Julien VANNI s’impose en Open. Marvin MUSQUIN et Nicolas AUBIN se partagent la victoire en 125

marvin-musquin-221006

Les courses de l’ouverture de la saison Indoor du SX Tour Championnat de france 2006 à Nice ce weekend furent remarquables, confirmant ainsi la maturité retrouvée de la discipline. Benjamin Coisy sur Honda l’emporte samedi mais se blesse dimanche. C’est Julien Vanni sur KTM, le nouvel homme en Open. Marvin Musquin sur Kawasaki a récolté les lauriers en 125 qu’il partage avec Nicolas Aubin sur Yamaha remarquable dimanche.

L’Acropolis de Nice affichait salle comble au coup d’envoi samedi soir. Le supercross possède cette force de marier parfaitement le sport et le spectacle pour le plus grand plaisir tant des spécialistes que des néophytes.

L’épreuve Niçoise était le théâtre annoncé du rendez-vous entre les jeunes loups du supercross, Musquin, Vongsana, et Lesage affûtés pour la discipline depuis plusieurs courses et leurs aînés Renet, Aubin, Tarroux retenus jusque là au mondial de motocross.

L’affrontement des deux générations a débuté sans attendre dès les séances d’essais chronométrés de la première des deux journées. Seuls quatre pilotes passaient sous la barre symbolique des 34 secondes au tour. Pierre Alexandre Renet (Honda NGS) étonnait par son aisance en réalisant le meilleur chrono de sa série en 33sec11 précédant Marvin Musquin (Kawasaki – Bud Racing) 33sec68. Dans l’autre série
Kounsith Vongsana se distinguait avec le temps de 33sec62 devant Nicolas Aubin (Yamaha) 33sec77. Le ton était donné.

Le maître de la piste demeurait incontestablement Benjamin Coisy en catégorie Open qui réalisait la pôle absolue en 32sec28 !

Tous les favoris dans chaque catégorie passaient sans encombre le cap des demi-finales respectivement remportées par Musquin et Vongsana en 125 puis Coisy et Rouis en Open. L’heure des finales sonnait. En 125, Kounsith Vongsana réalisait le meilleur départ poursuivi par Marvin Musquin et Maxime Lesage puis dans l’ordre Cedric Soubeyras (Yamaha MD), Thimothy Roux (Yamaha MD), Pierre Alexandre Renet et Gautier Paulin (Honda Martin). Aubin moins bien logé pointait 11ème. Vongsana imprimait un rythme très soutenu et commençait à se détacher. Lesage en 2ème position s’accrochait. Juste derrière Musquin ne trouvait pas immédiatement ses marques et se voyait menacé par Soubeyras. Au 7ème tour Vongsana prenait ses distances en tête. Lesage était alors attaqué par Musquin qui changeait de cadence. Renet trouvait la faille et passait cinquième. Au tour suivant Musquin débordait Lesage et s’emparait de la 2ème place. Derrière ce tiercé une lutte s’était engagée entre Soubeyras, Roux, Renet et Paulin. Les pilotes se passaient et se repassaient, l’échange qui durait plusieurs tours était superbe; on en oubliait presque le cavalier seul de Vongsana toujours imperturbable aux commandes de la course. Musquin et Lesage trop distancés ne pouvaient qu’assurer leur place de dauphin. C’est Soubeyras au final qui eu le dernier mot pour la 4ème place précédant dans l’ordre Roux, Renet et Aubin. Dernier tour, Vongsana filait vers une victoire toute acquise….. Ou presque ! Il chutait dans la série des whoops, tout s’écroulait d’un coup. Musquin n’en demandait pas tant et s’octroyait la première place devant Lesage et Soubeyras. Vongsana effondré terminait 10ème et perdait en même temps sa qualification en superfinale où seuls 7 pilotes par catégories étaient retenus.

En Open, Benjamin Coisy prenait le commandement après deux virages, emmenant dans ses roues Alexandre Rouis (Yamaha MD), Julien Vanni (KTM HDI), Christophe Martin (KTM), Davide Degli Esposti (Suzuki MD) et Vincent Turpin (Yamaha). Coisy prenait le large aussitôt. Vanni rétrogradait 5ème. Mal parti l’espagnol Manuel Rivas (Kawasaki) revenait 6ème après avoir dépassé Turpin lui même bientôt rejoint par Cyrille Coulon (Suzuki SCM). Au 6ème passage Rivas pointait désormais 4ème avant de fondre sur Martin. Au 10ème tour Coisy caracolait seul en tête devant Rouis, Rivas était remonté jusqu’à la 3ème place.

Derrière ces trois hommes, un regroupement s’effectuait entre 5 pilotes : Martin, Degli Esposti, Turpin, Vanni et Coulon. Incroyable, guidons contre guidons, ces cinq gladiateurs se livraient une lutte impressionnante. Les positions ne cessaient de s’inverser au fil des tours. L’échange était viril mais sportif. Le drapeau à damier s’abaissait alors sur Coisy suivi de Rouis et Rivas. Quid alors du quinté infernal ? C’est finalement Vanni qui décrochait la 4ème place devant Turpin, Degli Esposti et Coulon.

Arrivait ensuite la Super finale réunissant les sept premiers pilotes des finales des deux catégories 125 et open.

C’est Marvin Musquin qui sortit le premier du pack suivi par Benjamin Coisy, Julien Vanni, Alexandre Rouis, Nicolas Aubin et Vincent Turpin. Dans la précipitation du premier tour Lesage a chuté et ne parvint pas à redémarrer. Musquin en tête, résistait deux tours à la pression de Coisy qui le débordait imité comme une ombre par Vanni. Rouis et Aubin étaient au coude à coude, mais Rouis partait à la faute et chutait. Coisy aux commandes de la course passait alors la surmultipliée et s’envolait. Vanni tentait de
tenir le rythme, mais voici que Musquin lui reprenait progressivement du terrain. Au 7ème tour la jonction était faite entre les deux hommes et Musquin parvenait à prendre la deuxième place. Il creusa un écart de quelques longueurs puis contrôla. Les positions demeuraient alors inchangées, seul Rivas parti attardé aura réalisé une remarquable remontée jusqu’à la quatrième place. Coisy l’emportait devant Musquin, Vanni, puis Rivas et Aubin.

Une bonne nuit de repos et tous retrouvaient l’arène Niçoise dimanche après midi pour le même programme.

Benjamin Coisy out !
Alors que Marvin Musquin et Pierre Alexandre Renet remportaient leurs demi finales. C’était ensuite au tour de la catégorie Open. Benjamin Coisy largement en tête de la 1ère demi banalisait son cavalier seul au rang de simple formalité. Plus qu’un seul tour, il franchit le grand saut central, vire juste après, à basse vitesse, sa moto glisse de l’avant, il perd l’équilibre, tend son bras droit pour amortir sa chute et c’est le choc. La douleur est violente, il est évacué par le service médical, luxation de l’épaule. Martin et Rouis l’emportait respectivement.

Les courses reprenaient leur cours avec la finale 125. Dès le départ Kounsith Vongsana s’imposa en tête et prit aussitôt le large. Il était suivi de Jérémy Tarroux puis Marvin Musquin, Maxime Lesage, Nicolas Aubin, Pierre Alexandre Renet, Thimoty Roux et Cédric Soubeyras.

Au 3ème tour, Tarroux était débordé de toutes parts et perdait 4 places d’un coup, il pointait 6ème. Musquin alors second était rejoint par Aubin qui passait Lesage. Tarroux jetait l’éponge. Au 6ème tour on trouvait dans l’ordre : Vongsana, Musquin, Aubin, Lesage et Roux. Renet abandonnait. Au tour suivant Nicolas Aubin attaquait Marvin Musquin et parvenait à le dépasser pour occuper désormais la seconde place au
8ème tour. Devant Kounsith Vongsana voyait son avance fondre à grande vitesse. Aubin était survolté. En deux tours la jonction était faite.

C’est alors que Lesage passait à l’offensive sur Musquin pour la 3ème place. Il restait 3 tours à disputer. Les deux hommes de tête se tenaient coude à coude. Plus qu’un tour et Aubin tentait un intérieur de la dernière chance, Vongsana se méfiait. L’action était propre mais Vongsana laissait passer Aubin et recoupait la trajectoire pour se replacer devant Aubin à la sortie de virage.

Aubin était coupé dans son élan, Vongsana reprenait quelques mètres et filait vers cette revanche qu’il attendait depuis sa déconvenue la veille. Aubin second était rejoint par Musquin sur le podium.

La finale Open s’élançait en l’absence de Coisy et permettait alors toutes les convoitises pour la succession. C’est Julien Vanni qui pris d’assaut l’ensemble du pack pour se placer aux commandes; le suivaient dans l’ordre : Alexandre Rouis, Christophe Martin, Cyrille Coulon et Vincent Turpin. Vanni s’échappait seul en tête. Coulon attaquait aussitôt et débordait Martin puis Rouis, lorsqu’il chutait dans un enchaînement de sauts. C’est alors que Turpin revenait à la charge accompagné de Degli Esposti. Au 8ème tour ils se plaçaient 3ème et 4ème au grand dam de Rouis qui rétrogradait 5ème. Les positions se stabilisaient ainsi et voyaient alors la victoire de Julien Vanni qui fair play avait une pensée pour Benjamin Coisy sur le podium.

La super finale, ultime course du week-end se mettait en place derrière la grille de départ. Vanni une nouvelle fois partait en tête devant Vongsana, Martin et Aubin. Aubin passait dès le tour suivant en seconde position. Marvin Musquin moins bien logé était alors 7ème. Au 3ème tour Vanni tentait de se détacher mais Aubin veillait, suivi de Vongsana, Lopes, Martin, Soubeyras et Lesage. Dans le tour suivant Vongsana se réceptionnait lourdement et encaissait un choc au poignet sans même chuter. Il devait abandonner. Cinq tours déjà et un quatuor se formait avec Vanni suivi de Aubin puis un peu plus loin Martin et Lesage. L’écart entre Vanni et Aubin jouait à l’élastique lorsqu’au 10ème tour Aubin faisait la jonction et ne lâchait plus rien. Vanni faisait le forcing mais Aubin maîtrisait. L’action de Aubin dans le tour suivant était imparable. Il choisit une trajectoire intérieure dans le plus long enchaînement de sauts du circuit et se plaçait idéalement à l’intérieur du virage à 90° qui suivait avec une longueur d’avance sur Vanni. L’affaire était jouée, Vanni lâchait prise. Pendant ce temps Lesage s’était emparé de la 3ème place devant Marvin Musquin.

Musquin fait la bonne opération au classement du championnat en confortant son leadership devant Lesage et Aubin. Vongsana perd du terrain pour la course au titre mais les renversements sont bien connus avec encore 5 épreuves à disputer.

En open, Coisy malgré ses déboires se maintient au commandement devant Vanni et Rouis en demi-teinte ce week-end.

Samedi :

Finale 125 : 1 Marvin Musquin Kawasaki – Bud Racing, 2 Maxime Lesage – Honda, 3 Cédric Soubeyras – Yamaha MD, 4 Gautier Paulin – Honda Martin, 5 Timothy Roux – Yamaha MD, 6 Pierre Alexandre Renet – Honda NGS, 7 Nicolas Aubin – Yamaha Ricci, 8 Jean Baptiste Maronne – Honda, 9 Jérémy Tarroux – Yamaha, 10 Kounsith Vongsana – KTM, 11 Valentin Teillet – KTM, 12 Christophe Charlier – Yamaha – MD, 13 Loic Rombaud – Kawasaki, 14 Jérome Gabette – Kawasaki, 15 Mathias Bellino – Yamaha MD.

Finale Open : 1 Benjamin Coisy – Honda, 2 Alexandre Rouis – Yamaha MD, 3 Manuel Rivas – Kawasaki, 4 Julien Vanni – KTM HDI, 5 Vincent Turpin – Yamaha, 6 Davide Degli Esposti – Suzuki MD, 7 Cyrille Coulon – Suzuki SCM, 8 Nicolas Delepierre – Yamaha, 9 Julien Mercadier – Honda, 10 Christophe Martin KTM, 11 Marco Maddi – Honda, 12 Mickael Ferry – Yamaha, 13 Frédéric Vialle – Yamaha, 14 Adrien Lopes – Honda, 15 Julien Berthomé – KTM

Super-Finale : 1 Benjamin Coisy – Honda, 2 Marvin Musquin Kawasaki – Bud Racing, 3 Julien Vanni – KTM HDI, 4 Manuel Rivas – Kawasaki, 5 Nicolas Aubin – Yamaha Ricci, 6 Vincent Turpin – Yamaha, 7 Cyrille Coulon – Suzuki SCM, 8 Davide Degli Esposti – Suzuki MD, 9 Timothy Roux – Yamaha MD, 10 Gautier Paulin – Honda Martin, 11 Pierre Alexandre Renet – Honda NGS, 12 Cédric Soubeyras – Yamaha MD, 13 Alexandre Rouis – Yamaha MD, 14 Maxime Lesage – Honda

Dimanche :

Finale 125 : 1 Kounsith Vongsana – KTM, 2 Nicolas Aubin – Yamaha, 3 Marvin Musquin Kawasaki – Bud Racing, 4 Maxime Lesage – Honda, 5 Timothy Roux – Yamaha MD, 6 Gautier Paulin – Honda Martin, 7 Cédric Soubeyras – Yamaha MD, 8 Matthias Bellino – Yamaha MD, 9 Jean Baptiste Maronne – Honda, 10 Valentin Teillet – KTM, 11 Jeremy Richaud – Yamaha, 12 Christophe Charlier – Yamaha – MD, 13 Loic Rombaud – Kawasaki, 14 Pierre Alexandre Renet
– Honda NGS, 15 Mathias Bellino – Yamaha MD.

Finale Open : 1 Julien Vanni – KTM HDI, 2 Christophe Martin KTM, 3 Vincent Turpin – Yamaha, 4 Davide Degli Esposti – Suzuki MD, 5 Alexandre Rouis – Yamaha MD, 6 Nicolas Delepierre – Yamaha, 7 Adrien Lopes – Honda, 8 Julien Mercadier – Honda, 9 Manuel Rivas – Kawasaki, 10 Vincent Berthomé – KTM, 11 Marco Maddi – Honda, 12 Frédéric Vialle – Yamaha, 13 Bastien Huc – Suzuki, 14 Mickael Ferry – Yamaha, 15 Cyrille Coulon – Suzuki SCM.

Super-Finale : 1 Nicolas Aubin – Yamaha, 2 Julien Vanni – KTM HDI, 3 Maxime Lesage – Honda, 4 Marvin Musquin Kawasaki – Bud Racing, 5 Adrien Lopes – Honda , 6 Vincent Turpin – Yamaha 7 Davide Degli Esposti – Suzuki MD, 8 Christophe Martin KTM, 9 Alexandre Rouis – Yamaha MD, 10 Timothy Roux – Yamaha MD, 11 Nicolas Delepierre – Yamaha, 12 Cédric Soubeyras – Yamaha MD, 13 Gautier Paulin – Honda Martin, 14 Kounsith Vongsana – KTM.

Clt provisoire 125 : 1 Marvin Musquin 99 pts, 2 Maxime Lesage 67 pts, 3 Nicolas Aubin 65 Pts , 4 Kounsith Vongsana 53 Pts, 5 Timothy Roux 45 pts, 6 Cédric Soubeyras 42 Pts, 7 Gautier Paulin 32 Pts, 8 Jean Baptiste Marronne 22 Pts, 9 Loic Rombaud 17 Pts, 10 Pierre Alexandre Renet 17 pts, 11 Mathias Bellino 17 pts, 12 Stephan Demartis 13 pts, 13 Valentin Teillet 11 pts, 14 Jérémy Tarroux 8 pts, 15 Christophe Charlier 8 pts

Clt provisoire Open : 1 Benjamin Coisy 75 Pts, 2 Julien Vanni 74 pts, 3 Alexandre Rouis 61 Pts, 4 Vincent Turpin 51 Pts, 5 Christophe Martin 50 Pts, 6 Davide Degli Esposti 40 pts, 7 Manuel Rivas 36 pts, 8 Cyrille Coulon 30 pts, 9 Adrien Lopes 28 pts, 10 Nicolas Delepierre 26 pts, 11 Julien Mercadier 20 pts, 12 Eric Sorby 13 pts, 13 Marco Maddi 10 pts, 14 Tony Begué 9 pts, 15 Anthony Fouillet 8 pts.

Info Orgacom – Photo © Terence DEWAELE

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password