Championnat de France Elite à Saint Jean d’Angély

sebastien-pourcel-100506

Il ne se passe décidément pas un week-end sans que l’on ne parle des frères Pourcel, deux des plus sûrs espoirs du cross Français. Récent vainqueur du Grand Prix d’Allemagne dimanche dernier, Christophe le cadet occupe la seconde place du Championnat du Monde alors que Sébastien l’aîné est lui leader du Championnat de France Elite avant l’épreuve de Saint Jean d’Angely ce week-end.

Leader de l’Elite
Sébastien, qui a fêté ses 21 ans en février dernier, a déjà une sacré expérience derrière lui et s’est bien repris après une difficile saison 2005. Excellent troisième du premier GP de la saison 2005 à Zolder (Belgique) il s’était fracturé le bras dès l’épreuve suivante en Espagne, et n’avait pas vraiment réussi son retour à la compétition. C’est d’ailleurs à St Jean qu’il avait repris contact avec le mondial, une piste qu’il a toujours apprécié. « C’est un circuit que j’aime bien, et je suis sûr qu’avec le travail que vient d’y faire Jean Luc Fouchet on va prendre beaucoup de plaisir car la piste sera sélective et technique. Je ne garde pas un bon souvenir du Grand Prix 2005, car je souffrais encore de ma fracture du bras et c’était ma première course après une longue absence. Cette fois les conditions sont tout autres, » confesse Sébastien qui arrive dans les Charentes Maritimes aux commandes du championnat, après s’être imposé dans les deux dernières épreuves disputées. C’est toutefois un garçon contrarié qui va arriver à Saint Jean, victime le week-end passé d’une nouvelle désillusion en Allemagne ou la mécanique l’a trahi à deux reprises. « Cela m’énerve d’autant plus qu’à chaque fois je perds de gros points au mondial, et je vois les écarts se creuser. Mon objectif cette saison était le titre mondial, et même si je me dit qu’il y a toujours une petite chance je sais que ce sera très difficile. Je prendrais le départ du Grand Prix du Japon dans le même état d’esprit qu’aux autres courses, avec l’objectif de gagner, mais il va falloir que la roue tourne en ma faveur, » poursuit l’aîné des deux frères qui au lendemain du GP d’Allemagne est parti se ressourcer quelques jours en Savoie.

Un cadet précoce
Vainqueur de la première épreuve de l’Elite, son frère Christophe arrivera à St Jean en position de dauphin au championnat. Comme le dit leur père Roger « Cette année on dirait que l’Elite est bel et bien le championnat de Seb, » alors que Christophe qui fêtera ses dix-huit ans en août prochain connaît lui une belle réussite en mondial. Souvent considéré dans le milieu comme le « nouveau Jean Michel Bayle » Chris se remarque autant par sa discrétion dans le paddock que par son aisance technique sur la piste. Plus discret que prévu à l’ouverture du Mondial, il ne cesse de monter en puissance et après un premier podium (second) au Portugal le voici qui arrive à St Jean auréolé de son premier succès en Grand Prix. « En début de saison je n’étais pas pleinement satisfait de mes suspensions, et nous avons travaillé pour trouver les bons réglages. Au fil des courses mes résultats se sont améliorés, et je savais qu’avec de bons départs j’avais la vitesse pour remporter un Grand Prix. Cela ne s’était pas fait au Portugal ou j’étais malade, mais en Allemagne tout s’est bien passé même si le circuit n’était pas mon préféré, » analyse avec calme Christophe.

Des rivaux affûtés
S’ils sont tous deux installés aux premières places du championnat, les Pourcel savent que leur réussite fait des envieux. Pour l’heure c’est Nicolas Aubin, l’un des protégés de Mickael Pichon, qui est le plus affûté de leurs poursuivants. Décevant en mondial Nico est le premier à avoir subtilisé en Elite une manche aux deux frères, le 1er mai à Gaillac Toulza, ce qui n’a pas réellement surpris dans la mesure ou il était le plus rapide derrière le duo depuis son passage sur la KTM. Mais l’homme qui monte c’est Anthony Boissière, qui retrouve peu à peu son véritable niveau après un hiver perturbé par une blessure à la cheville. Troisième à Gaillac Toulza, Anthony n’a pas été trop chanceux dimanche en Allemagne, mais sa vitesse de pointe est bonne et il revient sur la terre de ses premiers exploits (première victoire de manche en Mondial l’an passé à St Jean) ! A surveiller encore dans la catégorie Pierre Alexandre Renet qui a perdu le contact avec le trio de tête après une mauvaise chute à Gaillac, Benjamin Coisy qui a repris du service à Gaillac après blessure, Stéphane Demartis et Remy Annelot sans oublier bien sûr Steven Frossard. De retour de Hongrie ou il a décroché une brillante seconde place en championnat d’Europe, le sociétaire du MC Angérien entend bien réaliser une belle perf’ sur ses terres d’adoption.

Sitôt les courses terminées, quelques pilotes ne traîneront guère dans les environs de St Jean d’Angely. La prochaine épreuve aura lieu le week-end suivant au Japon, et les Pourcel comme Anthony Boissière fileront chez eux avant d’embarquer mardi pour le pays du soleil levant!

Positions au championnat 125 : 1.S.Pourcel (Kawasaki), 214 pts ; 2.C.Pourcel (Kawasaki), 194 ; 3.Aubin (KTM), 162 ; 4.Renet (Honda), 120 ; 5.Boissière (Yamaha), 108 ; 6.Demartis (Honda), 99 ; 7.Annelot (Honda), 88 ; 8.Roux (Yamaha), 84 ; 9.Frossard (KTM), 79 ; 10.Boog (Yamaha), 62 ; etc…

Renseignements et informations : MC Angérien, BP 85, 17416 St Jean d’Angely Cedex. Tel : 06 07 25 45 40 / Courriel : jm.boissonnot@wanadoo.fr

Contact Presse : Mediacross, 4 rue Thomas, 76300 Sotteville les Rouen. Tel 06 80 11 01 67 / Courriel : mediacross@onlinehome.de

Site internet : www.motoclub-angerien.com

Info – photos copyright Mediacross

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password