) et impatients de se mesurer à quelques uns de leurs futurs rivaux dès le prochain week-end à Valence ! Testées successivement sur les terrains « durs » du Sud de la France et sur les pistes sablonneuses Belges, ou le team est allé à deux reprises cet hiver, les motos ont définitivement conquis les pilotes qui depuis le début de l’année « liment » les pistes quatre à cinq jours par semaine.


A quelques jours du début de la saison de vitesse, Randy De Puniet, Regis Laconi et Fabien Foret sont venus rendre visite aux pilotes CLS, qu’ils retrouvent régulièrement sur les pistes de cross!

Toutes les conditions ont donc été réunies et mises en œuvre pour que le team aborde cette saison 2007 dans les meilleures dispositions possibles. « 2006 fut une saison très difficile à vivre pour les passionnés que nous sommes, mais nous avons beaucoup appris et tiré les enseignements nécessaires » expliquent en cœur Jean Jacques et Thierry, les co-propriétaires du team. « Aujourd’hui le team met à disposition de ses pilotes un manger sportif reconnu et expérimenté en la personne de Mickael, un préparateur physique dédié, et une structure qui s’est consolidée tout au long de l’hiver. Pilotes et mécaniciens se côtoient depuis plusieurs mois, dans une ambiance à la fois familiale et professionnelle qui doit leur permettre de s’épanouir et de nous faire rapidement oublier cette difficile première saison. Valence ce week-end donnera de premiers éléments de réponses aux questions que tous se posent, mais c’est courant mars quand les courses vont s’enchaîner que tout ce travail hivernal devrait porter ses fruits. » Présent quasiment en permanence auprès des pilotes, Mickael Maschio a de son côté rapidement trouvé ses marques dans sa nouvelle activité et se félicite du travail effectué. « Pour l’instant ce n’est que du bonheur, car j’ai trouvé en face de moi un groupe de pilotes soudés et à l’écoute. Tous sont conscients que le team met à leur disposition des moyens que bien d’autres n’ont pas, et je peux confirmer par exemple que quand j’étais pilote officiel les teams m’ont toujours laissé me débrouiller pour gérer ma préparation physique et mentale. Entre Thomas, Anthony et Steven la « mayonnaise » a très vite pris, et pour moi c’est un plaisir que de travailler avec eux. Chacun a bien sûr son caractère, et sur les courses il est évident que cela sera différent, en fonction notamment des résultats de chacun, mais je suis sûr que ce travail de fond portera ses fruits. Nous avons beaucoup travaillé sur le développement des motos et sur la préparation physique, maintenant la balle est dans le camp des pilotes » conclue l’ancien champion du Monde 125, aujourd’hui passé de l’autre côté de la barrière.

Info – Photos copyright Mediacross

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password