Motocross International de Valence

valence-230107

Peu de temps après avoir raccroché son casque au soir de son dixième sacre mondial et de son cent-unième succès en Grand Prix, le Belge Stefan Everts a endossé sa nouvelle tenue de responsable compétition Motocross au sein de l’usine Autrichienne KTM. Vainqueur l’an passé à Valence, la star du cross Mondial va pouvoir donner les bons conseils à ses pilotes !

Valence a son palmarès.
Tout au long de ses dix huit ans de carrière, Stefan Everts a emmagasiné une fabuleuse expérience et un nombre incroyable de succès ! Tout le monde retient bien sûr ses cent-un succès en GP et ses dix titres mondiaux, mais il a quelque part dans ses résidences Monégasques et Belges bien d’autres coupes rappelant d’autres succès, comme celui conquis par exemple à Valence il y a un peu moins d’un an !

Cette expérience, Stefan a tenu à la mettre au service de pilotes. Il espérait que cela soit avec Yamaha, la firme qui lui a permis de faire rebondir avec succès une carrière brutalement stoppée à la fin des années 90 par de graves blessures, et cela s’est finalement fait avec KTM. « Cela fait deux-trois ans que je discutais de mon futur avec Yamaha, mais leur proposition très tardive ne me convenait guère dans la mesure ou ils me proposaient principalement de faire des relations publiques. KTM est venu me proposer un deal beaucoup plus intéressant, puisque je travaille avec les pilotes à la fois sur leur préparation physique, leur feeling avec la moto et le testing. Je vais venir sur tous les GP, pour leur apporter toute mon expérience de la course, » confiait Stefan début décembre, alors que la Fédération Internationale lui remettait à Monaco plusieurs trophées le récompensant de sa saison 2006 et de l’ensemble de sa carrière.

Une préparation en Espagne
Depuis quelques jours, c’est au Nord de Valencia (Espagne) qu’Everts a réuni ses troupes pour mieux préparer cette saison 2007. Collaborant avec son père Harry, qui a depuis quelques années mis sur pied une école hivernale dans cette région au climat propice, Stefan a convié l’ensemble de l’équipe KTM pour trois semaines de stage. Au programme des tests sur les nouvelles machines, de la préparation physique, de l’entraînement moto et également un peu de détente. « J’avais pris l’habitude depuis quelques années de me préparer dans l’école de mon père, et j’avais trouvé cela très bénéfique. Dès lors il m’a semblé logique d’y convier les pilotes dont je m’occupe, et ce séjour va également permettre de mieux se connaître entre les membres du team. L’usine a réorganisé son service compétition cet hiver, et il est important de créer une bonne cohésion avant les premières courses, » explique Stefan heureux dans son nouveau job. Y connaîtra-t-il autant de succès que quand il était en piste ? L’avenir le dira. « Ce séjour va nous permettre de nous connaître, ce qui est une première étape. Chaque pilote à son caractère, et le feeling avec chacun d’eux sera sans aucun doute différent mais mon but est le même pour tous : leur donner les conseils dont ils ont besoin, apporter le meilleur de moi même au team et aux pilotes, » poursuit-il.

Philippaerts et Barragan parmi les favoris
Au sein de la copieuse liste d’engagés de l’épreuve de Valence, ou l’on trouve la majorité des favoris des prochains championnats du Monde, trois garçons sont actuellement entre les mains expertes du Belge : l’italien David Philippaerts, l’espagnol Jonathan Barragan et le sud-africain Tyla Rattray. Les deux premiers disposeront d’une 450, tandis que le troisième qui avait dominé la première partie du mondial MX2 avant que Christophe Pourcel ne prenne l’ascendant utilisera une 250 quatre temps. Déjà trois fois vainqueur à Valence (2002 et 2003 avec Yves Demaria, 2005 avec Ben Townley), l’usine Autrichienne aborde cette saison 2007 avec beaucoup d’ambitions. Elle le fait dans une certaine humilité, après avoir connu une difficile année 2006. « Comme toujours notre but est de décrocher un titre mondial, mais nous savons que cette année encore la compétition sera rude. Disons donc que nous voulons être compétitifs, et que nous comptons être en lutte pour le titre dans chaque catégorie, » analyse de son côté l’ancien pilote Pit Beirer, aujourd’hui en charge du programme compétition de l’usine Autrichienne

Infos pratiques
Le site internet du club (www.mx-valence.com) comporte toutes les informations sur les horaires et tarifs de ce week-end des 25 et 26 février. Côté programme, sachez qu’on roulera le samedi de 14h00 à 17h00, avec deux séances d’essais pour chacune des trois catégories (International, Trophée KTM et 85cc), alors que dimanche l’action débutera dès 8h30. Séances d’essais libres et chronométrées précèderont les huit courses de la journée (trois pour les inters et le Trophée KTM, deux pour les 85cc), les inters se produisant à 13h15, 15h00 et 16h45.

Côté tarifs, il vous en coûtera 20€ pour le week-end si vous achetez votre billet sur place (10€ pour les 10-14 ans, entrée gratuite pour les moins de 10 ans accompagnés), et 2€ moins si vous achetez vos billets à l’avance sur le net (www.France-billet.com ou www.tickenet.fr) ou dans les réseaux France Billet (Fnac, Carrefour, Geant Casino, Super U) et Ticket Net (Le Progrès, Auchan, Leclerc, Virgin, Cultura, Cora, Journal de Saône et Loire, Bien Public, Dauphiné).

Info © Mediacross – Photo © Ray Archer

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password